Et si ce demeuré de Donald Trump était le génie qu’il prétend ?

Des experts pensent que la rhétorique belliqueuse a fait peur aux nord-coréens, les poussant à négocier. 

Mais, et si c’était fait exprès par Trump qui a à son actif rien de moins que plus de 2000 mensonges ? Le moins que l’on puisse dire est qu’il ne se gêne pas de prendre les gens pour ce qu’ils sont et qu’ils aiment être. Les mensonges sont son image de marque au même titre que sa frange blonde, sa gigantesque signature et son immonde énorme cravate, qui font qu’on ne parle que de lui partout et tout le temps. On dessine un trait rouge vertical avec un trait jaune horizontal au-dessus, on pense « Trump »… 

J’ose à peine le dire, mais si Donald Trump était tout simplement le génie qu’il prétend qu’il est ? Si, c’est possible et je vais vous le prouver ici. 

Il parle à tout le monde, il insulte mais n’insiste pas et ne ferme pas la porte. Il se fait insulter mais ne s’offusque jamais, de rien. De fait, avec la Corée du Nord, il finira par parler et s’entendre parfaitement avec Kim Jung-Un.

De même, avec les Accords de Paris

Qui n’étaient pas efficaces, pas bien contraignants, il faut bien le dire. Alors il a quitté les Accords, les mettant non seulement sur le tapis mais, surtout, il a suscité l’indignation partout sur le territoire américain où des tas de dirigeants se sont ligués contre lui pour appliquer quand même les Accords de Paris. De ces alliances sont nés des projets qui vont bien au-delà de ce que prévoyaient les Accords de Paris.

Il a libéralisé les armes

ême pour les cinglés et dans tous les Etats. En conséquence, après les dernières fusillades,  pour la première fois dans l’histoire la NRA a envisagé une régulation des armes les plus dangereuses, jamais personne n’avait réussi ça avant lui. C’est du JAMAIS VU.

Il a libéralisé l’exploitation pétrolière

Désormais, chacun fait ce qu’il veut, ainsi, les USA deviennent une machine à produire du pétrole qui, du coup, ne vaut plus rien. Il a marché sur les accords de l’OPEP qui ne visaient qu’à maintenir la rentabilité du pétrole. De fait, grâce à sa libéralisation, il exploite au mieux la ressource disponible, l’épuisant plus vite alors qu’entre-temps elle ne sera plus assez rentable pour financer les nouvelles explorations. Ce qui signifie qu’il va précipiter prématurément au pétrole.

Les précédents s’attaquaient aux pollueurs stupides de l’Amérique profonde, mais c’est un mur de bêtise, une peine perdue. Là, ils vont se retrouver face à la transition énergétique sans qu’on ne les ait ni consultés, ni que ce soit le résultat d’une décision et donc ils la feront, quelle que soit leur mauvaise foi.

Sur le social

Il a méthodiquement maltraité exclusivement les plus fragiles, les vieux grabataires qui ont besoin d’assistance extérieure, les enfants pauvres, ce qui a offusqué toute la planète. Même les droitistes les plus réactionnaires, aussi bien aux USA qu’ailleurs dans le monde, y compris en France, s’en sont émus et l’ont qualifié de brute. Même les plus arriérés des sénateurs républicains américains se sont opposés à la fin de l’Obamacare de peur de faire souffrir des américains. Là encore c’est du JAMAIS VU !

Faut imaginer ce que ça représente : les sénateurs les plus farouchement opposés à l’aide sociale et à l’Obamacare en particulier ont voté contre sa dissolution !! C’est du JAMAIS VU !

Les « pays de merde »…

De fait, le monde entier s’offusque, jusqu’à Jack Lang qui l’a qualifié de « Président de merde » et 54 pays africains demandent des excuses. Trump, lui, à l’air de se délecter de l’importance que les injures qu’on lui adresse lui apportent. Non mais, attendez, on parle là de pays comme le Salvador où les femmes vont 30 ans en prison, dans des prisons autrement plus sordides que les nôtres, pour un avortement. D’un côté on s’offusque de Deneuve qui signe une tribune qui réclame le droit d’importuner pour donner une chance de tirer un coup, mais on s’offusque d’un mec qui qualifie un pays qui met les femmes qui avortent 30 en prison de pays de merde ? Va falloir être un peu cohérent quand même.

Du coup, les ressortissants des pays de merde (pardon, les #ShitHole, soyons américains) réagissent. 

L’expulsion des travailleurs immigrants pauvres…

Mais, effectivement, pourquoi ils vont aux USA ? N’est-ce-pas à ces « pays de merde » de faire en sorte qu’ils n’aient plus besoin de faire une migration désespérée pour vivre ? Finalement, et si ce n’était pas l’immigration qu’il combat, mais la fuite désespérée de millions de gens de leurs pays de merde incapables de leur donner une vie et une chance d’avenir ? Et, surtout, qui se gardent bien de faire en sorte que cela change, se contentant d’accepter avidement les aides internationales au développement que se partagent goulûment les élites qui en profitent pour utiliser leurs pauvres comme paillassons? Si ces élites veulent se faire du pognon, ne vaudrait-il pas mieux qu’elles agissent dans le sens du développement économique ?

Politiquement, il va d’échec en échec

Mais sociétalement, on parie que les américains vont très rapidement exiger un système social ? Que les armes soient régulées ? Que les USA cessent de faire la guerre à tout le monde voire même de renoncer au nucléaire par peur d’une guerre totale ?

Tout ceci pourrait venir des américains eux-mêmes, y compris les plus opposés à l’idée. Les républicains acharnés vont réclamer un système social. Les militaires les plus belliqueux vont préconiser la dénucléarisation. Les fous les plus fanatiques des armes de la NRA vont demander qu’on les régularise. Les pollueurs les plus arriérés du Middle West avec leurs gros 4×4 vont se régaler de rouler dans des véhicules électriques. Les investisseurs pétroliers les plus archaïques et les plus convaincus vont réorienter leurs investissements vers la transition énergétique, sinon par conscience écologique, ce sera par cupidité.

Et le reste du monde ? Qui se ligue derrière les Accords de Paris en compensation de l’abjection américaine ? Que les pays de merde vexés vont évoluer pour faire en sorte que leurs migrants aient une chance chez eux ? Se libérer de la gangue religieuse ?

Ce type à l’art et la manière de liguer contre lui

Il agit peut-être comme ça pour faire que les plus ardents défenseurs des positions les plus arriérés en viennent à contredire leurs propres convictions rien que dans l’idée de s’opposer à lui ?

Et lui-même ne fait pas ça par générosité, mais par avidité, chaque chose pour lui est un pari, un challenge.

Alors, qu’en pensez-vous ? Un délire  de ma part et ce n’est que la société, intelligente, comme tout le monde sait, qui réplique à un demeuré ? … Ou bien un individu qui a poussé le narcissisme pervers à son paroxysme jusqu’à se rendre incontournable (et incontournable, il l’est) ? Toujours est-il qu’il a à son actif une LOOOOONGUE vie xénophobe.

Laisser un commentaire