Suite du grand plan américain contre la Chine avec Trump

Comme je l’explique sur le forum du Monde en Chantier (travaux interrompus depuis) depuis le début de la guerre syrienne, qui s’est déroulée exactement comme je l’avais prédit et comme si ils avaient suivi mon scénario, il faut bien comprendre que les USA ont besoin de survoler l’Iran pour aller taquiner la Chine par l’arrière, raison pour laquelle ils avaient besoin de faire tomber Assad et qu’ils ont fait tomber l’Irak et l’Afghanistan.
Dans cette continuité, Trump reprend le flambeau

L’Iran est sur le trajet des Etats-Unis vers la Chine. Soit l’Iran devra autoriser le survol des Eta… de l’OTAN vers la Chine, soit il devra tomber. On peut donc s’attendre à la guerre parce que l’Iran ne se laissera pas faire et n’autorisera pas le survol de son territoire à fins belliqueuses envers la Chine, avec qui il n’a aucun problème.

Tout est intriqué et préparé de longue date. C’est déjà pour cette raison que l’on a européanisé l’Ukraine de force en finançant à coups de millions la mouvance estudiantine pro-européenne durant 15 ans. Les étudiants recevaient des dons en abondance, tellement qu’ils avaient le plus haut niveau de vie de leur milieu et ainsi ils pouvaient se consacrer totalement à leur militantisme et leur propagande. Dans les années 90, ils mettaient des banderolles partout, ils distribuaient des drapeaux européens dans la rue, tout ça financé par l’Occident.
 
…Dans un seul et unique but : que la Crimée devienne européenne de sorte qu’elle prenne le contrôle du détroit pour empêcher les russes de passer pour leur couper l’accès à la Méditerranée depuis la Mer d’Azov et les contraindre à fermer leur base de Sébastopol. Raison pour laquelle Poutine a réagi très vite après l’EuroMaïdan en annexant la Crimée.
 
Raison aussi pour laquelle nous tentons d’européaniser la Turquie, qui est le point géostratégique le plus crucial pour l’Ordre mondial dominé par l’Occident, avec le Détroit des Dardanelles, afin de couper la route de la Russie vers la Méditerranée et également avec la base de l’OTAN la plus avancée en Asie.
 
Raison aussi pour laquelle, donc, Assad devait tomber, parce qu’il a refusé le survol des USA vers la Chine, ce qui serait revenu à trahir ses alliés, l’Iran et la Russie, qui se trouve également avoir sa seule base militaire à Tartous, en Syrie.
 
Désormais, l’Iran est le dernier barrage vers la Chine par l’arrière, pour la prendre en tenaille, par terre et les airs par le Tibet, favorable aux occidentaux, raison pour laquelle le Dalaï-Lama est si proche de nos pouvoirs. Par mer depuis la Mer de Chine où les américains titillent depuis des années la Corée du Nord pour avoir un prétexte pour s’approcher de la Chine pour être prêts en 2020.
C’était cousu de fil blanc depuis le début et finalement tout se déroule comme prévu… et les saoudiens en profitent du coup pour se rapprocher des USA à –grands– coups de pétrodollars, en échange de se faire passer pour les modérateurs de l’Islam, eux qui sont à l’origine du terrorisme islamique par leur soufisme le plus riche du monde, le wahabisme, source du salafisme, qui n’est rien d’autre que l’Islam radical duquel se réclament les terroristes, à commencer par Daesh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *