Pour faire du bien au coeur

Avatar du membre
irene
Contremaître
Contremaître
Messages : 259
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 12:17

Re: Pour faire du bien au coeur

Message par irene » jeu. 27 mai 2010, 09:08

<< On peut s’en aller pour ne pas occuper la niche que déjà la société vous prépare, pour ne pas s’appeler Médor >>

Personne ne dirait ou n'écrirait cette phrase sous cette forme de nos jours car rares sont les chiens à occuper des niches, à être attachés à une niche :giggle: Non maintenant se sont les maîtres qui sont attachés à leur Médor. :nod: Ce sont eux qui ne peuvent plus rien faire sans en référer à leurs animaux de compagnie. Ils se privent de tout pour eux, ne vont plus en vacances sauf si Médor ou pupuce peut les accompagner, ils se privent de manger pour eux, pour qu'ils aient leur bout de gras, leurs délicieuses croquettes adaptées à leur morphologie ou à leur santé. Une copine de Marie-Angèle qui se faisait régulièrement inviter au restaurant par un soupirant observait chaque fois un curieux manège, le soupirant ne touchait jamais à sa viande, au milieu du repas il sortait un cornet en plastic de sa poche et y enfouissait l'entrecôte préalablement découpée sans se gêner pour dire que c'était pour son chien :tmi: Dois-je préciser que le malheureux mange maintenant seul au restaurant ? :mmm: Christine à trouvé depuis longtemps un compagnon moins attaché à sa chaine :bravo: :bravo:

Alors bonne journée à tous, ne laissez pas vos pupuces sortir ils risqueraient un petit coup de froid, Hervé :mrgreen:

Avatar du membre
civique
Maçon
Maçon
Messages : 120
Enregistré le : mer. 17 mars 2010, 16:58
Localisation : http://www.saint-legier.info
Contact :

Re: Pour faire du bien au coeur

Message par civique » jeu. 27 mai 2010, 15:21

C'est vrai, certaines personnes se privent pour pouvoir nourrir leurs animaux. Il faut croire que ça leur procure une grande satisfaction quand même. Ils se sentent indispensable car les minous leur tournent autour et ça leur fait du bien au :heart:

Lors de notre dernière visite en EMS avec nos toutous, un monsieur s'est fait lécher abondamment et quand j'ai voulu retirer le chien, il m'a dit "Oh non, laissez, vous savez, plus personne ne nous touche ni ne nous embrasse alors ça fait du bien de sentir la chaleur de vos chiens", alors j'ai laissé :tmi:

Avatar du membre
irene
Contremaître
Contremaître
Messages : 259
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 12:17

Re: Pour faire du bien au coeur

Message par irene » jeu. 27 mai 2010, 19:33

:nod: ...et nous serions assis sur un petit quai de gare... voilà de quoi en écrire des pages et des pages car rien n'est plus présent dans la mémoire des hommes qu'un quai de gare, cela amène des bouffées de souvenirs, souvenirs de nos états d'âmes d'alors mais aussi souvenirs de rencontres, d'adieux car un quai de gare, une salle d'attente, un train... mon dieu, c'est porteur de toutes nos émotions des plus heureuses au plus tristes. Il n'est pas besoin d'une émission tv arrangée de toutes pièces pour être en imagination sur un quai de gare, seul le mot suffit à nous pousser dans un formidabl tourbillon :headbang:

<< J’ai toujours aimé les gares ; les hommes s’y montrent en général plus tendres qu’ailleurs ; on les voit pleurer quelquefois.>> Henri Calet

Avatar du membre
irene
Contremaître
Contremaître
Messages : 259
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 12:17

Re: Pour faire du bien au coeur

Message par irene » dim. 30 mai 2010, 11:57

Ce matin je me suis demandé si oui ou nom j'allais continuer sur le fil de ce forum car ça tient un peu de l'équilibriste seul entre les deux points d'appui auxquels tient sa vie et comme je n'ai pas le moral aujourd'hui la réponse était plutôt :dull: Quelques heures plus tard après quelques expériences diverses sur ce web de tous les malheurs et j'ai fini par décider que j'allais profiter du fait que j'avais encore mes deux mains libres pour quelques heures et qu'un petit coup de gueule et pas de :heart: me ferait peut-être du bien pendant que pour une fois Marie-Angèle est occupée à nous cuire un couscous du tonnerre de dieu :!:

Alors, voyons un peu ce coup de gueule ? Je le réserve au foot car non seulement le foot c'est une engeance qui n'a plus rien à voir avec un sport quelconque mais cette coupe, cette coupe me coupe le moral à un point, à un point tel que je ne saurais en dire assez de mal :puke: Je songe même à draper l'écran d'un drap noir pendant cette coupe ou mieux encore à jeter la téloche par la fenêtre ( j'espère que Marie-Angèle ne jette pas, elle, un coup d'oeil sur ma prose avec son nouvel engin car je risquerais d'être privé de couscous :shake:

D'un coup de baguette magique le pays du bout du monde redevient un endroit hautement fréquentable, un haut lieu sportif et touristique, le pays de tous les superlatifs les plus engageants :sleepy: Ah ces offres pour aller visiter leur bush dans un confort digne de nos palaces avec en plus le rugissement des fauves pendant la nuit (il est vrai qu'en "tour de noce" une de leurs offres, être réveillé en permanence par des rugissement présente certains avantages que n'ont pas nos palaces :giggle: ) Ceux qui ont des amis là-bas et qui parfois aussi se plaignent de ce que les rues de nos villes sont devenues de véritables coupe-gorge verront enfin ce qu'est une villa fortifiée et feront connaissance avec les amis à quatre pattes de leurs amis :lol: Bon, le couscous m'appelle , la littérature sud africaine ce sera pour un autre jour, Hervé

Avatar du membre
irene
Contremaître
Contremaître
Messages : 259
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 12:17

Re: Pour faire du bien au coeur

Message par irene » dim. 30 mai 2010, 17:25

J'ai parlé de funambulisme ce matin et je me suis demandé pourquoi :?: En fait je pensais à un petit livre de Maxence Fermine, Neige. Un livre qu'on ne peut pas raconter, un livre dont on ne peut même pas conseiller la lecture. C'est 51 chapitres.
Le 27ème , 10 mots seulement:

"Elle était funambule et sa vie tenait en une seule ligne. Droite"

Si ça ne vous donne pas envie de lire ce livre et bien tant pis, ne lisez pas l'histoire de la fil-de-fériste, lisez ce que bon vous semble, moi je m'en fiche car j'ai autre chose à faire que de m'occuper des lectures de ce forum... et je vous souhaite une bonne semaine, Hervé

Avatar du membre
irene
Contremaître
Contremaître
Messages : 259
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 12:17

Re: Pour faire du bien au coeur

Message par irene » lun. 31 mai 2010, 17:02

Zut alors, je viens de vous répondre mais mon message n'a pas passé :punch: on verra si je m'y reprends ce soir car pour le voyage en Hellenie il y a comme un petit problème avec Marie-Angèle :giggle:

Avatar du membre
civique
Maçon
Maçon
Messages : 120
Enregistré le : mer. 17 mars 2010, 16:58
Localisation : http://www.saint-legier.info
Contact :

Re: Pour faire du bien au coeur

Message par civique » lun. 31 mai 2010, 18:01

Comme je suis d'accord avec vous concernant le coup de gueule. Le seul avantage à cette coupe est qu'il n'y a que ceux qui n'aiment pas le foot qui sont dehors et donc on peut faire des rencontres sans à avoir à parler ballon, excepté de rouge :giggle:

Il va y avoir un mois où les programmes TV sont à "ch...", donc hausse sur la location de films ou, en cas de beau temps, super balades en perspective. Mais ne comptez pas pouvoir faire une invitation à un quelconque repas entre copains, vous auriez les plus grandes chances de vous retrouver seul/e devant votre repas :headbang:
En attendant d'en dire plus, je vous souhaite un bon appétit

Avatar du membre
irene
Contremaître
Contremaître
Messages : 259
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 12:17

Re: Pour faire du bien au coeur

Message par irene » lun. 31 mai 2010, 19:08

Voilà ! Je vous disais donc que Serifos sans Marie-Angèle ça n'allait pas être possible que Serifos on le fait à trois ou on ne le fait pas :giggle: J'ai rencontré Marie-Angèle en octobre 1966 justement à Sérifos, une coïncidense incroyable puisqu'elle était coincée sur cette île depuis dix jours car l'unique bâteau de la semaine était en panne. A l'époque elle était quasiment fiancée à un capitaine de Milos prénomé Joseph et elle l'attendait en compagnie du fils de l'unique auberge du port de Serifos et de l'instituteur de Kortalas. Passons nous sommes dans un lieu public et si M.-A. me lit elle va devenir enragée :shake:

Serifos en 1966 (ça n'allait pas le rester puisque les colonels allaient s'en mèler) c'était un lieu de :sun: , d' :inlove: et de bouzoukia :music: C'était spartiate mais que la vie y était belle. Les seules chambres disponibles en-dessus de la boulangerie c'était 20 drachmes par jour et au kafenion à côté tout coûtait une drachme. Jamais je ne me pardonerai d'avoir arraché Marie à ce paradis c'est pourquoi elle doit être du voyage :nod:

Bon, je suis bien content de voir que vous avez révisé vos idées sur la communication. Pour vous remercier je vous colerais bien un passage de Maxence Fermine mais je suis convaincu que Fermine il faut le lire en entier pour le comprendre et comme ça coûte moins de 5 euros je ne vois pas pourquoi on s'en passerait :shake: En tous cas mon exemplaire il ne quitte pas la maison :shake:

Allez, bonne nuit j'ai une dure journée demain :mrgreen: Hervé

Avatar du membre
irene
Contremaître
Contremaître
Messages : 259
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 12:17

Re: Pour faire du bien au coeur

Message par irene » mer. 02 juin 2010, 10:16

Je vous en prie, contatez Marie-Angèle par MP sous forums au sujet de votre garde-robe car je suis sûre qu'elle doit vous envoyez des messages privés de son côté, quand je suis absent elle ne se prive pas de toucher à mon ordi :tmi: Je me demande mêm si je ne vais pas engager un détective privé car avec les nanas il faut se méfier :nod:

Bon, je ne m'attarde pas car je suis fumace non seulement contre Marie- Angèle mais aussi contre la médecine de pointe qui doit m'avoir encore amoché un coup :punch: Je vous jure que bientôt sortira un nouveau forum, il me manque juste un titre qui fera fureur sur google et là je vous jure que ça va chauffer :bravo: :bravo:

Hervé :punch: :punch:

Avatar du membre
irene
Contremaître
Contremaître
Messages : 259
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 12:17

Re: Pour faire du bien au coeur

Message par irene » jeu. 03 juin 2010, 10:39

C'est pas vrai, vous allez sur la même plage que Dany le vert ? :giggle: Méfiez-vous, une de ces prochaines nuits vous allez rêver que vous êtes tous les deux sur une plage portugaise vêtus de jupettes à pois jaune :lol:

Je ne sais pas trop quoi dire ce matin, j'en ai tellement marre de cet hiver qui dure, de mes pommes de terre qui commencent à peine à sortir, de l'ennui qui a envahi nos bleds paumés, tellement paumés que le seul endroit où échanger deux mots avec ses semblables reste la déchetterie ou le mollock :mmm:

Bon, alors je vais poursuivre sur la littérature parlant de la Grèce à défaut de parler des écrivains grecs ce qui m'entrainerait trop loin. :nod:. C'est la saison des vacances et pourquoi ne pas partir pas trop idiots vers la destination de nos rêves :idea: Un grand classique paru en 1975 m'a accompagné quand j'ai retetrouvé le chemin de ce pays en 1978 et il m'arrive de relire certains chapitres. Bien sûr il raconte une Grèce largement disparue et un ami crétois m'avait dit cette année là :- You see the last of Crete. Il avait raison. Tout a changé doucement mais ce n'est pas une raison pour ne pas lire l'Eté grec de Jacques Lacarrière, pour ne pas le glisser dans ces bagages, je dirai même que c'est toujours le seul livre à prendre avec soi :bravo: :bravo:
Pour compléter il y a le "Dictinnaire :inlove: de la Grèce, écrit 25 ans plus tard par le même auteur. Il n'y a pas d'entrée sur Sérifos, mais plusieurs pages sur Santorin, sur le rébético, les poètes grecs et de très belles pages sur le mythe d'Icare.

A plus, je vais tenter de faire lire quelques pages à Marie-Angèle, ça lui évitera de courrir les boutiques pour se refaire une garde-robe, elle a bien assez de vieilleries jamais portées dans ces armoires :giggle: et pour terminer je reviens un petit peu sur Maxence Fermine : En vérité, le poète, le vrai poète, possède l'art du funambule. Écrire, c'est avancer mot à mot sur un fil de beauté, le fil d'un poème, d'une oeuvre, d'une histoire couchée sur un papier de soie. Écrire, c'est avancer pas à pas, page après page, sur le chemin du livre. Le plus difficile, ce n'est pas de s'élever du sol et de tenir en équilibre, aidé du balancier de sa plume, sur le fil du langage. Ce n'est pas non plus d'aller tout droit, en une ligne continue parfois entrecoupée de vertiges aussi furtifs que la chute d'une virgule, ou que l'obstacle d'un point. Non, le plus difficile, pour le poète, c'est de rester continuellement sur ce fil qu'est l'écriture, de vivre chaque heure de sa vie à hauteur du rêve, de ne jamais redescendre, ne serait-ce qu'un instant, de la corde de son imaginaire. En vérité, le plus difficile, c'est de devenir un funambule du verbe.
Maxence Fermine (Neige)

Avatar du membre
irene
Contremaître
Contremaître
Messages : 259
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 12:17

Re: Pour faire du bien au coeur

Message par irene » ven. 04 juin 2010, 08:32

Voilà qui va faire du bien au :heart: et vider un peu plus le porte-monnaie : Cela ne suffit pas à la droite de ce pays que quelques petits magasins dans les gares et dans les quartiers des villes, ou même que quelques boulangeries soient ouvertes le dimanche. Non ce qu'ils veulent c'est que tout soit ouvert, ils veulent en fait grignoter le jour du seigneur, le jour du repos comme les rats grignotent une biscotte, jusqu'à la dernière miette :punch: :punch: Mais eux, la plupart d'entre eux dès le vendredi soir et souvent jusqu'au lundi soir ils sont sur la route des vacances ou de la maison de campagne en valais ou ailleurs :nod:

A bas le dimanche, bossez, consommez, c'est comme ça qu'on vous :inlove:

Hervé remonté

Répondre

Retourner vers « News, infos, discussions diverses »