Le retour des faucheurs

Avatar du membre
LaFiLLeDuPèReNoëL
Financier
Financier
Messages : 1130
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Le retour des faucheurs

Message par LaFiLLeDuPèReNoëL » ven. 27 mai 2011, 14:43

Hier, lors d'une promenade dans la magnifique réserve de l'Etang de la Bressonne située au Chalet-à-Gobet au-dessus de Lausanne,
Image

Image

Image

nous avions remarqué que les herbes des bas côtés des sentiers avaient été fraîchement coupées sans que nous eûmes entendus le moindre souffle de ces terribles débroussailleuses, machines infernales qui nous hurlent dans les oreilles du printemps à l'automne...
Un mystère planait au-dessus de la Réserve...

Mais, au détour d'un chemin ...
Image

... nous découvrîmes d'étonnants personnages pratiquant d'élégantes gestuelles cadencées ...
Image

Je n'ai bien sûr pas pu résister, j'ai rompu le charme pour me renseigner auprès des concernés avenants et souriants, heureux de travailler dans des conditions à taille humaine me semble t-il.
Image

Hors donc, la Ville de Lausanne forme ses employés des jardins et forêts au maniement de ce magnifique outil pour entretenir les zones naturelles. Il y a, paraît-il, des cours organisés par la Ville de Lausanne, et, pour 250.- francs, vous pouvez apprendre à faucher et garder votre faux sur mesure.
Pas mal, non? Enfin une ville verte qui va jusqu'au bout de ses intentions, chapeau!

Vous remarquerez qu'ils ont tous la pierre à aiguiser dans un holster, comme les anciens, à une époque où les gens vivaient à un autre rythme, bien plus élégant ... :sun:
Image

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Le retour des faucheurs

Message par Técé » ven. 27 mai 2011, 16:49

Ce fil n'étant qu'une provocation visant à me couper l'herbe sous le pied je n'y répondrai pas (je me comprends, mais je ne suis pas le seul, j'en suis bien certain :D ).

En revanche, je crois comprendre que la fifille à son papa à découvert un truc qu'elle aurait peut-être imaginé obsolète, sinon ringard?

La faux ne devrait plus tarder à revenir à la mode maintenant. Il faut le savoir, une faux est très chère, et doit être parfaitement adaptée morphologiquement à son utilisateur. Mais elle est toujours moins chère qu'un rotofil. Son entretien d'aiguisage nécessite certaines compétences, mais pour changer le fil dans la tête du rotofil aussi. En cours d'utilisation, elle nécessite d'être réaiguisée en permanence, mais le rotofil demande qu'on lui fasse le plein toutes les 20 minutes.

Et la performance? C'est bien simple : la faux est BEAUCOUP PLUS RAPIDE que le bruyant rotofil.

Et si vous saviez ce que la faux est confortable et agréable pour le dos, par opposition au rotofil, qui produit des retraités avant l'heure...

Silencieuse, confortable, sportive, peu contraignante, facile à déplacer, la faux à tout pour elle.

8-)
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
LaFiLLeDuPèReNoëL
Financier
Financier
Messages : 1130
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Le retour des faucheurs

Message par LaFiLLeDuPèReNoëL » ven. 27 mai 2011, 22:30

Je reviendrai sur le sujet à mon retour demain dans le Béarn de mon coeur car j'ai quelques idées à vous transmettre, et pas des moindre...

Bonne nuit à tous !
:flower: :sun: :sun: :sun: :sun: :sun: :sun:
Image

méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 778
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le retour des faucheurs

Message par méchante madame » sam. 28 mai 2011, 09:27

La faux à tout pour elle ? :thinking: pas sûr pour ce qui est des privés car les gens aiment tellement leurs pelouses niquel-propre-en-ordre qu'ils ne feront pas facilement machine arrière :shake: mon père n'a jamais servi une tondeuse de sa vie mais la faux faisait partie de sa vie depuis son enfance et tenir une faux ça ne s'improvise pas si facilement :punch: peut-être bien qu'un cours de 200 balles va apprendre quelques gestes utiles aux néophytes, mais il faut aussi la musculature pour le geste du faucheur, sans ça on en a vite marre :lol: j'ai essayé dans le passé :tmi:

En attendant vos images sont très belles, ces faucheurs dans un petit chemin font plaisir à voir...

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Le retour des faucheurs

Message par Técé » sam. 28 mai 2011, 10:28

il faut aussi la musculature pour le geste du faucheur, sans ça on en a vite marre j'ai essayé dans le passé
La musculature n'a justement rien à voir. Il faut mettre cette remarque en parallèle avec celle-çi :
tenir une faux ça ne s'improvise pas si facilement
:D

Ce à quoi je vous rétorquerai que de faucher, c'est --relativement-- facile (à noter que mon grand-oncle de La Neuveville, qui était un vrai dieu à la faux, n'a jamais été capable de faucher quoi que ce soit avec un rotofil, donc ça ne s'improvise pas non plus :shake: ).

Un cours à 250 francs, même suisses, suffit amplement. Le geste est simple à comprendre, après, c'est une question d'entraînement et d'adaptation de l'outil à notre morphologie.

La plupart des faux qu'on trouve sur le marché aujourd'hui ressemblent à cette merde :

Image

Sur laquelle on met cette merde :

Image

J'ai acheté, par dépit. Je voyais bien que c'était de la pure merde, ne manquait que l'odeur (et encore, c'est par politesse olfactive que je vous dis ça), mais voilà, on ne trouve plus rien d'autre (en France, en tous cas, en Suisse, c'est pas sûr, je vais m'informer ;) ).

Ouh là, y'a pas de doute, le vieil adage "seul le mauvais ouvrier à de mauvais outils" est décidément résolument toujours aussi faux (sans jeu de mots :mrgreen: ).

Alors, j'ai acheté ça :

http://lemondeenchantier.com/site/lien. ... supply.com

Ben ouais, "j'ai commandé aux States"...(purée, quand je lis ça, je me dis que, quand même, ça en jette! :mrgreen: Mais bon ne vous pâmez pas, pour moi, ça n'a rien d'extraordinaire. :mrgreen: ).

308$ les amis...mais alors attention, pour ce prix, j'ai eu l'enclume pour étirer, l'enclume pour filer, une enclume "utomatique" (un truc étonnant que je ne connaissais pas : on glisse la lame dedans et on tape dessus. :o ), deux holsters en authentique pure tôle zinguée par des méthodes très vraisemblablement artisanales et dont on sent bien qu'elles ont été produites par des individus au métier bien implanté, et deux pierres, tellement naturelles qu'on voit encore la couleur de la roche autrichienne d'où elles proviennent. Il y avait même un livre "The scythe book, by David Tresemer". En englais, mais vraiment excellent. Et tout ça avec la faux, bien évidemment.

Une authentique faux en bois, magnifique.

Et là, ça change tout. Sur le manche est écrit mon nom, au feutre, avec mes mensurations (hauteur, avant-bras, col du fémur).

Je me tiens donc simplement debout...et je regarde la faux se balancer de droite à gauche...plus simple, tu meurs! ;)

Et ne venez pas me dire que c'est cher. Nous avons deux rotofil, un petit, qui vaut 300 balles (environ le même prix que la faux), mais qui ne permet pas d'aller dans l'herbe haute, elle s'enroule autour de la tête et ça le bloque. Quand vous avez décrassé la tête 10x alors que vous n'avez avancé que de deux mètres, vous comprenez et vous arrêtez. :geek: Le second est un puissant machin qu'on porte au dos. Poids de l'ensemble : 11kgs! :swear: Et c'est du léger, c'est le meilleur, c'est du Stihl. 950€, avec un rabais conséquent sur le prix catalogue.

La faux, ça marche aussi bien que le second, celui qui coûte presque 4x plus cher que la faux....sauf qu'elle ne pèse pas 11kgs. :whew:

CQFD! ;)
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Bois Pépin
Manoillon
Manoillon
Messages : 3
Enregistré le : sam. 28 mai 2011, 23:01

Re: Le retour des faucheurs

Message par Bois Pépin » sam. 28 mai 2011, 23:21

Bonjour,

Euh, pas besoins d'aller aux States pour trouver du bon matériel. On a ça en France : http://www.comptoirdelafaux.com et http://www.faulx.info

et je suis d'accord, la faux est un outil absolument génial. :nod:

Faites de beaux rêves !

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Le retour des faucheurs

Message par Técé » dim. 29 mai 2011, 06:41

Bonjour Bois Pépin,

C'est tout-à-fait ce que j'ai acheté...sauf que je l'ai acheté beaucoup plus cher.

Je n'en reviens pas. Ces sites doivent avoir des problèmes de référencement, parce que, voyez-vous, j'avais déjà cherché il y avait plus de 6 mois. N'étant tombé que sur des individus disant qu'on ne trouvait plus rien en France, je m'étais rabattu sur cette saloperie de faux Revex qui, elle, se trouve absolument partout. Point Vert, Mr Bricolage ou Bricomarché.

Comme elle est tout bonnement inutilisable, j'ai décidé de me retrouver une faux. Alors je me suis lancé dans des recherches internet très approfondies et j'ai trouvé des douzaines de forums dans lesquels tout le monde disait comme on ne trouve plus rien. Puis, au bout d'un certain nombre de messages, ça renvoyait vers le site de l'association "Les Faucheurs vosgiens". Si vous regardez sous "liens", vous verrez qu'ils vous disent où trouver le matériel...et c'est le site Scythesupply, aux Etats-Unis. :evil:

De fait, partout, je lisais qu'on avait qu'à aller sur le site des Faucheurs vosgiens et qu'on y trouverait l'adresse...alors j'y suis allé, j'ai relevé l'adresse..et j'ai commandé. :mrgreen:

Finalement, à cause de vous, j'ai perdu au bas mot 100€. :D

Bon, cela dit, vos liens géniaux, je vais les mettre dans notre annuaire et, surtout, je vais aller engueuler cette bande de nazes de faucheurs vosgiens qui se font passer pour des professionnels et qui sont en réalité des bricoleurs...comme moi.

Comme j'ai l'intention de fonder l'association "Les Faucheurs béarnais" (je pensais l'appeler "les gais faucheurs béarnais", mais je trouvais que ça prêtait un tantinet à confusion :giggle: ), la moindre des choses, vu le tarif, et vu le service que Le Monde en Chantier va leur rendre, ce sera qu'ils me donnent un petit coup de main. En échange ils auront du foie gras, du Madiran, du Tursan et de l'Armagnac. 8-)

Merci Bois Pépin. ;)
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Le retour des faucheurs

Message par Técé » dim. 29 mai 2011, 06:58

Euh, ouais? Sur le site des faucheurs vosgiens, il y a, en gros, un machin qui blinke marqué "Nouveau" : "Video de l'Etivaz (week-end du 26/27 juillet 2008)"...

Je suis aussi allé sur le forum pour les engueuler, mais s'il y a quelques pékins qui ont posté début 2008 et qui ne semblent pas faire partie de l'assoc, sinon, le site est mort depuis plus de 3 ans... :swaeting:

C'est un peu râpé pour leur demander de l'aide, je le crains!

Qu'à cela ne tienne, s'ils veulent bien, soyons optimistes, c'est moi qui les aiderai! :lol: :lol:

Il faut relancer la faux, la faire connaître, et pas seulement en tant que sport, mais surtout en temps qu'outil redoutablement efficace. Le carburant augmente, le bruit est insupportable. Bien évidemment, la faux ne remplace pas tout. Mais beaucoup de travaux seraient réalisés beaucoup plus avantageusement avec une faux plutôt qu'un rotofil. :heart:

Bon, je vais prendre contact avec cette équipe et voilà tout. Et on se mettera ensuite tous ensemble à faire la promotion de la faux. Lourde tâche, faudra les avoir à l'usure. Pas grave, "p'tit à p'tit, l'oiseau, y fait son nid".... :whew:

Après, il y a aussi une autre atroce et complètement inefficace machine, c'est la soufflerie. Je vois les cantonniers souffler les feuilles, dans un vacarme épouvantable, avec 15 kgs sur le dos....alors qu'avec un grand balai de boulot, ils abattraient tellement de bouleau (ou le contraire :D ). Bien plus qu'avec leurs machines absurdes.

Mais je crains qu'une association genre "Les balayeurs aquitains" fasse tout e suite un chouilla moins "fun".

"Venez apprendre à balayer"
"Balayer, c'est facile"
"Balayons ensemble"
"Le matériel du balayeur"
"Où trouve-t-on du matériel pour bien balayer?"
...Etc.... :mrgreen: :mrgreen:
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Le retour des faucheurs

Message par Técé » dim. 29 mai 2011, 08:15

J'ai fait quelques recherches sur Google Suisse pour voir ce qu'on trouve. Il n'y a pas grand-chose de mieux.

En revanche, étant accidentellement tombé sur le site d'Artfilm.ch (n'y allez pas, c'est tout en schleuh, sauf si ça ne vous dérange pas, bien évidemment. :mrgreen: ) De toute façon, j'ai commandé, je mettrai les DVD en partage sur Le Monde en Chantier après les avoir illégalement extirpés de leur support originel. :D

...Si je les reçois. Je m'attends à devoir aller beugler en bourbine si je veux les obtenir.

Je suis aussi tombé sur ce site, qui affiche ce très beau texte de Anne-Marie Dubler (une vieille camarade. Ben ouais, vous croyez quoi? Vous nous prenez pour qui? :mrgreen: ), très instructif :
Faux

Outil utilisé à l'origine pour faucher l'herbe, tandis que la coupe des céréales était effectuée principalement à la faucille (Récoltes). Des trouvailles archéologiques permettent de conclure qu'une faux à manche court, en forme de crochet, fut développée à l'époque de Hallstatt (800-480 av. J.-C.) déjà, sur le modèle de la faucille dentée. Des représentations de la faux à long manche, encore utilisée aujourd'hui, se trouvent dans les enluminures médiévales représentant les mois et la faux fut pendant longtemps l'attribut de la Mort.

La lame de la faux, longue d'un bras et légèrement recourbée, est fixée sur un long manche en bois, droit ou arqué, muni de deux poignées. Comme la faucille, la faux devait être rebattue au marteau (enchaplée) avant son utilisation et aiguisée à la queux (pierre à aiguiser) pendant le travail. En Suisse alémanique, du Moyen Age au XVIIIe s., la production des lames était un monopole des fabricants de faux (foucheyere en patois fribourgeois, Segenser en suisse alémanique), installés dans les villes. De la seconde moitié du XIVe s. au XVIe s., la fabrication de faux devint un important produit d'exportation de la ville de Lucerne, de même qu'à Fribourg dès la fin du XIVe s. Dans la lutte contre des productions meilleur marché en provenance d'Allemagne du Sud vendues comme des produits lucernois, les autorités introduisirent en 1417 un contrôle de qualité très strict. Les forgerons assermentés utilisaient un alliage reconnu par les autorités et devaient apposer leur marque de fabrique. Dès 1429, les produits d'exportation, destinés principalement aux marchés romands et aux foires de Genève, furent munis en plus des armes de la ville. Le commerce des lames de faux, emballées dans des petits tonneaux pour le transport, était entre les mains des marchands de fer de la ville. Les droits de douane étaient fixés par centaine (voir les tarifs douaniers du rentier des Habsbourg), tandis que la vente se faisait au poids (ainsi à Zurich en 1319). On trouve aussi des fabricants en Suisse romande: au XXe s., les Forges du Creux (comm. Ballaigues), fondées en 1783, fournirent toute la Suisse jusqu'à leur fermeture en 1956.

La faux à céréales ou faux armée ou faux montée, munie d'un arceau pour déposer les épis et leur tige, ne s'imposa en Suisse que dans les années 1860, lorsque la main-d'œuvre agricole se fit plus rare et chère. L'Engadine fait exception, car la faux y était déjà employée pour la moisson sous l'Ancien Régime, sans doute pour récolter une quantité plus grande de paille pour le bétail de trait, très nombreux dans cette région. Des faux spéciales pour couper les buissons (all. Rütsense et Staudensense, les fauchons ou fauchets de certaines provinces françaises) furent employées en Suisse alémanique jusqu'au XIXe s.. Remplacée par les machines au XXe s., la faux est toujours utilisée pour de menus travaux, comme la coupe d'herbe sur une petite surface ou un terrain très en pente. Sa disparition comme outil de moisson entraîna également celle de l'opulent repas, offert par le maître de la ferme à ses journaliers pour célébrer la fin des travaux (all. la Segensehenki, littéralement le "moment de suspendre la faux").
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

madame Adonis
Architecte
Architecte
Messages : 913
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le retour des faucheurs

Message par madame Adonis » dim. 29 mai 2011, 08:33

Ça fauche par ici et ça doit plaire à ma copine Adeline qui un temps - quand elle avait encore pas trop mal au dos - rêvait de faucher son terrain à la faux :party: Ayant assisté à l'expérience je vous dirai que ça valait le coup mais que ça n'a pas duré des années :lol: Pour Técé qui a l'air de crocher à l'idée il lui faut programmer la prochaine réunion des faucheurs romands en 2012 car pour cette année c'est trop tard :( Il aura ainsi l'occasion de s'améliorer avec toutes ses faux, les américaines et les autres. Il pourra se mesurer avec les alémaniques qui ont l'air assez forts.

Bon courage à tous les faucheurs amateurs, l'exercice est excellent pour les bras et que vive la 11ème fête romande de la faux !


http://archives.24heures.ch/VQ/RIVIERA_ ... -allemands

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Le retour des faucheurs

Message par Técé » dim. 29 mai 2011, 09:01

Je ne "croche" pas à la faux. J'ai TOUJOURS fauché.

J'ai fait les foins avec le cheval, moi. J'ai tiré des chars de foin, à échelles, de 3m de haut, avec des franc-Comtois. J'ai toujours fauché, ratissé, balayé...

Et je crois bien que ces spécialités désuètes, outre le fait que j'ai pu voir qu'elles plaisent, vont revenir à la mode.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Le retour des faucheurs

Message par Técé » dim. 29 mai 2011, 09:35

Bon, me voilà rassuré. Je viens d'avoir le président de l'association des Faucheurs vosgiens. Elle existe toujours, c'est juste qu'ils ont eu peu abandonné le côté internet, c'est tout.

Il m'a dit qu'ils n'étaient plus qu'une poignée d'irréductibles. Par contre, il va m'envoyer les coordonnées de deux "spécialistes" suisses de la faux : Aloïs Kaufmann et Martin Horat. Deux suisses allemands, comme de juste.

PS : très sympa l'article en lien, Madame Adonis. Thierry Gegout, le président de l'association des Faucheurs vosgiens m'a dit au téléphone qu'ils faisaient chaque année le déplacement à l'Etivaz pour le concours.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
LaFiLLeDuPèReNoëL
Financier
Financier
Messages : 1130
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Le retour des faucheurs

Message par LaFiLLeDuPèReNoëL » dim. 29 mai 2011, 16:45

Merci à Bois Pépin et à Mme Adonis pour leurs liens :sun:

Ce que vous ne dites pas, c'est si dans votre région ou commune la faux est utilisée ou pas pour des raisons écolo ou pour éviter le bruit. Trouvez-vous l'idée de la commune de Lausanne Bonne?
http://www.lematin.ch/actu/suisse/lausa ... lus-138143
et http://www.letemps.ch/Page/Uuid/bd4a2b0 ... 37daba%7C0


Voilà, j'ai trouvé le lien de la formation: http://www.lausanne.ch/view.asp?DocId=33760
et http://www.lausanne.ch/view.asp?DocId=34112

Et si l'idée nous venait de fonder l'association des faucheurs béarnais, nous pourrions organiser des joutes entre différentes régions, pour un week-end "Découverte" pour les petits et les grands, avec bien sûr bonne ripaille... Qu'en pensez-vous?
Image

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Le retour des faucheurs

Message par Técé » dim. 29 mai 2011, 17:47

Plusieurs constatations :

1) Les nanas peuvent très bien faucher
2) Elles peuvent très bien être bien roulées, pas nécessaire d'être des juments poulinières.
3) Les couettes n'empêchent rien du tout.
4) Il n'est pas certain du tout que le foin canadien du New Brunswick soit très différent du nôtre, il n'y a donc pas de trucage.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
LaFiLLeDuPèReNoëL
Financier
Financier
Messages : 1130
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Le retour des faucheurs

Message par LaFiLLeDuPèReNoëL » dim. 29 mai 2011, 21:12

.... mais jusqu'où ira-t-elle ???? Increvable cette faux .... :yawn:
Image

Répondre

Retourner vers « Ecologie »