Saloperie de Canton et de journal

kalmah
Contremaître
Contremaître
Messages : 264
Enregistré le : mer. 03 déc. 2008, 18:31

Saloperie de Canton et de journal

Message par kalmah » mer. 08 sept. 2010, 18:27

Voilà... L'Impartial partial ne m'a pas publié ma réaction

http://preusser.over-blog.com/article-l ... 27069.html

ouL’année passée, j’avais assisté avec intérêt au débat sur l’implantation des éoliennes sur le territoire de la Sagne. La population semblait conquise, malgré la présence de personnes de Juracrête. M. Nicati montrait sa volonté d’avoir un canton de Neuchâtel indépendant énergétiquement en utilisant majoritairement des énergies renouvelables.
Bien entendu, les gestes n’ont pas suivi la parole. Le département de l’aménagement a décidé de restreindre encore les zones d’implantation ou des éoliennes peuvent être mises. L’égoïsme l’a emporté sur le réalisme, une fois de plus. Le fait qu’une commune soit au patrimoine de l’UNESCO n’empêche pas l’implant d’éolienne. La raison personnelle de M. Kurth (Conseiller communal de la Chaux-de-Fonds) est simplement sa peur que des privés viennent faire le business avec le vent. J’informe M. Kurth que la biosphère d’Entlebuch, inscrite au patrimoine de l’UNESECO possède une éolienne. La vision du paysage n’est qu’une appréciation personnelle.
L’homme a de toute façon modifié de façon conséquente le paysage depuis bien longtemps. L’implant d’éolienne n’est qu’un élément en plus parmi toutes les modifications que nous avons apporté à la nature. En revanche, personne au Conseil d’Etat n’a l’air de se soucier de l’approvisionnement énergétique.
Je pose une question à M. Nicati : Comment pense-t-il couvrir les besoins énergétiques du canton par des moyens renouvelables et locaux. Le Conseil d’Etat n’a aucune chance d’y arriver en continuant dans cette voie et les citoyens neuchâtelois continueront à utiliser du courant nucléaire français en bonne partie et ça ne risque pas de s’améliorer pour le futur, vu l’inévitable augmentation de consommation électrique (voiture électrique, pompe à chaleur,..).
Finalement, je suggère une piste très intéressante pour couvrir les besoins énergétiques du canton : Mettre certains politiciens neuchâtelois dans une combe et implanter de grosses éoliennes entre ceux-ci pour que « ça ne détruise pas le paysage neuchâtelois». En effet, entre ceux qui brassent l’air et ceux qui la pompent, on risque d’avoir de sacrées puissances.

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3046
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par Técé » mer. 08 sept. 2010, 20:05

Bonjour Kalmah,

Vous avez peut-être raison, nous connaissons de longue date votre attachement aux énergies éoliennes...mais le peuple neuchâtelois n'en veut pas! : http://www.arcinfo.ch/question-du-jour- ... ame%5D=489 Certes, certains pour de mauvaises raisons, mais pas tous.

Et, vous savez, je pense que le gouvernement a raison, parce que le bilan énergétique des éoliennes est absolument nul même dans les meilleures conditions, comme en Mer du Nord, alors, dans le canton de Neuchâtel...

On le sait, entre extraction des matières premières indispensables, comme le cuivre, le manganèse ou le bauxite, dont les éoliennes sont terriblement friandes, très lourde en termes humains et écologiques de surcroit, fabrication de ces éoliennes, transport, implantation puis destruction finale, le bilan est au mieux, dans les meilleures conditions, positif de 5%. Au pire, il est négatif, ce qu'il serait dans le canton de Neuchâtel.

Ce qu'il faut, c'est diminuer la population, c'est tout. Moi, en tous cas, je ne suis toujours pas prêt de changer mon mode de vie pour laisser la place à encore plus de faune superfétatoire, ça c'est clair.

Après, personnellement, je ne dirai pas que je suis contre les éoliennes, je trouve ça très beau, si tant est qu'il n'y en aie pas partout et ce n'est pas pire que l'énergie nucléaire qui elle va manquer cruellement d'uranium dans les 2 ans. Donc je m'en fiche éperdument. ;)

Bravo pour votre speech qui a le mérite d'être époustouflant et de mettre en avant vos convictions que je trouve plus que légitimes en vous lisant.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
LaFiLLeDuPèReNoëL
Financier
Financier
Messages : 1141
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par LaFiLLeDuPèReNoëL » mer. 08 sept. 2010, 20:21

Hello Kalmah! :hi:

Les éoliennes sont un mauvais plan, elles ne rapportent quasi rien sauf pour les promoteur "étrangers"s. Il faut aussi penser au tourisme et aux infrasons, aux vents perpétuels qui pourraient nuire à la nature, comme faire fuir les abeilles et les oiseaux. Non, le plan est mauvais. Combien de barils de pétrole faut-il pour construire ces moulins ou de mineurs coincés dans les fonds? je n'ose imaginer. A mon avis, le moins pire sont soit les centrales nucléaires ou les panneaux photovoltaïques qui devraient être largement subventionnés par l'Etat.

A tout bientôt, ce fut un plaisir de te relire.
Image

kalmah
Contremaître
Contremaître
Messages : 264
Enregistré le : mer. 03 déc. 2008, 18:31

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par kalmah » mer. 08 sept. 2010, 21:18

Ben dis donc, y a du boulot... Certes, dans le canton de Neuchâtel, on arrivera jamais au prix de ceux de l'Espagne qui sont archi concurrentiel avec les autres énergies non renouvelables. D'ailleurs, il arrive fréquemment que 50% du courant produit par l'Espagne est d'origine éolienne.

Mais rien n'empêche d'imiter le Mont Crosin à certains endroits tout en évitant les forets d'éolienne comme l'Espagne qui peut se permettre car c'est sauvage et venteux.

Malgré l'irrégularité des vents, c'est largement plus rentable que les cellules photovoltaïques. Déjà les panneaux sont de plus en plus fait en Chine car il y a beaucoup de boulot manuel. Transport => Pollution.

Pour info: Pour réduire une tonne de CO2, il faut investir
900 CHF pour les cellules photovoltaîque
800CHF pour la géothermie
170 CHF pour l'éolien
30 CHf pour une centrale nucléaire.

En plus, pour extraire le Silicium pour le photovoltaïque c'est terriblement polluant en terme de CO2. En effet, le Silicium monocritallin se fabrique à partir du Quartz (SiO2). Ce O2, se combine avec le C et ça fait du CO2.
Donc un panneau photovoltaïque a 2 ans ou il va compenser sa pollution.

Concernant les oiseaux, des études ont été faites. C'est maxi un oiseau mort par année. C'est largement plus faible que les baies vitrées ou les voitures. C'est un peu comme si on comparait le nb de mort en base jump par rapport à ceux qui claquent du cancer du poumon.

Je constate avec tristesse que la population est très mal informée, mais je l'admet: Les crêtes du Jura ne sont pas l'endroit le plus idéal du monde pour les énergies éoliennes. Mais alors le photovoltaïque c'est bien pire !!! avec nos minable 2100 h maxi d'ensoleillement annuel (contre 2800 dans le Vaucluse).

Bref, à force de trouver des désavantages par ici, par là pour les énergies renouvellables, on va continuer à faire du courant par des moyens merdiques.

En fait la solution la plus logique, mais la plus irréaliste serait d'avoir que chaque pays produise son courant "renouvelable" et le revende à d'autre pays sans faire du fric. Que ça soit un service public !!!!
Seul l'Espagne a compris. LA FRance c'est pas encore ça. Le Vaucluse a un potentiel éolien incroyable, mais les têtes de lard mal informés sont partout

Bref: Question auxiliaire.

Quel est la durée de vie des déchets nucléaire après retraitement. C'est une mini barrette anodine :heart:

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3046
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par Técé » mer. 08 sept. 2010, 21:41

Kalmah, sur le fond, je suis d'accord avec vous sur tous les points.

Seulement l'Espagne s'est contentée de développer sa production électrique, chez nous il s'agit d'en remplacer le plus possible alors que les installations existantes...existent!

Ce n'est pas vraiment comparable. Ce n'est donc pas seulement une question de prix, mais bien que d'installer sur les crêtes du Jura des éoliennes est d'un rendement plus que discutable, tout simplement.

Pour ce qui est des panneaux photovoltaïques, vous avez tellement raison et les panneaux monocristallins tellement rares (moins de 15%) du marché qu'en plus d'être gourmands énergétiquement, ils sont inefficaces puisque la majorité sont produits en silicium de mauvaise qualité et polycristallin. Ca viendra, mais pour le moment, ils sont complètement inefficients et tous ces programmes visant à pousser les gens à installer ces merdes ne sont aussi que de la fumisterie. Mais comme c'est hyperfun d'avoir des panneaux sur le toit, ça passe mieux dans les mentalités, c'est tout.

Cela dit, d'un point de vue CO2, le bilan est bien plus positif pour les panneaux photovoltaïques dont le principal défaut serait plutôt que lorsqu'on aura produit des panneaux plus efficaces, on ne pourra pas les installer parce que les merdes installées actuellement seront déjà en place.

Pour ce qui est des déchets nucléaire, leur durée de vie ne devrait, normalement, pas excéder 50 ans. Tout dépendra de l'évolution technologique sur les centrales à fusion censées les réduire. D'ici-là, Tchernobyl nous aura déjà pèté trois fois à la gueule. :lol:
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
LaFiLLeDuPèReNoëL
Financier
Financier
Messages : 1141
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par LaFiLLeDuPèReNoëL » mer. 08 sept. 2010, 21:54

A mon avis, il ne faut pas comparer la surface territoriale de l'Espagne à celle de la Suisse, minuscule.

Ensuite, je pense qu'il faut cesser de trop consommer en même temps, ou de pouvoir choisir des plages de prix de consommations pour ceux qui sont conscient que nous gaspillons l'énergie.

Lorsque je parlais de volatiles ou d'abeilles, je pensais à la pollinisation perdue au fait des courants perturbateurs occasionnés et non pas aux accidents .

En France, lorsque vous descendez, vous êtes hypnotisé par la beauté de ces ailes qui tournent, mais là encore, il s'agit d'un grand territoire, rien à voir avec la Suisse, si petite et confinée.

Bien à vous

PS: pour le journal, je suis d'accord, car en effet, il n'aime pas se mouiller, exemple: j'avais contacté un journaliste pour parler de l'affaire Légeret avec force de détails, un article super en perspective pour parler de la présomption d'innocence, mais aucune nouvelle.... tant pis. Cela démontre leur stratégie de ne parler que ce que comprennent les lambdas.
Image

kalmah
Contremaître
Contremaître
Messages : 264
Enregistré le : mer. 03 déc. 2008, 18:31

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par kalmah » jeu. 09 sept. 2010, 09:01

Les déchets nucléaire après traitement c'est 10 millions d'années. Ça se passe de commentaires

méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 778
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par méchante madame » jeu. 09 sept. 2010, 11:55

Bonjour Kalmah, j'ai l'air de rigoler mais ne croyez pas que je ne soit pas attentive à se qui se passe avec les éoliennes... Je ne suis pas directement concernée ni par le site de la vallée de la Sagne ni par celui de la Montagne-dessus puisque je suis largement au-delà du bruit qu'elles pourraient faire. L'impact visuel lui, ne me gène pas, au contraire je les trouve plutôt sympathiques. Pendant trois semaines j'ai eu sous les yeux un grand parc d'éoliennes dans la région du cap Sidéro en Crète et je me suis beaucoup amusée à les regarder... (je ne les entendais pas) Pour ce qui est du bruit je pense que seules les populations concernées ont le droit à la parole. Ce n'est pas une affaire de politiques ou de jounalistes. Ce qui me gène beaucoup par contre dans toute cette histoire c'est le fait que nous ne savons pas vraiment à qui elle profitera et ça par contre c'est bien le rôle des journalistes de nous en dire un peu plus. Là, dans l'est de la Crète les éoliennes semblent être bien loin des habitations mais je dois avouer ue je n'ai pas encore pu intérroger les habitants de cette magnifique région sur l'impact des éoliennes sur leur vie.

http://chemins-de-crete.over-blog.com/a ... 40774.html

Bon ap à tous ! mm

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3046
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par Técé » jeu. 09 sept. 2010, 13:20

Kalmah, il n'y pas de déchets nucléaires, juste du combustible en attente d'être utilisé, c'est tout.

Plus on investira dans des trucs peu efficients comme l'éolien ou le solaire, plus on aura de ces déchets parce que plus on mettra de temps pour la mise au point des systèmes capables de les consumer.

Mais quoi qu'il en soit, la durée de vie des déchets nucléaires n'excédera en aucun cas 50 ans, puisque à ce moment-là ils seront purement et simplement évaporés.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

kalmah
Contremaître
Contremaître
Messages : 264
Enregistré le : mer. 03 déc. 2008, 18:31

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par kalmah » jeu. 09 sept. 2010, 18:29

Técé a écrit :Kalmah, il n'y pas de déchets nucléaires, juste du combustible en attente d'être utilisé, c'est tout.

Plus on investira dans des trucs peu efficients comme l'éolien ou le solaire, plus on aura de ces déchets parce que plus on mettra de temps pour la mise au point des systèmes capables de leconsumer.

Mais quoi qu'il en soit, la durée de vie des déchets nucléaires n'excédera en aucun cas 50 ans, puisque à ce moment-là ils seront purement et simplement évaporés.
Técé, ça recommence à mettre des ânerie. J'ai pu assister à un débat entre le porte parole d'Atel spécialiste de l'atome et le reste dont un pote s'occupait était le porte parole du "lobby éolien".
Je pose la question naïvement quel est la durée. Il me répond cash." Ce qui sort de l'usine de retraitement qui n'est pas plus gros que votre crayon a une radioactivité très intense et met 10millions d'années pour perdre sa radioactivité. POur cette raison, il doit être enterré dans un lieu sur au niveau techtonique."
En fait je parle de déchets HAVL...
http://fr.wikipedia.org/wiki/HAVL

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3046
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par Técé » jeu. 09 sept. 2010, 19:04

Savez-vous que la Suisse est championne du monde en matière de traitement des déchets par vitrification? Ils les concentrent et les carbonisent jusqu'à vitrification complète, au point d'en réduire le volume plus de 600 fois.

...Mais ça ne change toujours rien au fait que le crayon dont vous parlez n'existera purement et simplement plus dans 50 ans puisqu'il servira de carburant dans les centrales à fusion qui en feront leurs choux gras.

Cette demi-vie de plusieurs millions d'années est donc absolument sans aucune importance. Ce qui est important, c'est que l'on soit capable de les utiliser au plus vite, de sorte que nous ayons une énergie propre et illimitée. La centrale à fusion est sur le point de fonctionner depuis au moins 30 ans, le seul, l'unique, le dernier problème, est la fuite des électrons libres, c'est tout.

Une fois ce dernier point réglé, maxi 50 ans, tout ce qui est composé d'atomes pourra servir de combustible, et les déchets nucléaires seront LE combustible par excellence.

Rien à voir donc avec le fait que les déchets aient une longue durée de vie, ce qui n'est pas vrai puisqu'on ne les conservera pas.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3046
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par Técé » sam. 11 sept. 2010, 09:07

Voilà, Kalmah, vous devriez être content, elles vont se faire ces foutues éoliennes.

http://forum.lemondeenchantier.com/view ... 09&p=10492

Vous ne voyez pas qu'on se fout de vous?

Quand on dit que l'argent des agriculteurs restera dans la région, c'est pas vrai! Les éoliennes sont étrangères.

Quand on dit que la filiale locale sera ouverte aux investisseurs locaux, ce qui sous-entend que ça contribuera à la fortune locale...ce n'est pas vrai! Il n'est pas nécessaire d'être expert-comptable pour comprendre ce que le terme "filiale d'une compagnie étrangère" signifie. Réalisez que dire aux gens "amenez-nous vos sous" et "nous allons vous enrichir" sont deux termes complètement antagonistes. S'il s'agissait d'une filiale qui durerait pérpetuellement, d'interagir avec l'étranger serait une porte économique supplémentaire pour le canton de Neuchâtel. Mais comme il s'agit d'une entreprise qui ne travaillera pas longtemps et dégagera très peu de bénéfices, outre le fait qu'elle n'aura crée que peu d'emplois durant peu de temps, que les investisseurs locaux en question seront de tous horizons, et plus volontiers d'ailleurs que Neuchâtel, considérant les investissements nécessaire pour son accueil provisoire et ce qu'il faudra faire ensuite avec les locaux vides, le bilan macroéconomique est flagrant. S'ils font cette filiale, ce n'est pas par générosité, mais parce qu'ils peuvent difficilement faire autrement et que c'est un bon moyen de pomper du fric, donc de limiter les dossiers de financement.

Quand on dit "vu les chiffres irréalistes des opposants" on "apprend" à la population que si elle est seule à s'opposer, elle se marginalise et qu'il faut être pour puisque de toute façon peu sont contre...et en n'interviewant pas les opposants critiqués, on les musele, en plus, parce qu'ils dérangent. Le journal, les médias, c'est pour les puissants. Les autres moyens de communication, sont pour les autres.

Vous ne voyez pas que la verité est tout bonnement dans l'article que j'ai mis dans le forum? Etes-vous aveugle à ce point?

Regardez la photo dans l'article. Vous savez, quand je passe près de Nîmes, je vois un grand champ d'éoliennes, perdues au milieu de la nature, c'est très beau, certes. C'est impressionnant et j'adore personnellement. Mais si vous regardez mieux le paysage, vous comprenez la différence et vous voyez tout de suite que les français sont quand même des gens bien plus débrouillards, plus intelligents. Il y a plus de vent, c'est une plaine, c'est gavé partout d'entreprises dans tout un tas de zones commerciales, artisanales, industrielles. Les éoliennes, la centrale nucléaire, les usines, tout ceci s'intégre dans un paysage périurbain dédié à cet effet.

...Rien à voir avec la photo que vous voyez dans l'article.

Si vous pensez que de bétonner le paysage au nom de l'écologie est un progrès, vous n'êtes pas aveugle, je le crains, un autre terme est bien plus adapté pour décrire cette facilité de pensée qui confine à la malhonnêteté intellectuelle.

Que croyez-vous? Que les opposants ici sont les seuls? http://www.geo.fr/environnement/actuali ... oupe-19760

Les gens qui n'ont pas le bonheur d'avoir une éolienne devant leur porte sont tous pour, ceux qui ont ce bonheur...ne vivent plus! Ils déménagent, leurs maisons ne valent plus rien (jusqu'à 80% de baisse de valeur selon les agences immobilières, bien plus que la proximité d'une centrale nucléaire), autrement dit, on ruine les familles, psychologiquement, moralement, physiquement et matériellement, en plus de ruiner le paysage, l'écosystème et tout ce qui va avec....et tout ça pour rien ou presque.

Comme les autres pays se sont maintenant reveillés et ont compris que plus on investira dans cette merde inutile, fantasque et contre-performante, moins on investira dans des projets d'avenir, comme le développement de panneaux photovoltaïques, dont on peut encore multiplier la performance par quatre quand même, ces gens se rabattent sur les pays corrompus ou il suffit de distribuer des pots-de-vin pour passer et s'il y a des opposants on les musele. Suisse? Vous avez dit Suisse? :mrgreen:
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3046
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par Técé » sam. 11 sept. 2010, 12:15

Tenez, allez lire ça : http://climaterra.6mablog.com/category/ ... LES/page/2

Le voilà l'avenir des énergies renouvelables. De vraies énergies renouvelables, technologiques, discrètes, puissantes, économique, industrialisables localement.

Pas des trucs hypercoûteux et inefficaces en plus d'être redoutablement écodestructeurs comme l'éolien.

L'éolien devrait être installé exclusivement chez les particuliers directement, par exemple avec ce genre de produit : http://blog.bmykey.com/2008/03/page/2/

Ca c'est intelligent. Il suffit d'en mettre 6 sur un immeuble avec des accumulateurs d'énergie à air comprimédéveloppés à l'EPFL, ce qui permet d'avoir de l'électricité même lorsqu'il n'y a pas de vent et de les charger la nuit, alors que la consommation d'électricité est suffisamment ridicule pour pouvoir stocker l'éxcédent, et voilà.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
LaFiLLeDuPèReNoëL
Financier
Financier
Messages : 1141
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par LaFiLLeDuPèReNoëL » sam. 11 sept. 2010, 20:27

Técé, bravo! les neuchâtelois sauront alors quoi voter....

Il faut savoir que la fabrication et la pose d'une éolienne demande tant d'énergie, qu'il est ridicule de vouloir en installer si ce n'est qu'une. ce n'est pas é-co-lo du tout! (perso, je ne suis pas une écolo à proprement parler, je respecte juste la nature, et j'essaie de faire moins pire que les générations passées).

Monsieur Lemofouet, je n'ai qu'un mot à vous dire, bravo! vous avez trouvé la solution! Votre seul défaut est d'être mac-queux, on vous le pardonne! :heart:
Image

kalmah
Contremaître
Contremaître
Messages : 264
Enregistré le : mer. 03 déc. 2008, 18:31

Re: Saloperie de Canton et de journal

Message par kalmah » sam. 11 sept. 2010, 21:40

Técé a écrit :Savez-vous que la Suisse est championne du monde en matière de traitement des déchets par vitrification? Ils les concentrent et les carbonisent jusqu'à vitrification complète, au point d'en réduire le volume plus de 600 fois.

...Mais ça ne change toujours rien au fait que le crayon dont vous parlez n'existera purement et simplement plus dans 50 ans puisqu'il servira de carburant dans les centrales à fusion qui en feront leurs choux gras.

Cette demi-vie de plusieurs millions d'années est donc absolument sans aucune importance. Ce qui est important, c'est que l'on soit capable de les utiliser au plus vite, de sorte que nous ayons une énergie propre et illimitée. La centrale à fusion est sur le point de fonctionner depuis au moins 30 ans, le seul, l'unique, le dernier problème, est la fuite des électrons libres, c'est tout.

Une fois ce dernier point réglé, maxi 50 ans, tout ce qui est composé d'atomes pourra servir de combustible, et les déchets nucléaires seront LE combustible par excellence.

Rien à voir donc avec le fait que les déchets aient une longue durée de vie, ce qui n'est pas vrai puisqu'on ne les conservera pas.
La fusion, ça fait 40ans qu'on essaie, 40ans qu'on y arrive pas. Ce que j'aime chez vous, c'est que vous savez tout mieux que les autres, y compris les Docteurs en physique qui ont fait des années d'études. Ils disent clairement que même après une vitrification, ca reste un déchet très complexe à gérer et qu'il faut l'enterrer dans un endroit très sur. On a toujours rien trouvé en Suisse d'ailleurs. EN tout cas les ?? sites sont toujours à l'étude. Merci de me dire le chiffre vous qui connaissez tout.

Concernant les miroirs, OUI c'est une très bonne solution, mais en Suisse, ça n'a pas sa place et il n'y a pas assez de soleil. POur cette raison un consortium (je vous laisse devinez l'entreprise, vu que vous savez tout sur tout) européen dont une Suisse (idem, je vous laisse trouver) investit au Maroc ou Algérie pour faire ce genre de centrale.

Concernant Lafilleduperenoel. SVP, soyez un peu plus pragmatique. Est-ce que vous savez faire un bilan carbone. Essayer de comparer pour une puissance égale, le bilan carbone des différentes énergies...Le bilan carbone va de la fabrication des composants, au transports, jusqu'au démontage. Etes-vous capable de me dire la produciton de CO2/kW si on tient tout en compte (fabrication matériaux, transport,...)
La réponse c'est la suivante, donné par un pro-nucléaire d'EDF

Charbon: 1300 gr Co2/kW
Gaz naturel: 720 gr Co2/kW
Photovoltaïque: 280 gr Co2/kW
Eolien: 75 gr Co2/Kw
Biomasse: 70-100 gr Co2/kW
Nucléaire: 60 gr O2/kW (Il parait que c'est faux car ça ne tient pas compte du démantèlement que me dit un pote)
Hydraulique: 18Gr Co2/kW

Tout le monde parle de GGNA GNA des oiseaux et bruits , de protection du paysage alors que c'est pas vrai. Des études ont montré que le nb d'oiseau mort par éolienne est négligeable (bien entendu, faut pas mettre une éolienne dans un couloir migratoire, mais ça on y pense durant l'étude).

En Espagne, l'utilisation d'énergie éolienne est ultra rentable, mais pas en France et en Allemagne. Pourtant ils ont de forts vents. La raison est la suivante. Les gestionnaires de réseau acoquiné avec AREVA font exprès de mal prédire l'énergie éolienne qui va venir. Résultats: Le coût est bien trop élevé.

En Espagne, il n'y a ni lobby Charbon, ni lobby Nucléaire et la gestion de l'énergie éolienne est bien faite. En fait à l'aide des prédictions météo, on arrive à compenser le manque ou le surplus d'énergie éolienne en ouvrant ou fermant les vannes d'une centrale nucélaire (OUPS j'ai dit une connerie, trouvez là :D... trouvez la Técé, vu que vous savez tout sur tout)

Je trouve qu'il y a des sujets trop complexes pour être laissé à la population. Ou alors on devrait effectuer un questionnaire et après donner un bulletin de vote.

Répondre

Retourner vers « Politique »