Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m


madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » dim. 26 mai 2019, 17:16

Je recherchais des jardins d'écrivains et j'ai trouvé ça que je colle car c'est pas mal comme site pour un file sur les jardinage…

maisons-ecrivains.fr/category/alain-fournier/

(0uais, je travaille encore gratuitement, moi… :mrgreen: ) mais pas sûr que ça dure encore car j'ai trouvé le nom de mon blog où j'espère être moins seule au monde qu'ici...


madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » ven. 31 mai 2019, 09:56

Le jeudi de l'ascension, le vendredi aussi (sauf pout ceux qui font shabbat qui vont s'arrêter au coucher du soleil) c'est de toute éternité le jour du jardinage intensif qui se poursuivra jusqu'au samedi au coucher du soleil… ça peut se comprendre car une fois le mois de juin entamé il ne reste plus tellement de ces jours jusqu'à ce qu'on appelle le retour des jours qui annonce déjà le retour l'hiver au bled paumé qui n'est pas, je le rappelle une cité dortoir où l'on s'active tout le week-end à embellir la petite villa. Non, le bled paumé c'est de la survie, quelques vieux et vieilles qui y croient encore au jardinage, qui aiment les légumes de survie comme les poireaux et les patates pour la soupe, qui aiment leurs deux ou trois fraises qui finiront bien par rougir juste avant les premières gelées de l'automne... Alors, vivre au bled paumé comme il dit toujours Adonis, c'est vivre en attendant, en attendant, mais quoi ? - et ça personne ne le sait

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » sam. 01 juin 2019, 07:22

oui, se réveiller au bled paumé un samedi de pont, on se demande immédiatement ce que l'on fout encore dans ce coin, dans ce canton aussi ?

La rts nous a pondu l'autre soir un film sur le CC de la tchau, ville paumée à plus de 1000 m qui comme le bled paumé ne fait plus recette sauf qu'elle y accueille encore les usines pour les frontaliers comme celle du bled paumé. Oh, une jolie petite émission et un gentil petit film: on y voyait un gentil petit CC très consensuel qui discutait plein tout gentiment pour savoir ce qu'on faisait des collections des petites plantes et des petits insectes du musée et si on faisait payer ou non une petite entrée à la porte du petit bois du petit château - oui, tout est petit là-haut, même les grandes idées :D et même le gentil UDC se fait tout petit pour coller au plus près du joli petit paysage jurassien envahi par la petite neige omniprésente dans le film… Je vous jure :roll:


...et ici, je fait quoi, je dois aussi me poser la question ? Bonne nuit ! :)

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » lun. 03 juin 2019, 07:15

Ce matin la Suisse se réveille en se tapant sur les fesses de bonheur, même Xanax est content après ce qu'il a ramassé l'autre jour :lol: - et le petit bémol pour les femmes qui doivent encore constater que la maternité ne leur réussi pas trop puisqu'une sur sept perd son boulot si elle se permet d'en faire un de gamin… - mais comme disait l'autre sur la babillarde, toutes les pme ne peuvent pas se permettre tous ces congés maternité, et c'est sûr - là c'est moi qui ajoute- faudrait voir ce qu'on pourrait faire pour qu'elles bossent tout en s'occupant des gosses ! Je vous jure...

Le grand bonheur ce matin il nous vient des bilderberg - traduction = montagne de tableaux, montagne d'images :lol: :lol:

Oui il paraît que c'est fou comme ils ont aimé nos images et le reste... Ils sont tous repartis heureux comme des fous chez eux en repensant à ce merveilleux week-end en face des french bergs dans ce joli pays si propre, si bien organisé, bref, si parfait en toutes choses. Oui, la suisse plait aux étrangers, la seule petite chose qui leur déplait encore un peu c'est peut-être qu'elle est habitée, il faudrait vraiment voir ce qu'on pourrait faire des suisses ? - peut-être leur trouver un coin aux US :lol:

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » lun. 03 juin 2019, 08:12

Oui, c'est bien le vendredi 14 juin qu'aura lieu une sorte de grève des femmes, je dis une sorte car bien sûr pas question pour les femmes de faire une grève totale, on n'est plus au temps de Lysistrata, hélas :lol:

Avec Adonis on a décidé qu'on participerait pas trop car on est trop vieux, mais on fera ce qu'on peut et comme on n'a toujours pas notre blog, on va se servir un peu de ce forum du jardinage, car le jardinage c'est encore beaucoup une affaire de femmes, enfin on n'est plus trop au courant de rien ici dans notre bled paumé pratiquement désert en dehors des heures de travail car qui aurait encore l''idée de vivre dans un bled où il ne se passe plus rien !

Ce matin c'est une triste histoire de femmes qui nous viens du Canada, ce grand pays démocratique , comme dirait le grand Jacques. On ne crois pas vu d'ici que des choses aussi terribles se passent encore mais faut se réveiller car on n'est toujours pas sorti du moyen-âge on dirait :cry:

https://www.rts.ch/play/radio/forum/aud ... d=10458853

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » mar. 04 juin 2019, 07:28

Aujourd'hui c'est les tomates qui on la cotte dans le mauvais sens… Les tomates dont nous ne pouvions nous passer et qui maintenant nous dégoûtent car elles ont été tellement modifiées qu'elle ne feront peut-être plus jamais recette. Adonis m'a convaincue d'en mettre deux plants dans le jardin,alors on verra ? - on en reparlera en automne :mrgreen:

https://www.estrepublicain.fr/actualite ... -de-rennes


https://www.youtube.com/watch?v=Vel-9_wA_WQ

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » jeu. 06 juin 2019, 11:57

Si vous pouviez voir à quoi en est les jardin de la méchante madame vous en seriez encore étonnés car malgré ses deux cannes pour ne pas tomber, ses vertèbres lombaires bardées de ferraille elle a réussi à en faire une belle ébauche de jardinage et ce jardin peut espérer une belle récolte en automne sil le temps y met du sien et si elle garde courage… C'est dommage qu'on ne puisse plus poster de photos sur ce forum , c'est dommage qu'il ne marche plus et n'intéresse personne mais tout a une fin... :mrgreen: eh oui, tout à une fin ? -


Les légendes sont ce que nous avons de plus précieux en ce monde. Elles ne sont pas une pâture puérile. Elles ne sont pas une manière d’oublier le réel, mais de le nourrir. S’insinuer tendrement en elles c’est apprendre la liberté, éprouver le bonheur parfois douloureux de vivre.
Henri Gougaud "

"Le jour où Félicité a tué la mort de Henri gougaud :Félicité, qui entre dans sa quatre-vingt-quinzième année, ne veut pas sombrer dans la vieillesse. Elle décide d’en finir au moyen d’une seringue pleine de mort-aux-rats. Après avoir écrit à ses amis pour leur annoncer son décès, elle demande au fidèle Blaise, le jardinier, de l’assister en s’allongeant auprès d’elle. Alors que Félicité enfonce d’un coup sec l’aiguille comme on piquerait un rôti d’agneau, un spasme épouvantable se fait entendre : Blaise est passé de vie à trépas. La vieille dame, qui s’est bêtement trompée de bras, ne sait pas que ses proches sont déjà en route pour son enterrement...
"Ainsi commence ce roman à « mourir de rire » (sans mauvais jeu de mots !), riche en rebondissements, surprises et drôlerie, où Henri Gougaud, avec son inimitable talent de conteur, livre, sous la forme d’une désopilante chronique villageoise, une vaste réflexion sur la vie, la mort, et l’après... (Parution fin avril 2019 chez Albin-Michel)

Il n'y aura bientôt plus de jardin de la méchante madame et ici c'est Adeline la jardinière qui vous le dit… - pourtant depuis quelques jours ou plutôt quelques mois elle a l'air seule en charge de ce grand jardin qui n'est pas vraiment le sien... Elle fera encore quelques photos invisibles ici, quelques changements, - puis, qui sait ce qui se passera en 2020 ? Oui, tout change, tout passe , tout se casse ou disparaît ? Aucune existence n'est un long fleuve tranquille hélas :) - mais bon même si seule la méchante madame est seule au milieu des fleurs et des abeilles sauvages elle est encore debout :)

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » ven. 06 sept. 2019, 08:05

oui, debout mais seule comme son bled paumé qui vient d'être qualifié par la presse de " seul avec Dieu et les sapins" :) :D :D

--et là, ouais, on en arrive à détester certaines personnes détestables … :geek:

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » ven. 06 sept. 2019, 14:44

ouais, on est mal parti dans le bled paumé au milieu des sapins, d'où l'importance de garder son permis pour pouvoir s' évader un peu :D :D :D


ah bon, je ne suis plus seule sur ce site au moins la semaine, le W.-E les madames surveillent il y a du danger... :D :D :mrgreen: :mrgreen: ?

porca miseria… :cry: pourtant il n'y a aucun danger c'est pas la vieille gisèle qui va leur prendre leur mec...

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » mar. 10 sept. 2019, 06:15

""Et si l'arbre brûle reste la cendre et la lumière,
Dans le désert les cactus prennent racine.
Si les sources se sont taries il pleuvra à nouveau
le jeune fils reviendra
à la maison abandonnée.
Sous la neige épaisse les graines veillent
A la frontière de la cour le vent mauvais s'épuise.
Et si nous sommes restés nus et entourés de loups
notre décision de nous battre reste intacte."

Chanson sur le texte de Dimitris Mortoyas, poète exilé, né en 1934 et mort en 1975 à Londres.

Angélique Ionatos écrit aussi ceci en parlant de Dimitris Mortoyas :

"En 1978 j'avais déjà mis en musique deux autres de ses poèmes: "I Palami sou" (" La paume de ta main") et "Les prestidigitateurs" où il disait que ces derniers ne nous amusent pas. Ils nous gouvernent!
Je trouve nécessaire de publier ici la dernière lettre qu'il a écrit à l'un de ses amis un an avant sa mort, c'est-à-dire en 1974:

" (...) Mon dernier espoir je le mise sur la grande crise dont les signes avant-coureurs se dessinent clairement. Les métropoles industrialisées se rempliront de chômeurs, l'amour de la liberté se figera, les classes moyennes deviendront de plus en plus fascisantes et dans la plupart des pays les gardiens de l'orthodoxie recommanderont le bon sens et la prudence.
Ils s'étonneront que le système soit dévoré de contradictions.
Quant à moi, je risquerai de mourir de faim. Mais cette éventualité ne m'inquiète pas outre mesure.
Après tout ne suis-je pas arrivé jusqu'ici en ayant faim de tout?..."

I palamisou
Je Palami Sou
Της νύχτας το τραγούδι θυμάμαι

La chanson de nuit je me rapelle
του φόβου την ανάσα θυμάμαι

L' haleine de le peur je me rapelle
τα μάτια που βουλιάζαν θυμάμαι

Les yeux qui crevaient je me rapelle


Τα χέρια σου που πέφταν θυμάμαι

Tes mains qui tombaient, je me rapelle
σαν άχρηστες σημαίες, θυμάμαι

Comme un drapeau futile je me rapelle
του ήλιου το σκοτάδι θυμάμαι

Le noir du soleil, je me rapelle

Το άσπρο το πουκάμισο θυμάμαι

Ta chemise blanche je me rapelle
την κόκκινη κηλίδα θυμάμαι

La tache rouge je me rapelle
και το σφυγμό των Άστρων φοβάμαι

La pulsation des astres je crains

Το γιασεμί στο πέτο θυμάμαι

Le jasmine, je me rapelle
μια μέρα του Νοέμβρη, θυμάμαι

Un jour de Novembre, je me rapelle
την άχρηστη θυσία θυμάμαι

Le sacrifice futile, je me rappelle.

https://www.babelio.com/auteur/Georges-Seferis/77020

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » jeu. 10 oct. 2019, 09:10

y'a des fois que je me dis que je vais rester une journée entière sur ce chantier toujours en chantier/jamais fini et me défouler un bon coup, on verra peut-être un jour si la T° descend en dessous de 30 sur les crêtes du jura, un jour de grosse, grosse déprime :) - peut-être le jour ou le jardin de la méchante sera définitivement abandonné ? - en guise de feu de joie final ? L'avenir le dira ou ne le dira pas car rien ni personne n'est éterneL

à+ G :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: qui change d'idée comme de chemise. :( et se dit tous les jours: mais qu'est-ce que je fous ici à parler seule ?

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » dim. 20 oct. 2019, 08:51

Oui qu'est-ce-que je fous ici à parler d'un jardin qui n'est pas le mien ? Un jardin qui s'endort pour l'hiver et qu'une grosse génisse perdue à labouré au passage. La babillarde romande comme tous les dimanches y est allée de ses conseils de jardinage pendant trois heures. Je me demande si en plaine le jardinage que ce soit dans des jardins, sur les toits des villes, sur les balcons prendrait vraiment le relais ? Vu la pollution, les herbicides , les pesticides toujours utilisés le jardinage privé retrouverait un peu son utilité mais rien ne dit que ce soit les cas, et surtout pas dans un village de montagne qui perd de plus en plus ses habitants jeunes, ses familles avec enfants, sa vie sociale ? En tous cas ici on ne socialise plus en jardinant… pas plus qu'en allant au temple le dimanche puisqu'il ne s'y passe plus rien ! Voilà quoi, espérons au moins que le temps se remettra au beau, comme on dit et que vous passerez tous un beau dimanche comme le type d'à côté qui a ramassé hier plein de petites boutures presque noires et qui parait-il font voir la vie en rose.

Gisèle que se demande si elle ne devrait pas trouver des graines de la plante du bonheur pour l'année prochaine 8-)

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » dim. 20 oct. 2019, 12:18

Oui, les plantes du bonheur et il y avait deux jolies cultures cette année dans mon quartier, certains jours les voisins profitent même de l'odeur qui flotte dans l'air du bled paumé :lol: Je me demande si le qat ne pousserait pas sous nos serres ? - et c'est peut être déjà en route...

https://www.alamy.com/harar-ethiopia-wo ... d0%26pl%3d

Répondre

Retourner vers « Nature »