Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » mar. 22 oct. 2019, 20:31

https://jardinage.lemonde.fr/dossier-59 ... iques.html


voilà une plante trouvée ces jours dans un coin de jardin soumis dernièrement à des travaux de forage une jolie plante mais qui n'a rien à faire dans les jardins de méchante madame :mrgreen:




"le peuple réclame des photos d''anthurium" ah, vous ne avez pas ce que c'est ? non, c'est pas vrai ? je crois que c'est un végétal :lol:

voilà plus besoin d'envoyer la photo :https://www.jardiland.com/anthurium-roy ... 78947.html

madame adonis v se coucher car elle a très mal dormi la nuit passée, intoxiquée mais sans trop savoir comment car mardi elle a manipulé sans précautions des plantes de datura, mercredi elle a reçu d'une voisine des champignons qu'elle ne connaissait pas mais cela ne l'a pas empêchée de d'en gouter un ou deux au souper juste pour voir :) et elle a fini la soirée en échangeant quelques mots avec trois spécialistes qui avait organisé dans un coin une fumerie qui lançait ses volutes dans tous les sens...- après ça comment savoir ce qui vous a intoxiqué ? - il faut juste gérer la panique jusqu'au matin et espérer qu'on ne finira pas à l'hôpital :lol:

Devinez de quel pays cette fleur est l'emblème floral :

https://www.bing.com/images/search?view ... =0&eim=1,6
- et ensuite passez une belle nuit ! gisèle

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » jeu. 24 oct. 2019, 21:25

https://laciotat.abm.fr/


http://www.latitudesfood.org/cacao/

Je suis un peu paumée ce soir faut pas m'en vouloir :lol: j'aimerais bien être aussi dans les mers chaudes plutôt que de ramer à récolter mes choux de Bruxelles

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » mar. 19 nov. 2019, 07:55

Cette avancée de l'hiver qu'on n'avait pas demandée embête pas mal de monde. Cette nuit trois beaux chevreuils cherchaient ou pouvaient bien être les dernières salades sous le manteau neigeux d'un petit jardin à 1000 mètres et ce matin un vol de corneilles avaient bien de la peine à chercher leur pitance de la journée. Il faut espérer que ce coup de neige ne va pas durer et qu'on fêtera Noël au balcon. Il faut prier pour ça surtout au pays du bon Dieu et des sapins….

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » dim. 01 déc. 2019, 10:26

www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia ... 75661.html
la fille de Ryan ce soir sur Arte alors bonne soirée ! :)

bon, 21h 16 y'a peut-être un bon film en route ? ce soir j'en ai un peu mare de tout, vivement le printemps...

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » lun. 09 déc. 2019, 18:27

Si vous croyez que c'est le rêve de vivre dans un bled paumé à1000 m en hiver eh bien vous vous trompez et vous en auriez vite mare de déblayer de la neige pourrie…. Passons, vous ne vivez pas dans un bled pourri vous pouvez pas vous mettre à ma place :mrgreen: - le pire des hivers et cela é cause du réchauffement,- tous les matins c'est le même combat avec cette p..... de neige à déblayer de sa porte et ensuite il faut passer à la voiture couverte de neige avant de pouvoir faire un kilomètre.. Comment garder le moral ?

https://www.nouvelobs.com/galeries-phot ... hiver.html

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » jeu. 12 déc. 2019, 17:33

oui, garder le moral :)) même quand la voiture ne part plus car ici ça caille la nuit :) heureusement la bedole a au moins un garage dans les parages
et pourra peut-être même faire deux ou trois courses samedi ? - enfin si la batterie ne doit pas être changée car dans ce cas elle pourrait devoir attendre encore un moment car une batterie de golf ça doit pas être donné ? Pour couronner le tout on annonce encore de la neige cette nuit :x
C'est bon, ya pas mort d'homme… :) mais quand même un joli coup tordu du voisin sur ma place de parc juste pour me compliquer la vie… souvent les hommes m'énervent et je leur taperais bien dessus si je pouvais :( mais ça va aller avec une nouvelle batterie...et peut-être le temps qui s'arrange ? en cinq lettres

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » sam. 14 déc. 2019, 06:53

Non le temps ne s'arrange pas mais au moins il pleut il ne neige plus et le voisin va peut-être me ficher la paix avec ses singeries, -- on peut toujours espérer encore que, avec les allemands il faut se méfier car ils ne font pas de cadeau quand ils ont des idées et le mien a avant tout des espérances
concernant un passage sur mes terres que je ne lui accorderai pas même si je dois faire une guerre… My god, il y a bien à lutter pour rester en vie et se voir accorder ce à quoi on peut espérer :mrgreen: :mrgreen:
Ce matin la babillarde justement parle du déneigement dans mon glorieux canton qui va un de ses jours prochains se retrouver en loques mais avec des centaines de breloques sur les bras. Il ferait mieux d'investir dans les pelles à neige comme celle de mon voisin qui a enfin, après plusieurs années de recherches, trouvé la perle rare des pelles à neige avec un manche recourbé :lol: Ne me demandez pas à quoi ça sert car je n'ai rien compris aux explications de ce spécialiste en bonnes combines débiles :lol:

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » sam. 14 déc. 2019, 21:01

que dire de ce samedi d :mrgreen: 'avant les fêtes ? oh, beaucoup et rien mais pas c soir car ce soir c'est un peu la dèche du vendredi, la déception du samedi et la crainte du dimanche… tout n'est pas négatif cependant, ça reste à voir… :mrgreen:

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » lun. 16 déc. 2019, 14:02

Madame Adonis ne fera pas la route de Compostelle mais elle a fait souvent les sentiers de Claude et François Morenas, elle a même balisé avec le père François et un groupe d 'ajistes motivés :) superbe période des jeunesses des auberges…

https://terre-luberon.org/magazine/coup ... s-morenas/

"Créateurs de sentiers et poètes de la randonnée avant l’heure.
François et Claude Morenas ont entrepris dans les années 60 d’offrir aux randonneurs exigeants ou novices, d’innombrables et magnifiques itinéraires de promenade, ouverts avec minutie, taillés à la pioche et débroussaillés à la main, de manière bénévole et vraiment enchantée, dans tout le Luberon. Ils en ont édité une série de petits guides, nous avons retrouvé l’un d’eux et nous vous le proposons à la lecture.
Avec le temps, ces plus de 1000 km de sentiers ont souvent disparu, la nature ayant repris ses droits, leur entretien et balisage ayant cessé et la carte des propriétés privées ayant évolué.
François Morenas avait ouvert son auberge de jeunesse « Regain » à Saignon et possédait « un véritable don pour trouver et créer des sentiers, pour dénicher les bons endroits où il n’y avait pratiquement pas d’itinéraire à l’époque, comme nous le dit sa fille Frédérique. « Il fallait d’abord détecter, puis baliser à la peinture et au pinceau et enfin écrire sur le parcours pédestre proposé ». Il écrivait avec sa femme, Claude, artiste peintre, qui dessinait à la main les charmantes cartes des itinéraires.
Un savoir-faire unique, un altruisme et un talent pour parler du Luberon et de toute sa nature. Beaucoup plus qu’un guide ou une succession de repères topographiques, c’est une sensibilité généreuse, une poésie et une invitation à une promenade consciente et concernée. Dans sa préface, Giono, «émerveillé » par « les choix, la science et la connaissance » des deux auteurs, les présentait comme des « explorateurs ». Si les sentiers n’existent plus, il faut lire ce guide pour le plaisir, il vous redira qu’il faut écouter, sentir, observer, ne pas aller au plus rapide, respecter, il vous racontera milles anecdotes historiques, il vous proposera d’être curieux de tout. à suivre

et pour la route… un texte de Marcel Pagnol

Après le déjeuner, lorsque le soleil africain tombe en pluie de feu sur l’herbe mourante, on nous forçait à nous « reposer » une heure à l’ombre du figuier, sur ces fauteuils pliants nommés « transatlantiques » qu’il est difficile d’ouvrir correctement, qui pincent cruellement les doigts, et qui s’effondrent parfois sous le dormeur stupéfait.
Ce repos nous était une torture, et mon père, grand pédagogue, c'est-à-dire doreur de pilules, nous le fit accepter en nous apportant quelques volumes de Fenimore Cooper et de Gustave Aymard.
Le petit Paul, les yeux tout grands, la bouche entrouverte, m’écouta lire à voix haute le Dernier des Mohicans. Ce fut pour nous la révélation, confirmée par le Chercheur de pistes : nous étions des indiens, des fils de la forêt, chasseurs de bisons, tueurs de grizzlys, étrangleurs de serpents-boas, et scalpeurs de Visages Pâles.
Ma mère accepta de coudre – sans savoir pourquoi – un vieux tapis de table à une couverture trouée, et nous dressâmes notre wigwam dans le coin le plus sauvage du jardin.
J’avais un arc véritable, venu tout droit du nouveau monde en passant par la boutique du brocanteur. Je fabriquai des flèches avec des roseaux, et, caché dans les broussailles, je les tirais férocement contre la porte des cabinets, constitués par une sorte de guérite au bout de l’allée. Puis, je volai le couteau « pointu » dans le tiroir de la cuisine : je le tenais par la lame, entre le pouce et l’index (à la façon des indiens Comanches) et je le lançais de toutes mes forces contre le tronc d’un pin, tandis que Paul émettait un sifflement aigu, qui en faisait une arme redoutable.
Cependant nous comprîmes que la guerre étant le seul jeu vraiment intéressant, nous ne pouvions pas appartenir à la même tribu.
Je restais donc Comanche, mais il devint Pawnie, ce qui me permit de le scalper plusieurs fois par jour. En échange, vers le soir, il me tuait, avec un tomahawk de carton, et fuyait ensuite à toutes jambes, car j’excellais dans les agonies.
Des coiffures de plumes, composées par ma mère et ma tante, et des peintures de guerre faites avec de la colle, de la confiture et de la poudre de craie de couleur, achevèrent de donner à cette vie indienne une réalité obsédante.
Parfois, les deux tribus ennemies enterraient la hache de guerre, et s’unissaient pour la lutte contre les Visages Pâles, les farouches yankees venus du Nord. Nous suivions des pistes imaginaires, marchant courbés dans les hautes herbes, attentifs aux empreintes invisibles, et j’examinais d’un air farouche un fil de laine accroché à l’aigrette d’or d’un fenouil. Quand la piste se dédoublait, nous nous séparions en silence… De temps à autre, pour maintenir la liaison, je lançais le cri de l’oiseau moqueur, - et « si parfaitement imité que sa femelle s’y fût trompée » - et Paul me répondait par « l’aboiement rauque du coyote », parfaitement imité lui aussi : mais imité – faute de coyote - de celui du chien de la boulangère, un roquet galeux qui attaquait parfois nos fonds de culotte.

Le luberon est vraiment une terre à part, inspirante et que l'on ne peut oublier malgré les années .La vie m'a conduit sur d'autres terres qui ressemblaient à la Provence , en Grèce en particulier et cela a coupé mon élan vers cette Provence qui restera pour moi le plus beau coin du monde

Voilà encore un blog magnifique :
https://randoblogvillelaure.blogspot.com/p/luberon.html à suivre

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » sam. 21 déc. 2019, 06:45

https://www.msn.com/fr-ch/actualite/oth ... spartanntp

lle printemps se pointe à Moscou :) et du coup Vladimir P le Tout Puissant en découvrirait même le réchauffement climatique auquel il ne semblait pas croire i y a encore cinq minutes :mrgree

A 1000 m on est presque bons et on pourra mettre les skis et les pelles au rebut ? Oh on va un peu la regretter la neige mais pas tant que ça…

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » jeu. 02 janv. 2020, 03:04

https://www.babelio.com/livres/Giono-Lh ... rbres/1513


https://www.youtube.com/watch?v=n5RmEWp-Lsk

il arrivera un jour où les hommes deviendront un peu plus respectueux d la nature en danger, il faut attendre encore un peu



https://www.letemps.ch/culture/gustave- ... he-vertige
Gustave Roud
..

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 1000m

Message par madame Adonis » jeu. 09 janv. 2020, 21:44

Le 1er janvier un individu malveillant a voulu 'attaquer au grand sapin du coin de jardin de la méchante madame… il voulait juste couper toutes les branches qui faisaient un peu d'ombre à midi sur le système de chauffage solaire de l'eau de sa salle de bain :lol: :lol: :lol: Bon il a été maitrisé mais le danger reste et il va falloir en faire plus ? Qui aurait une idée ou une adresse d'association pour le sauvetage des grands arbres, c'est méchante madame qui le demande...

https://fr.wikihow.com/sauver-les-arbres
"Agissez lorsqu’un arbre va être abattu. À mesure que vous repérez les arbres qui ont un effet particulièrement positif pour votre quartier, notez lorsqu’on les taille ou lorsqu’on veut les abattre. Que l’arbre soit sur le domaine public ou sur une propriété privée, il existe peut-être un moyen de le sauver. Prêtez particulièrement attention aux grands arbres ombrageux, car ils sont les plus utiles. Leur préservation devra donc être une priorité."

"

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 10

Message par madame Adonis » jeu. 09 janv. 2020, 21:53

méchante madame a écrit :
lun. 18 avr. 2011, 20:41
En attendant voilà la photo du chantier… et de l'arbre menacé

Image

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 10

Message par madame Adonis » jeu. 09 janv. 2020, 21:56

méchante madame a écrit :
mer. 27 avr. 2011, 17:51
Les vaches aujourd'hui, elles allaient déjà beaucoup mieux et là vous avez je crois une vue du bled ?
Image

Le sapin menacé est à gauche de la photo mais aujourd'hui, le 18 janvier 2020 il est beaucoup plus grand, ila une très belle allure... Il a une histoire ce sapin plus que centenaire, une histoire que je suis bien la seule à connaître :mrgreen: Oh, C'est une histoire modeste mais je pense que je devrais l'écrire non pour la mettre ici mais à la vue de tous dans les canards du coin ! :mrgreen: Ça viendra, tout vient à point pour qui sait attendre :lol: :lol:

J'en ai mare de ce forum mais mon blog se fait attendre par manque de liquidités... Oui c'est mon lot en ce moment et je dépéris à forces de frustrations.... voilà, quoi chacun à ses soucis dans son coin....

https://www.youtube.com/watch?v=dypXIX3 ... &t=34&t=34

madame Adonis
Financier
Financier
Messages : 1534
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le jardin de la méchante madame ou comment jardiner à 10

Message par madame Adonis » jeu. 09 janv. 2020, 22:00

méchante madame a écrit :
lun. 15 août 2011, 06:14
Voilà le 15 août ! :hi: donc c'est la fin du jardin car je commence à en avoir marre de ce fil :punch: même s'il y a encore de beaux restes côté fleurs ou légumes, c'est la fin de l'été, c'est inéluctable ! il reste à ramasser un peu et à nettoyer mais le coeur n'y est plus pour parler de fleurettes :punch: j'allais dire pour compter fleurettes :lol: et ce matin, après les pluies tropicales de la nuit, il vaut mieux ne pas aller constater les dégats... pas la peine d'aller aux champignons non plus car en dépit de ce que racontent les gens et les journaux il n'y a pas tellement de champignons, en tous cas pas ici en haut et cela m'arrange bien car je n'aime pas, plus, me mouiller les pieds dans les forêts :punch: voilà encore peut-être une ou deux photos, c'est tout et c'est assez :mrgreen:
Image

Image
le coin bien à l'ombre sous le grand sapin

Répondre

Retourner vers « Nature »