El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 778
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par méchante madame » mar. 31 mai 2011, 09:14

Il y a longtemps que l'on entend parler du désert de la région d'Alméria, vous vous souvenez du désert de Tabernas où on tournait les westerns spaguetti qui faisaient nos belles soirées ? Maintenant on parle surtout de "El Ejido, la loi du profit", de "El Ejido, un apartheid sous plastique" et je pense que je trouverais plein d'autres choses tout aussi peu reluisantes... C'est de là que viennent les légumes de nos grandes surfaces et tout allait bien dans la meilleur des mondes jusqu'à ces derniers temps quand un germe du genre E.coli s'est attaqué aux plus robustes de nos amis européens en Allemagne où il a fait 14 morts... Aujourd'hui, il serait temps de s'intéresser un peu plus à la situation de ce désert de serres en plastique où sont réunis tous les risques d'une nouvelle peste venue d'Alméria...On parle depuis longtemps d'Alméria et de ce scandale humain qui a pour but de nous fournir en produits frais toutes l'année mais personne n'écoute. Pourtant là-bas chez les esclaves des serres tout est réuni pour que cette peste se développe... Allez un peu lire ce qu'est El Ejido dans l'andalousie de la soif, ça occupera votre journée pluvieuse !

http://www.cinebel.be/fr/film/1001927-E ... profit.htm

http://www.monde-diplomatique.fr/2000/03/LLUCH/13412

et si je mets ce dernier lien d'un blog de vacancier c'est parce qu'il parle aussi de cette région magnifique autrement, pour ceux qui auraient envie de vacances...

http://www.regeafaitunbeauvoyage.fr/jou ... ril09.html

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par Técé » mar. 31 mai 2011, 11:55

Vos liens sont superbes et dénoncent très bien une réalité parfaitement connue.

Ceux qui s'imaginent que l'Europe est la terre des Droits de l'Homme sont soit des imbéciles, soit des faux-culs.

Mais je vais me montrer plus dur que ça. Je n'aime pas, et je n'aimerai jamais les espagnols.

Ces gens ont l'âme pourrie. De toujours ils ont été des colons sanguinaires. La corrida vient de chez eux. Le far-west à eu cours chez eux jusqu'au début du XXème siècle, où les seigneurs des haciendas avaient littéralement droit de vie et de mort sur les péones. On pendait les voleurs aux oliviers, comme dans les films de cowboys.

Lorsqu'ils ont colonisé l'Amérique centrale, ils ont purement et simplement massacré tout le monde. Aucun colon ne s'est jamais permis ça nulle part. Même les plus sanguinaires les plus pourris.

Ces gens ne respectent rien ni personne de toujours. Il y a peu d'ONG internationales en Espagne, peu de fondations pour l'enfance ou pour la recherche dans la lutte contre le cancer.

Aujourd'hui, regardez comment ils se comportent avec les chiens? Encore pire qu'avec les taureaux! Quand un lévrier n'est plus capable de gagner, on y fout le feu. Et que ne leur fait-on pas pour qu'ils gagnent.

Sur les mers, durant des décennies, ils ont armé, surarmé, des navires, dans le seul but de prendre le contrôle des mers et de ramener du butin. Ils attaquaient et détruisaient tout ce qui n'était pas espagnol. Ils pendaient tout ce qui ne leur plaisait pas.

Aujourd'hui, ils sont les derniers esclavagistes d'Europe, comme il se doit.

Finalement, en Europe, les espagnols, ils apportent quoi?
  • Ils sont des esclavagistes
  • Ils sont une porte d'entrée à l'immigration clandestine
  • Ils font littéralement la guerre aux pêcheurs français, en venant pêcher en France et en interdisant aux français de pêcher en Espagne
  • Ils ont surinvesti dans le tourisme, puis tout s'est effondré avec la sécheresse, alors ils commencent à ne plus pouvoir payer leurs dettes
  • La production de fruits et légumes par des esclaves touche à sa fin, ils ne serviront donc plus à rien de ce côté-là non plus
  • Sommet du blues, ils sont en faillite, la plus grosse faillite d'Europe, mais européens, ils risquent donc de mettre en faillite l'Euro avec l'aide gigantesque qu'il faudra leur apporter, rien que ça!
  • Dans le nord, ils sont terroristes à l'Ouest et nationalistes dans l'Est
  • Niveau industrialisation de l'Europe, les produits "made in Spain" sont très rares, quelques éoliennes, tout au plus
  • Niveau culture alimentaire, ils bouffent de la merde. Les tapas, c'est quoi? Du poisson pourri, des vieilles olives rances, de la viande hachée infectée... des produits dans lesquels des tas de mecs qui se sont secoués leur engin en pissant contre la façade du coin ont pioché
  • Niveau culture tout court...bôf. Passé la Sagrada familia, qui n'est qu'une horreur architecturale, un truc tellement épouvantable qu'on en parle dans le monde entier, et le flamenco, ils n'ont strictement rien, sinon un des taux d'analphabétisation les plus élevés d'Europe derrière les grecs.
En plus, ils sont fiers, vaniteux, machos, agressifs et racistes! :swear:
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 778
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par méchante madame » mer. 01 juin 2011, 08:35

Oui, mais le passé si noir soit-il ne nous donne pas la solution concernant le e-coli en question... on nous dit que pour bien nous porter il faut manger cinq portions de fruits ou légumes par jour, de préférence crus :shake: aujoud'hui, alors que nous crevions d'envie de nous bourrer de horiatiki salada on nous dit stop, mangez vos légumes cuits, faites du couli avec vos tomates :nod: les producteurs espagnols, peut-être accusés à tort sont au bord du suicide car envahis par leurs montagnes vertes ou rouges qui pourrissent sur place :tmi: mais aussi, était-on obligés de cultiver tous ces légumes dans deux seuls endroits, Alméria et Malaga ? si cette tragédie pouvait un peu faire réfléchir le monde des consommateurs ça nous ferait un grand bien pour le futur mais comme toujours il faudra des fukushima, des volcans islandais pour nous mettre deux ou trois petites choses dans le crâne :punch:
Bon appétit quand même et peut-être qu'une bonne soupe de fanes de radis on ne peut plus de saison fera votre affaire :hi: c'est si bon une soupe de fane de radis avec un peu de persil, et ça a une de ces couleur... :inlove:

méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 778
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par méchante madame » mer. 01 juin 2011, 08:44

:hi: j'allais oublier, vous ajoutez quelques patates, un petit oignon, du cerfeuil à la place du persil si vous en avez, une tombée de crème liquide, vous mixez et vous me donner de nouvelles ça ne prendra que quelques minutes et j'aimerais bien avoir des réponses... des réponses

- des réponses il n'y en eu... hélas pas beaucoup, mais bon, comme ce n'est plus la saison des radis dans les cultures de montagne où on va passer aux soupes de patates-poireaux qui sont pas mal non plus :hi: et puis viennent aussi les courges de la région des trois lacs car ça m'étonnerait que El Ejido nous envoie ce genre de gros légumes :?:

:hi: cette année (nous sommes maintenant en 2012... le temps passe si vite pour la fille du géolier :lol: ) qu'elle a laissé laissé fleurir les radis et ça a donné de magnifiques plantes à petites fleurs blanches et violettes qui ont fait un tabac avec les papillons :bravo: (photo suivra sûrement...)

couvert de papillons
l'arbre mort
est en fleur
Issa

- il faudra développer un peu les dernières nouvelles de El Ejida car avec la crise les choses changent peut-être :idea: je crois que gisèle va s'y coller dès son retour :hi:

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par Técé » mer. 01 juin 2011, 10:48

Les réponses, c'est vite vu : les radis, j'en planterai plus, c'est pas intéressant.

Les fanes de radis, l'an passé, je ne me serais jamais douté que ça puisse être comestible. Alors j'en ai fait du compost. C'est tout aussi sain, et ça n'est surtout pas moins efficace. xD

Vous avez raison, il faudrait rappeler aux survivants (parce que les morts, eux, s'en fichent maintenant) comme il est sain de manger des fruits et légumes crus. :D

Et pour répondre à votre question sur le pourquoi du comment de la culture à un seul et même endroit, c'est simple : ce n'est pas le cas!

Des fruits et des légumes, on en cultive partout, en quantités industrielles, mais ça ne suffit pas, on est tellement nombreux qu'il faut plus, encore plus, toujours plus, faire plus, plus plus plus....
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par Técé » mer. 01 juin 2011, 10:49

PS : je garde sous le coude votre recette de soupe aux fanes de radis...Mais, une question, les radis, on en fait quoi alors? On les jette?
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 778
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par méchante madame » mer. 01 juin 2011, 12:06

les radis, quand ils sont frais et croquants, on se les mange avec un peu de beurre et du pain frais...

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par Técé » mer. 01 juin 2011, 18:30

Ouais, c'est ça le problème :D
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 778
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par méchante madame » jeu. 02 juin 2011, 08:32

:wondering: quel problème ? le beurre ? vous avez déjà vu toutes ces vaches dans les champs :hi: ces vaches produisent du lait bourré de gras et c'est aussi un acte citoyen que de manger un peu de beurre avec ses radis et si les radis on les cultive soi-même un peu de beurre avant d'aller bêcher sa parcelle de bonne terre ne va pas faire trop de mal :bravo: :bravo: maintenant, vous pouvez aussi les débiter en fines lamelles vos radis et les incorporer à la salade - de votre jardin, la salade bien sûr :inlove: je n'ai pas encore vu où en était la crise du concombre mais je vais aller me renseigner...

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par Técé » jeu. 02 juin 2011, 09:27

c'est aussi un acte citoyen que de manger un peu de beurre avec ses radis et si les radis on les cultive soi-même un peu de beurre avant d'aller bêcher sa parcelle de bonne terre ne va pas faire trop de mal
Comme vous y allez... :lol: :D

Si je ne vois pas là un argument de quelqu'un qui se trouve un peu à court, je ne sais pas ce que je vois. :mrgreen:

J'ai essayé de débiter les radis en fines lamelles dans la salade. Franchement, déjà que l'herbe a un sale goût, y ajouter l'apreté du radis, c'est vraiment une gageure. :D

On fait ça quand on ne sait vraiment pas que faire avec et qu'on a pas envie de les foutre loin. :D
je n'ai pas encore vu où en était la crise du concombre mais je vais aller me renseigner.
Les italiens se sont mis au boulot. La bactérie gagne du terrain.

On va tous mouriiiiiir... :mrgreen:
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par Técé » jeu. 02 juin 2011, 09:59

Comme je vous le dis dans un autre fil, il s'avère que les espagnols ne sont pas responsables et ils vont présenter la facture à l'Europe.

Super....

En France, les maraîchers seront en faillite dans une semaine...

C'est fou...
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 778
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par méchante madame » jeu. 02 juin 2011, 10:17

...et qui c'est qui va la payer cette facture :?: l'europe peut-être :?: vous rigolez avec tout ce qu'elle doit déjà payer pour la déroute totale de l'espagne, de la grèce et bientôt de tous les autres pays y compris la france qui elle ne rigolera pas toujours avec ses centrales nucléaires :punch: ils vont écraser, oui, les espagnols trop heureux de mettre un peu d'ordre dans leur foutoir de el -ejida et de continuer à nous envoyer leurs concombres l'hiver prochain :whew: à propos pour ceux qui ne le savent pas, c'est tout-à-fait possible de faire du tsatsiki sans concombre avec les herbes de son petit jardin, une gousse d'ail écrasée et une bonne pincée de cumin d'orient, voir de cumin noir qu'on peut cultiver dans son petit jardin ou ramasser le long des chemins de campagne, enfin là ça devient difficile car il a bientôt disparu de partout le cumin :punch: et puis on peut aussi se passer de tsatsiki en hiver :lol:

eh, ho, gisèle tu fais quoi en hiver comme entrées ?

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par Técé » jeu. 02 juin 2011, 12:43

Ouais, ben pas de tsatsiki chez nous, ma femme à horreur du cumin.

Je m'étais bien acheté des tommes au cumin, mais j'ai eu droit à un sonnant : "t'as fait exprès, hein? Mais je vais pas y toucher à tes tommes, va"!

...Alors j'ai plus acheté. xD
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 778
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par méchante madame » jeu. 02 juin 2011, 18:46

...mais vous pouvez aussi faire du tsatsiki sans cumin :hi: d'autres herbes, d'autres épices feront très bien l'affaire et pareil pour les tommes car il existe plein de sortes de tommes :bravo: :bravo:

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: El Ejido, nos concombres, nos tomates, hiver come été

Message par Técé » jeu. 02 juin 2011, 18:57

Oui oui, à l'ail des ours par exemple...xD
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Répondre

Retourner vers « Nature »