Signe des temps

Tout ce qui n'est pas politique ou économique mais est un fait de societé trouvera sûrement sa place là-dedans...
Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Signe des temps

Message par Técé » mar. 30 mars 2010, 08:24

Image
http://www.arcinfo.ch/journal/region/ne ... lasse.html

Le monde évolue. Ca ne se serait pas produit il y a encore 10 ans. Entre se tirer les cheveux et se foutre des coups et qu'un garçon tabasse à coups de pied une jeune fille, il y a un monde.

Il y a encore peu, on se moquait de ce qui se passait dans les collèges français...il y a 20 ans, les collèges français se moquaient de ce qui se passait dans les collèges américains...

1970 :

Aux USA, ils ont connu la montée de la violence dans les collèges. Bagarres, petits groupes de teignes...

Pendant ce temps, ailleurs, s'est tout juste si les petites filles n'avaient pas une jupe rose et les garçons de pantalons bleus.

1980 :

Puis, aux USA, ils ont connu les armes, les petits groupes sont devenus des gangs, alors ils ont installés des détecteurs de métaux.

Pendant ce temps, la France rendait ses écoles plus modernes, presque des camps de vacances. La Suisse était toujours à la traîne et ses écoles bien tranquilles.

1990 :

Puis, aux USA, ils ont mis des gardes partout, des gars surentraînés prêts à foutre sur la gueule de toute racaille qui traînerait par là.

Pendant ce temps, la France découvrait les joies de la violence, les petits groupes de teignes, de casseurs, de fouteurs de merde. La Suisse, elle, tranquillement, réformait son éducation et l'école devenait sympa, presque des camps de vacances.

2000 :
Puis, aux USA, les gardes se sont faits flinguer. On tire sur les profs, les couloirs des lycées sont devenus des stand de tir où on s'entraîne pour la partie de jeux video du soir avec les potes, "en ligne". De temps à autres, on ferme certains collèges quand la situation devient intenable.

Pendant ce temps, la France a connu ses premiers meurtres armés, les petits groupes sont devenus des gangs. Le français ont installé les premiers détecteurs de métaux, on songe à mettre des gardes. La Suisse, elle, découvre les joies de la violence....

2010 :

Dans certains collèges américains, les bâtiments servent de stockage et de lieu de rencontre pour les dealers. Ca ferraille à tout va. Dans ceux où tout va bien, on à parfois la chance, si on y est élève, de pouvoir passer une semaine sans se faire tabasser.

En France, la droite réfléchit et parle à la TV de ce qu'elle pourrait faire pour endiguer cette violence, limiter les morts....en Suisse, la violence s'est installée, on a connu les premiers meurtres. Maintenant, quand on est un garçon bien élevé, on tabasse les filles en entrant en classe. On leur tuméfie le visage pour leur apprendre à être belles...


Voyez-vous, je ne suis pas vieux, à peine plus de 40 ans. L'école n'est pas si loin. J'y étais premier de classe, mais fainéant. Le simple fait de réunir ces deux conditions faisait de moi presque un voyou. On parlait de moi partout en se demandant ce qu'on allait faire de moi. Je faisais presque peur!

Si l'un ou l'autre avait commis un tel acte que celui décrit dans cet article, il ne serait même pas revenu en classe le lendemain. Il se serait réveillé directement "en pension"...et là, c'est pas l'école publique!

J'ignore où tout ça a merdé, mais ça a merdé....
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
civique
Maçon
Maçon
Messages : 120
Enregistré le : mer. 17 mars 2010, 16:58
Localisation : http://www.saint-legier.info
Contact :

Re: Signe des temps

Message par civique » mar. 30 mars 2010, 10:39

on appelle ça l'évolution, mon cher!
A l'époque, pendant que nous pouvions encore sortir en toute quiété le soir, aux USA on se faisait déjà flinguer. Il y avait les bons d'un côté et les méchants de l'autre. Maintenant, les bons ne sont plus si bons que ça et les méchants pas aussi méchants que ça...

Et il y a les dirigeants, ni bon, ni mauvais! 1ère priorité: se faire réélire, alors ils essaient de ratisser large pour satisfaire au plus grand nombre, ce qui fait qu'on en arrive à faire de la répression "compréhensive", des leçons de morale "douces", de la correction "modérée" et des remises en place "interactives".

C'est normal, les gamins perdent leurs repères et avec eux le respect. Les parents ne savent plus se faire respecter, les profs ne peuvent plus se faire respecter, les politiciens ne sont plus respectables, même la justice ne fait pas son travail! alors il est normal de se faire tabasser gratuitement par une bande de voyous en culotte courte. L'éducation soixante-huitarde est un échec cuisant et il serait grand temps de donner un tour de vis à l'éducation sans, bien sûr, tomber dans l'autre extrême, qui, soit-dit en passant, fut aussi un échec.

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Signe des temps

Message par Técé » mar. 30 mars 2010, 11:30

Je crois que je viens peut-être de lire là l'avis le plus pertinent sur la question qu'il m'ait été donné de lire.

Cela dit, les USA n'étaient quand même pas tant que ça un coupe-gorge. Beaucoup d'individus y sont partis et en sont revenus...parfois même vivants... :mrgreen: :mrgreen:
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Répondre

Retourner vers « Société/people/social/justice... »