Thon rouge, chronique d'une mort annoncée...

A chacun sa manière personnelle de voir l'actu....et de le dire ici...
Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3244
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Thon rouge, chronique d'une mort annoncée...

Message par Técé » ven. 08 janv. 2010, 15:43

Tout d'abord, avant toute autre chose, il faut que je vous le dise, les pêcheurs sont des escrocs. Je le sais parce que j'ai vu leurs trafics. Ils annoncent environ 25% de la pêche qu'ils font en réalité. Autrement dit, ils font 75% de black.

Ce sont des gens qui passent leur temps à manifester, bloquer les ports, réclamer des subventions, protester contre la limitation des mailles de leur filet, mais qui, par derrière, ont pour priorité essentielle de choisir la couleur de leur 4x4 annuel, bisannuel pour les moins "pauvres".

Les chalutiers, malgré leur interdiction de pêcher près des côtes, vont jusqu'à pousser l'iniquité à pêcher au chalut dans "la bande des 5 milles", zone de reproduction. Leurs chaluts fracassent carrément les fonds marins qui ne s'en remettent jamais. Des eco-systèmes entiers sont détruits en un seul passage par ces fumiers. Ils font plus de dégats en une journée que toute l'industrie d'un pays côtier depuis un siècle.

Ce comportement a amené à une situation quasi ubuesque pour plusieurs espèces, dont le thon rouge n'est pas la moindre.

Document expliquant les magouilles que pratiquent --courramment-- les pêcheurs, pour tricher sur leurs quotas (et c'est en plus des volumes non-déclarés, vendus directement "sur le quai" devant les criées. Ne passe dans les criées qu'un quart du poisson. Le reste a été vendu "mano-a-mano" sur le quai à des restaurateurs, des poissonniers, des maréyeurs, etc... tout au black, sans payer la moindre charge. Ils encaissent donc des subventions d'un côté, et s'engraissent comme des porcs en trichant de l'autre. : Au format PDF


La polémique :

Image
http://www.lepoint.fr/actualites-societ ... 0/0/390082


L'actualité :

Image
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/ ... tocks-.php


La décision précédente (en 2008, pour la campagne 2009) :

Image
http://www.spectrosciences.com/spip.php?breve662


La contestation de cette décision :

On notera que dans ce document, même la Libye, premier producteur méditerranéen de thon rouge, est contre les quotas décidés par l'ICCAT...Autrement dit, Kadhafi est plus proche de la nature que les pêcheurs! ;)

Image
http://www.wwf.fr/s-informer/actualites ... -est-morte

On attend avec impatience la nouvelle décision de l'ICCAT qui, si elle est sensée et basée sur l'avenir ne manquera pas d'interdire purement et simplement la pêche au thon rouge.

D'interdire la pêche au thon rouge n'empêcherait pas que nous ayons du thon sur la table. Simplement, au lieu d'être bradé comme il l'est aujourd'hui à 30€/kg, prix d'ores-et-déjà considéré comme surfait, il atteindrait des sommets et deviendrait un produit de luxe. Pour le produire, les pêcheurs se verraient contraints d'améliorer la reproduction en cage.

Peu de monde connaît les cages. Les cages à thon sont de gigantesques filets hérmetiques, de plusieurs centaines de mètres de diamètre, en forme de cages flottant à la surface. On y lâche les thons qui, pour se nourrir capturent les poissons passant au travers. Pour ramener le thon sur le quai, au lieu de pêcher le thon et le stocker sur de gros bateaux en le congelant, il suffit de remorquer les cages et de le pêcher une fois arrivés aux abords des côtes. De la sorte, le thon peut venir de très loin et être aussi frais que s'il avait été pêché devant la porte. La reproduction s'y produit très bien. Mais elle a coût et les pêcheurs, bien plus âpres au gain qu'au respect de la nature, ont toujours préféré tout massacrer jusqu'à la disparition quasi-totale de l'espèce sauvage. Il n'y a pas de différence de qualité entre le thon sauvage et le thon d'élevage puisque les deux vivent dans le même environnement.

Si les pêcheurs ne peuvent plus vivre de leur métier...qu'ils en changent! On ne va pas faire disparaître une espèce délicieuse parce que que quelques mal-embouchés, de toute façon tricheurs et geignards, ont, prétendûment, le droit de bouffer. Il est dans l'interêt général que les pêcheurs au thon disparaissent, alors qu'ils disparaissent. Ils ne sont de toute façon que quelques-uns. L'impact social et donc négligeable.

On ne saurait que trop leur conseiller de ne pas faire chauffeur poids lourd. Autre métier voué à disparaître, parce que, lui aussi, trop polluant et bien trop inutile pour qu'on s'y interesse. :mrgreen:
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Jilano
Architecte
Architecte
Messages : 813
Enregistré le : sam. 15 août 2009, 12:57
Localisation : Behind the moon
Contact :

Re: Thon rouge, chronique d'une mort annoncée...

Message par Jilano » ven. 08 janv. 2010, 16:02

Merci de ne pas généraliser une telle connerie...


Il y a pêcheur et pêcheur !

Ici on parle seulement des patron pêcheur travaillant sur des gros bateau... chalutiers et compagnie...
Les patrons pêcheur de petite embarcation ( entre 7 a 12 mètres ) pourraient dépasser autant qu'il le peuvent les quota qu'ils arriveraient pas a faire disparaitre la moindre espèce...

Pour ton affirmation de leur pèche ( chalutiers ) dans les 5 milles cela me parait un peu poussé...
Cela doit être très rare...


De plus je répète et maintiens que le thon rouge en méditerranée n'est pas près de disparaitre !
Beyond Dream and reality

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3244
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Thon rouge, chronique d'une mort annoncée...

Message par Técé » ven. 08 janv. 2010, 16:18

Je suis d'accord que les petits pêcheurs ne sont pas ceux qui posent problème. Ceux-là on détruit leurs bateaux lorsqu'ils prennent leur retraite et on ne renouvelle pas la licence de pêche.

Les chalutiers, quand à eux, ont tout détruit, par exemple dans le Golfe du Lion. Il n'y a plus de frayères. Lorsque les petits pêcheurs déposent plainte, les chalutiers paient, en riant, 15000€ d'amende. Mais outre le fait qu'ils ne se font pas prendre à tout coup, la pêche est tellement miraculeuse que l'amende est infinitésimale en rapport du gain.

En râclant, ils ont achevé des kilomètres de barrière de corail. Ils ont fait pousser les algues, ce qui a attiré les méduses estivales. J'ai vu les petits pêcheurs devoir aller de 3 milles jusqu'à 20 milles s'ils voulaient espèrer ramener quelque chose. Et aller à 20 milles avec un pointu équipé d'un Baudoin époumonné et toussotant de 70CV, c'est littéralement du suicide.

Quand au thon rouge, tu as les preuves sous le nez. Que tu soies obtu n'y change rien, c'est ainsi. D'ailleurs, je te ferai remarquer que même la CNPMEM ne le nie pas. Simplement, ils essaient de lutter contre l'interdiction pure et simple.

...Et encore! Il y a peu il y avait encore un communiqué de presse sur leur site et ils l'ont retiré. On ne peut pas dire qu'ils soient convaincus de leurs dires. Le CNPMEM soutient l'idée de limiter les quotas à 15'000 tonnes/année, comme le préconisent les scientifiques (au lieu de 60'000t/an jusqu'à présent et 22'000t l'an passé) afin de pouvoir continuer à pêcher.

Autrement dit, la CNPMEM reconnaît clairement que les jours du thon sont comptés.

Et attention : les quotas en question sont à condition que les pêcheurs les respectent. Ca fait tellement longtemps qu'on les abreuve de subventions et d'avantages, qu'on ferme les yeux sur leurs abus, que c'est pas demain la veille.

Donc, avec un quota de 15'000t/an, on pourrait espérer la survie de l'espèce mais son développement serait difficile.

Avec 22'000t/an, l'espèce est condamnée à disparaître dans les 20 ans.

Avec la fraude, on a pu voir que d'une année sur l'autre, les chiffres ont changé. Si les pêcheurs ne changent pas leur fusil d'épaule, il n'y aura plus de thon rouge dans les 5 ans.

La CNPMEM a beau émettre des avis....ça m'étonnerait que les pêcheurs l'écoutent. Les petits ne sont pas vraiment concernés, et les gros sont bien trop malhonnêtes.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Jilano
Architecte
Architecte
Messages : 813
Enregistré le : sam. 15 août 2009, 12:57
Localisation : Behind the moon
Contact :

Re: Thon rouge, chronique d'une mort annoncée...

Message par Jilano » ven. 08 janv. 2010, 17:10

Les petits écoutent pas les conneries que raconte la CNPMEM...

Quand aux gros je suis tout a fait d'accord... ce sont des gros... c** !
Beyond Dream and reality

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3244
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Thon rouge, chronique d'une mort annoncée...

Message par Técé » ven. 08 janv. 2010, 17:17

Tu sais que la CNPMEM, ce sont des pêcheurs?...
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Jilano
Architecte
Architecte
Messages : 813
Enregistré le : sam. 15 août 2009, 12:57
Localisation : Behind the moon
Contact :

Re: Thon rouge, chronique d'une mort annoncée...

Message par Jilano » ven. 08 janv. 2010, 17:19

Pffff....


Fais moi rire...


yen a des gars de la CNPMEM qui ont jamais vu la mer...
Beyond Dream and reality

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3244
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Thon rouge, chronique d'une mort annoncée...

Message par Técé » ven. 08 janv. 2010, 18:01

Ouais, les fonctionnaires...mais c'est pas eux qui prennent les décisions, c'est le conseil d'administration.

Dans le conseil d'administration on trouve des représentants du gouvernement, des pêcheurs, des conseillers de plusieurs origines...
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Jilano
Architecte
Architecte
Messages : 813
Enregistré le : sam. 15 août 2009, 12:57
Localisation : Behind the moon
Contact :

Re: Thon rouge, chronique d'une mort annoncée...

Message par Jilano » ven. 08 janv. 2010, 18:07

Mon papa :mrgreen: qui va leur apprendre la vie
Beyond Dream and reality

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3244
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Thon rouge, chronique d'une mort annoncée...

Message par Técé » ven. 08 janv. 2010, 19:48

Entre autres, oui...lui défend les pêcheurs. Les représentants du gouvernement, défendent l'interêt général en fonction de leurs convictions/interêts politiques. Les écolos défendent le poisson sans se poser la moindre question sur ce qu'ils vont bouffer s'ils ont gain de cause.

Y'a que les scientifiques, qui passent leur vie le cul entre deux chaises, et qui aiment ça...
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
LaFiLLeDuPèReNoëL
Financier
Financier
Messages : 1248
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Thon rouge, chronique d'une mort annoncée...

Message par LaFiLLeDuPèReNoëL » ven. 08 janv. 2010, 19:56

De plus je répète et maintiens que le thon rouge en méditerranée n'est pas près de disparaitre !
Jilano:

Oui, ton père si, ton père ça, mais c'est pas Dieu le père, il prêche pour sa propre paroisse même s'il est à un niveau prud'homme....

Moi, je crois en kadhafi et ses décisions sont justes et correcte, IL A JUSTE SUR TOUTE LA LIGNE. Le thon rouge est mort si on ne lui fout pas la paix au moins durant une décennie, et vous, dans le sud, vous crèverez la faim.
Image

Avatar du membre
LaFiLLeDuPèReNoëL
Financier
Financier
Messages : 1248
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Thon rouge, chronique d'une mort annoncée...

Message par LaFiLLeDuPèReNoëL » lun. 11 janv. 2010, 19:45

Les news sont sans équivoque, sauvons le thon rouge ou les pêcheurs français, voyez plutôt:

http://www.google.com/hostednews/afp/ar ... jaRzNSvEYA

Qu'un Jilano qui n'y connaît rien, contrarie l'AFP, c'est sans importance, moi je dit: "sauvons Willy"... :mrgreen:
Image

Avatar du membre
Jilano
Architecte
Architecte
Messages : 813
Enregistré le : sam. 15 août 2009, 12:57
Localisation : Behind the moon
Contact :

Re: Thon rouge, chronique d'une mort annoncée...

Message par Jilano » mar. 12 janv. 2010, 11:48

je vais vous dire...


Les vieux ( pêcheur, retraité depuis longtemps comme depuis peu ) n'ont jamais vu ça et ça date d'avant guerre...
Le thon n'est jamais venu autant en masse a terre que depuis 2009.

Ce sont les pêcheur d'anchois et sardines qui pleurent tellement les thons bouffent tout !
Il y en a blindé !


Alors qu'un jilano qui y connait mieux que ces cons d'écolos soit pris pour un con qui n'y connait rien tant pis...

Moi je dis sauvons les anchois et les sardines ! BOUFFONS DU THON :mrgreen:
Beyond Dream and reality

Répondre

Retourner vers « L'actu...alitée... »