C'est la guerre....

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3248
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

C'est la guerre....

Message par Técé » sam. 13 nov. 2010, 10:29

La Guerre des monnaies a commencé.

Souvenez-vous, je vous en parlais déjà sur le forum d'Arcinfo à l'époque. Je vous disais comme la dette, la gigantesque dette, devra se payer un jour. Je vous disais qu'il n'y a que deux moyens pour faire ça avec un niveau de dette tel et dans une situation de consommation quasi nulle : la dévaluation, ou l'hyperinflation.

Depuis 2 ans maintenant, on fait remonter les cours de la bourse, et tout le monde y va de son "après cette crise", "en fin de crise", "en période de renouveau économique", etc... en réalité, la bourse remonte en reposant sur du vent, ELLE VA SE CRASHER BIENTOT! Depuis 2 ans, le nombre d'emplois n'a cessé de s'effondrer aux USA. Les maisons à vendre pour rien pullulent. Les poursuites se poursuivent, poursuivant les pauvres gens, les empêchant de poursuivre leur vie.

Pourquoi les USA, toujours les USA? A cause de ces fichus accord de Bretton Woods, ce que j'appelle depuis toujours "les accords de fin du monde". C'est ce qui leur a permis de monétiser leur dette au fur et à mesure qu'elle grandissait en vendant des bons du Trésor à tore-larigot sous pretexte qu'ils étaient issus du pays que le monde a chargé de produire la monnaie d'échange international. De fait, la dette américaine est éparpillée un peu partout sur la planète.

Aujourd'hui, entre perte de confiance après le crash des manipulations financières douteuses qui se sont produites là-bas, et conséquences directes sur l'ensemble de la planète, le PIB/habitant américain a drastiquement chuté, comme partout. Les rentrées fiscales se sont effondrées, comme partout. La dette, elle, reste, mais avec moins d'argent pour la payer.

En période de crise, chaque pays à une vilaine tendance à rêver d'autarcie, à se refermer sur lui-même. Pire, à ne vouloir plus qu'exporter sans rien importer. Les USA n'y font pas exception, chaque dollar qui achète une Rolex ou un jouet chinois est un dollar qui ne circule plus dans l'économie américaine, exsangue, mais dans l'économie internationale.

Alors les USA ont commencé "la Guerre des monnaies", ils dévaluent leur monnaie. De sorte que les américains deviennent plus concurrentiels à l'exportation, ils vendent mieux, mais, surtout, leur peuple ne peut plus acheter de produits étrangers, devenus trop chers.

De fait, les partenaires commerciaux des USA possèdent tous des Bons du Trésor, qu'ils ont acheté en masse durant des décennies, la Chine en particulier, premier partenaire des USA.

Si la Chine veut vendre aux USA, elle doit absolument maintenir l'économie américaine à flot, alors elle continue d'acheter des Bons du Trésor US alors même qu'ils ne vaudront bientôt plus rien. Ce qui va à l'encontre des objectifs américains qui sont d'exporter plus, pas d'importer plus. Alors, les USA ont trouvé une nouvelle combine pour descendre artificiellement le dollar : faire comme d'habitude! A savoir, ils impriment des billets. Avec ces billets, ils ne remboursent pas la dette, non, ils les injectent dans l'économie où ils vont directement dans les poches auxquelles ils sont destinés, les poches des riches qui peuvent enfin percevoir leur bonus tant mérités. Pendant ce temps, on continue de baisser les salaires, ce qui baisse d'autant les revenus fiscaux pour l'Etat.

Finalement, cette action n'est même pas assez efficace ne serait-ce que pour couvrir les intérêts de la dette, elle permet tout juste de parvenir à l'augmenter encore durant quelques années, pas plus.

Malgré tout, ils produisent des dollars par milliers, se faisant s'effondrer le dollar, qu'ils sacrifient (et abandonneront de plus en plus vraisemblablement à terme), obligeant la Chine à baisser sa monnaie (le Yuan a un change contrôlé par l'Etat chinois, il ne répond pas aux lois du marché, ils fixent librement son taux de change, et celui qui n'est pas d'accord avec ça n'a qu'à pas en acheter pis c'est tout) pour rester concurrentielle et pouvoir continuer à acheter des Bons du Trésor de toute manière voués à s'effondrer en même temps que le dollar.

...Et les USA impriment des dollars. Ils impriment des dollars et puisent dans la Réserve Fédérale pour racheter tous les Bons du Trésor qu'ils peuvent, qui plus est. Ils appellent ça "Quantitative Easing" ou "Assouplissement Quantitatif", autrement dit : réequilibrage des masses de Bons du Trésor et de la masse monétaire, ils monétisent la dette afin de la facturer au reste du monde. De la sorte, ils font artificiellement monter les cours des Bons du Trésor. Leurs riches peuvent ainsi s'enrichir sur la spéculation sur les Bons du Trésor, mais ils rendent aussi plus difficile l'achat par la Chine de ces dits bons puisqu'ils obligent les chinois à baisser leur monnaie s'ils veulent vendre aux USA, donc à devoir payer plus cher les Bons du Trésor qu'ils achètent pour soutenir l'économie américaine puisqu'ils les achètent avec une monnaie qui vaut moins cher.

En gros, le discours américain c'est : "non, vous ne soutiendrez pas notre économie, nous allons la dévaluer et nous vous dévaluerons vous aussi".

Vous suivez?

Bon (non, pas "du trésor"), côté européen, qu'est-ce que ça donne? Eh bien, ça donne que l'Euro est trop fort, il faudrait le baisser. Seulement l'Europe, et surtout l'Euro, sont récents. Trop récents. L'Europe est encore en phase d'équilibrage socio-économique et politique. L'Espagne, le troisième "grand", vit à l'heure de la sécheresse depuis plus de 10 ans. Depuis plus de 10 ans, l'Espagne gagne du temps, vit dans une fuite en avant. Et ça alors même que son économie était promise à un brillant avenir juste après son entrée en Europe. Ils ont investi, se sont endettés, ça a marché...puis la sécheresse a fait s'effondrer le fragile chateau de cartes. Reste la dette, gigantesque. Le Portugal est au bord du gouffre. Comme il n'est pas tombé, s'il veut de l'aide, il va devoir faire un pas en avant. Faut dire qu'il n'y a rien au Portugal. C'est joli le Portugal, c'est tout. La Grèce, elle elle était arrivée depuis longtemps au bord du gouffre, mais ivre d'Euro, elle ne l'a pas vu et a fait le pas en avant. La chute a duré des années, tellement elle se sentait forte, tellement elle était ivre d'Euro. Une chute si longue que l'accélération de la gravité de 9.81m/s2 s'est appliquée tout au long de la chute. L'atterrissage a été brutal et la guérison n'est pas certaine. Mais elle a déjà entraîné l'Allemagne avec elle, puisque l'Europe a exigé du plus riche qu'il prête au plus pauvre. L'Irlande, en faillite...L'Islande, c'est déjà fait, on l'a liquidée depuis longtemps...

...Et c'est avec ça qu'on va devoir lutter...

Mais l'Allemagne, dont le peuple a traditionnellement des capacités étonnantes à accepter qu'on rogne sur les acquis sociaux, les salaires, dont le peuple tire très fort à la même corde, a fait des réformes, profondes, douloureuses, sans pour autant qu'on descende dans la rue pour protester, du moins pas autant qu'en France pour les retraites. Du coup, l'Allemagne est riche. Enfin, elle fonctionne quoi. La France, l'autre riche, tire pas mal son épingle du jeu. Comme les français aiment les réformes seulement lorsqu'elles ne s'adressent pas à eux, l'option choisie a été d'augmenter la dette. La dette française est maintenant énorme. Enorme, mais raisonnable en regard de la puissance financière et économique de la France et de son influence mondiale.

Comment baisser l'Euro? Comment dévaluer une monnaie pour pouvoir rester compétitif avec autant de pays en faillite dans son giron? Dévaluer la monnaie, ça revient à diminuer les amortissements puisque ça fait monter les taux d'intérêts des dettes nationales. Diminuer les amortissements, ça revient à ne pas rembourser les dettes, donc à repousser le problème, donc à empêcher les économies de se redresser.

La crise, la vraie, celle que je vous annonce depuis plusieurs années et que je vous annonce pour 2015 se précise. Entre effondrement volontaire et effondrement systémique, ce n'est pas du "Quantitative Easing" qui va améliorer les choses.

Bien sûr, au G20 les USA et la Chine se sont engagés à ne pas dévaluer leur monnaie dans un but de concurrentialité, à ne pas commencer de guerre des monnaies. Qu'à cela ne tienne, il y a fort à parier qu'ils tiendront parole, leurs monnaies se dévalueront pour d'autres raisons.

Tous ceux qui possèdent des actions ont intérêt à les vendre très vite et acheter de l'or ou des matières premières, comme les terres rares ou l'uranium. Les terres en particulier sont vouées à augmenter, parce que la Chine détient actuellement 95% des terres rares de la planète. Comme elles sont indispensables à tous les produits technologiques : téléphones mobiles, tout ce qui contient un écran LCD, ordinateurs, voitures, et qu'ils diminuent les accès à ces terres, elles augmentent et, se faisant, protègent la planète d'une dévaluation générale. Parce que les pays, s'ils veulent se les offrir, ils doivent avoir une monnaie forte. Combien de temps y parviendront-ils? Ca c'est la question. L'inconvénient d'une fuite en avant à l'aveugle, c'est qu'on finira toujours par rencontrer un obstacle. Même au milieu du désert, si vous courez suffisamment longtemps, vous finirez bien par en sortir et vous heurter à un arbre, une maison, un homme, une voiture....juste une question de courir suffisamment longtemps. Et si on courre trop longtemps, on s'essoufle, on fatigue. Pourvu donc que la fuite en avant ne dure pas trop longtemps et que les superpuissances achèvent le malade très vite, qu'il puisse se mettre très vite à guérir. Mais pour ça, il faudrait que les riches acceptent l'idée que leurs immenses fortunes ne vaudront plus grand-chose...
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Jilano
Architecte
Architecte
Messages : 813
Enregistré le : sam. 15 août 2009, 12:57
Localisation : Behind the moon
Contact :

Re: C'est la guerre....

Message par Jilano » sam. 13 nov. 2010, 19:21

Quand je te dis que l'argent est la pire saloperie du monde... Quasiment aussi scandaleux que la religion selon le point de vue.
Tu parles de rembourser une dette, mais... Ce n'est tout simplement pas possible, avec toute la bonne volonté du monde, puisque pour résumé la chose pour que tout le monde comprenne :

ARGENT = DETTE

Alors rembourser une dette c'est bien beau mais avec quel argent ? Pour imprimer des billets comme tu dis, il faut s'endetter, pour créer de l'argent il faut s'endetter... Et il y a toujours plus de dette que 'argent en circulation, donc du coup la dette est impossible a rembourser et de toute façon ça ne servirais a rien... Cette saloperie est une saloperie tout simplement.

La pire invention de l'humanité, sans ne pas y reconnaitre du génie pour ceux qui l'ont créer ce système, parce que ceux qui controlent tous ça, sont pété de thunes et vous, nous, toi, moi, on est tous dans la merde, on est des milliards dans la merde, ils sont plusieurs a être tout content. E quand ça pétera il ne seront plus là... Si on est assez intelligent pour ne pas se laisser faire...
Donc c'est pas demain la veille... bêêêêêêêêêêêêêêêêh

Le truc c'est que personne ne sait comment fonctionne le système monétaire, l'autre jour on discutait avec plusieurs personnes, la conversation est arrivé sur le sujet... a un moment yen a un qui a dit : mais la dette pourquoi ils la remboursent pas ? ils sont cons ils ont qu'à imprimer tout plein de billet et voila...
j'ai bien rigolé... c'est triste hein,
Comme ceux qui croient tout ce qu'ils voient a la télé... les pauvres.

Fin bref tu peux écrire tout les pavés que tu veux, ya pas de solution réalisable... (yen a bien une mais bon, qui c'est qui tuerait le dernier con ? :mrgreen: :mrgreen: )
Beyond Dream and reality

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3248
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: C'est la guerre....

Message par Técé » sam. 13 nov. 2010, 19:55

Je crois que tu te trompes sur certains points. Il y a plusieurs solutions. Mais il faudrait commencer par admettre que ce qui s'est passé durant les années 80 était un délire.

Ma proposition principale est simple : il faudrait réquisitionner le tiers des fortunes privées. Les fortunes se sont multipliées durant les années 80 de manière complètement indue, en profitant d'un système qui a dérapé. Les gens ont le droit d'être riches, mais ils se sont trop enrichis de' manière irrationnelle.

...Mais jamais tous les pays feront la même chose. C'est pour le coup que tout le monde ira vivre aux Emirats. :mrgreen:
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Répondre

Retourner vers « Economie »