"Plan d'aide" à la Grèce

madame Adonis
Architecte
Architecte
Messages : 880
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: "Plan d'aide" à la Grèce, Méchante Madame avait bien cho

Message par madame Adonis » lun. 07 nov. 2011, 19:27

δεν πληρώνω, je ne paie pas :bravo: :bravo: donc tous les grec ne sont pas rentrés dans le rang et l'europe ne fait pas peur à tout le monde là-bas :hi: et ils ont bien raison les grecs !

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: "Plan d'aide" à la Grèce, Méchante Madame avait bien cho

Message par Técé » lun. 07 nov. 2011, 20:39

Papandréou est loin d'être fou, il savait pertinemment qu'on ne le laisserait pas faire. Et donc que ce qu'il faut bien appeler "l'ennemi" serait obligé de se découvrir pour combattre.

....C'est évident!

De fait, par sa manipulation politique, le monde entier voit maintenant la vérité...et le peuple grec aussi!

Cette dette n'est pas la leur! Ils sont responsables d'avoir pété plus haut que leur cul, mais la France ou les espagnols et même les allemands l'ont fait aussi, et durant bien plus longtemps.

En revanche, ils ne sont pas du tout responsables de la gabegie économique occidentale, eux qui ont toujours vécu selon des principes d'une humanité qu'on ne trouve chez les petites gens du sud dans le pourtour méditerranéen.

De faire d'eux des coupables parce que quelques-uns sont de gros armateurs malhonnêtes est de la pure démagogie, quand on voit ce que "faire des affaires" signifie ailleurs en Europe. Ils n'ont par exemple pas participé aux subprimes. Ils n'ont pas perdu d'argent avec...et ils n'en ont surtout pas gagné!

A partir de là, ils ont raison, soit l'Europe ferme les yeux sur leur dette (quand même que 2% du total des dettes souveraines européennes), soit ils font faillite, point barre....et alors?

En plus, en se battant, ils deviennent le modèle des autres peuples, ils seraient fous de ne pas le faire! ;)
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

madame Adonis
Architecte
Architecte
Messages : 880
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: "Plan d'aide" à la Grèce, Méchante Madame avait bien cho

Message par madame Adonis » mar. 08 nov. 2011, 09:12

que tous les autres peuples commencent un peu à dire " je ne paie pas" :D :D et plus, j'ai du mal à payer ou je ne peux plus payer tout en se serrant la ceinture pour continuer à payer nos états qui foutent nos sous par les fenêtres...

« L'Homme est un être social, mais cela ne l'empêche pas d'avoir une certaine autonomie. Lorsqu'il est autonome, l'Homme obéit à ses propres besoins, désirs et à sa conscience"

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: "Plan d'aide" à la Grèce, Méchante Madame avait bien cho

Message par Técé » mar. 08 nov. 2011, 10:54

Ben, finalement, c'est ce qui se passe.

Les français et les allemands considèrent que d'aider la Grèce c'est donner du lard à du cochon.

Si vous leur aviez posé la question il y a 5 ans, tout le monde aurait dit sans hésiter qu'il faut les aider à tout prix.

La prochaine étape sera avec l'Italie, qui va connaître une très grande austérité, et dont le peuple ne manquera pas d'agir comme en Grèce, ils se ressemblent d'ailleurs...

...Puis l'Espagne et le Portugal...

Puis viendront la France et l'Allemagne tout de suite derrière, parce que ce n'est pas parce que Sarkozy suit à la trace, comme un toutou, la bellissime aux normes canines Angela (quand je sous-entend qu'elle a du chien, je veux dire du molosse...elle est plutôt bien roulée pour un Rottweiler... :D ) que ce n'est pas la France qui tient l'Allemagne. L'Etat français fait des papouilles à l'Etat allemand...mais c'est le peuple français qui est le premier client des industries allemandes. 8-)

...Alors, quand on en sera là, on va voir... :lol:

Vous vous souvenez de ce que je disais il y a quelques années? "L'entrée dans la crise en 2012, le fin du trou en 2015"? Et j'ajoutais "puis derrière...la Suisse"! ;)

Elles étaient pas si mal mes prédictions, non?
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

madame Adonis
Architecte
Architecte
Messages : 880
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: "Plan d'aide" à la Grèce, Méchante Madame avait bien cho

Message par madame Adonis » mer. 09 nov. 2011, 10:28

c'esr vrai elles étaient pas si mal vos prédictions et au vu de celles de madame tessier qui se plante régulièrement vous avez un bel avenir :hi: non, mais sans blague cette fois, vous croyez que pour l'italie c'est aussi rapé que ça ? Berlu se prépare à se succéder à lui même et ce pays est avant la france pour ce qui est de produire il a peut-être pas dit son dernier mot avant la tutelle :hi: et puis c'est pas tout, ils étaients fringants comme tout les deux étalons sur leur podium de canossa où ils n'ont pas invité papandréou à monter et où ils l'avaient fait attendre pendant des heures... :punch: mais elle est de combien déjà la dette américaine ? :lol: :lol: les paris sont ouverts, faites vos jeux bonne gens il y a peut-être du fric à se faire :hi:

"Dans l'union s'affirme la force d'hommes même très médiocres."
Citation d'Homère ; L'Iliade, XIII, 237 - IXe s. av. J.-C. "

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: "Plan d'aide" à la Grèce, Méchante Madame avait bien cho

Message par Técé » ven. 11 nov. 2011, 21:47

C'est vrai que la belle Elizabeth savait s'y prendre avec Dieu pour lui soutirer un peu plus que de la semence...pourtant, si la prestation pour laquelle elle était sensée être officiellement présente était du même niveau que celle qu'elle fournissait en réalité, franchement, pas de quoi pavoiser! :D :D

Vous savez, il ne va rien se passer du tout. Ce qui se passe, c'est que les politiques étant inféodés au pouvoir économique font tout pour le maintenir en place. Alors ils prennent des mesures drastiques d'austérité qui seront assumées par le public, riches et pauvres, seuls les super-riches sont épargnés. Non pas par mauvaise intention, mais parce que le système financier en place l'a été de manière à ce que montant ou descendant, une certaine frange de la population obtienne toujours du rendement.

Le seul moyen de casser ce système, serait d'avoir de l'hyperinflation. Autrement dit, de dévaluer la monnaie.

Le cas échéant, les mesures qu'ils prennent aujourd'hui, ils les prennent en conséquence des chiffres actuels du marché et donc des rentrées fiscales actuelles. Or, toutes ces données vont plonger, donc tout ce qu'ils auront pris comme décisions seront remises en cause simplement par cause naturelle.

L'échéance finale est très vraisemblablement la fin de l'Euro, sauf à le transformer en monnaie commune, ce qui aurait dû être fait dès le départ, en lieu et place d'une monnaie unique (au lieu d'être sous le contrôle de la BCE, l'Euro serait sous celui des banques centrales nationales). Mais aussi de revenir en arrière sur certaines décisions passées, comme les réserves fractionnaires. En gros, la réserve c'est la capacité du peuple à produire du crédit, donc à emprunter, pour acheter n'importe quoi, un salon, une TV, une voiture ou une maison. Fractionnaire parce que le peuple n'achète pas tout en même temps.

Ce système est en vigueur dans la plupart des pays de la Z€. En france, c'est sous Giscard qu'il a été mis en place.

Ainsi, c'est le peuple lui-même qui est à l'origine de la masse monétaire nationale. Mais comme elle est fondue dans la masse globale des pays de la Z€, elle ne profite pas à ceux qui l'engendrent.

En lieu et place, l'Etat, et seulement lui, devrait avoir le droit de commander de la monnaie, au gré de ses besoins.

Comme il ne pouvait plus agir comme ça, la seule solution qui lui était laissée était d'emprunter.

Par conséquent, que va-t-il se passer? ...Ben rien! Les Etats finiront par faire faillite, ce qui signifie qu'ils vont simplement se mettre en défaut de paiement. Qui trouvera à y redire? Tous nos partenaires sont dans la même situation et se retrouveront dans la même situation. En conséquence de quoi, ça ne se remarquera même pas.

Tenez, l'avis de Giscard, un des responsables de la situation (je rappelle que non seulement il est à l'origine du système des réserves fractionnaires en France, mais dans d'autres pays d'Europe, en tant que spécialiste de l'Europe, mais aussi à l'origine de la Constitution Européenne, que les français n'ont d'ailleurs pas voté) : http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html

Ses remarques s'adressent tout particulièrement à l'Italie, qui est la plus grosse puissance industrielle d'Europe, loin devant la France et l'Allemagne. La morosité italienne vient de loin : mafiosisme, communisme, fascisme, socialisme...autres saloperies en isme...un peu d'épuration et une bonne faillite ne lui fera pas de mal...mais ils continueront d'être une très grosse puissance industrielle.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: "Plan d'aide" à la Grèce, Méchante Madame avait bien cho

Message par Técé » ven. 11 nov. 2011, 22:20

Un article intéressant qui explique un chouilla pourquoi la croissance de la masse monétaire ne profite pas à ceux qui l'engendrent : http://www.atlantico.fr/decryptage/comm ... ment-43601
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

madame Adonis
Architecte
Architecte
Messages : 880
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: "Plan d'aide" à la Grèce, Méchante Madame avait bien cho

Message par madame Adonis » sam. 12 nov. 2011, 06:04

si la masse monétaire ne profite plus à ceux qui l'engendrent, si elle ne profite qu'à une race de nantis qui vivent sur le dos de justement ceux qui eux oeuvrent à la sueur de leur front, alors que faut-il faire ?

Je regardais l'autre jour un reportage sur la situation de l'immobilier en ville de Paris: De toute éternité à Paris on a logé les bonnes au 7ème qu'on atteint par l'escalier de service - ça fait haut la montée sans ascenseur... :hi: et j'ai connu quelques-unes de ces bonnes qui parfois n'étaient plus très jeunes et je me disait : -quelle vie que d'être bonne dans ce coin avec souvent juste un lavabo/toilettes dans le couloir, parfois une douche, parfois... bon, ça c'était hier et je ne sais pas ce qui se passe au 7ème de nos jours car les bonnes disponibles de 7 heures à 23 heures ont sûrement été remplacées par les femmes de ménage vivant dans des endroits bien plus sordides :punch: on nous en montre parfois du côté de la plaine Saint-Denis...

Je parlais donc de l'immobilier actuel : maintenant les propriétaires aménagent leurs caves en studios de 9m2 ou de 23 m3 pour être aux normes légales, certains en aménagent même assez pour pouvoir vivre de leurs locations dans leurs appartements un peu plus haut... ces studios sont occupés par des des étudiants ou même des familles de plusieurs personnes dont des gamins... des studios à 500 euros, un aubaine pour qui veut vivre à Paris... C'est légal tout ça sauf que là au fond c'est la débrouille totale et que tout peut arriver et en premier lieu les incendies pour tout ce monde qui branche toutes les prises électriques sur la même ligne :punch: ...bref je ne comprend pas pourquoi je raconte ça vu que ça ne colle pas avec le sujet :hi: qui était de savoir à qui profite la masse monétaire qui dort dans les banques bien au chaud et en toute sécurité :hi: combien déjà les économies moyennes par tête d'helvète ?

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: "Plan d'aide" à la Grèce, Méchante Madame avait bien cho

Message par Técé » sam. 12 nov. 2011, 08:34

Au jour d'aujourd'hui, ce ne sont surtout pas les helvètes qui ont le plus d'épargne. La France est dans le peloton de tête pour le nombre de millionnaires au monde et les danois sont pas mal en termes d'épargne.
si la masse monétaire ne profite plus à ceux qui l'engendrent, si elle ne profite qu'à une race de nantis qui vivent sur le dos de justement ceux qui eux oeuvrent à la sueur de leur front, alors que faut-il faire ?
L'avis de Paul Jorion, en la matière, on apprécie ou pas. Dans l'immédiat, il faut que le public reprenne le contrôle de son argent par le développement de la finance solidaire (et non pas de l'économie solidaire, qui est humainement acceptable, mais économiquement neutre puisque ne générant pas de croissance), la solution est simple, moi je mets en place ça : http://soyons-AMI.fr N'hésitez surtout pas à le faire connaître... ;)

Par la suite, il faudra un autre système monétaire, celui soutenu par Christian Gomez [infobulle]avec qui je ne m'entends pas du tout|Je me suis fait traiter de tous les noms, que je ne comprenais rien au système monétaire, que je devrais plutôt m'informer et apprendre le sujet avant d'intervenir et patati et patata...obtu, mais c'est un grand économiste, si vous voulez voir nos échanges, c'est par là[/infobulle], le 100% monétaire, principe énoncé par Irving Fisher, développé par des Milton Friedman, Maurice Allais, ou James Tobin est excellent, l'explication basique du 100%M sur Wikipedia. Je peux vous proposer un excellent article de Pierre Sarton du Jonchay. Nous échangeons sur le sujet depuis peu. Intéressé par mon concept économique qu'est l'AMI, nous nous sommes parlés au téléphone. L'homme est très intéressant, très pointu. Son lien est toutefois un tantinet rébarbatif, mais passionnant.

In fine, nous avons besoin d'un mix de changements, d'une nouvelle vision économico-financio-monétaro-sociétalo-écolo-vivace en quelque sorte. :P

Il faut aussi que nous admettions que notre heure est passée, qu'après des siècles d'oppression de tous les pays du monde...nous sommes finis, c'est l'heure des suivants, qui n'ont absolument pas besoin de nous et nous détestent.

Et pour l'immobilier parisien, en ce qui me concerne, je comprends tout-à-fait les propriétaires. Vu ce que rapporte le m2 et ce que coûte une bonne, quitte à avoir des avantages physiques autres que professionnels, autant avoir des occupants qui rapportent. D'autant que les étudiantes fauchées qui paient cher leur loyer savent également faire accepter leurs retards de paiement.

Ma foi, des rats veulent vivre comme des fourmis dans des cages à lapins? ...pas de quoi fouetter un chat! :mrgreen:

Sérieusement, je m'en fous, j'aime pas les citadins. Et je les déteste de plus en plus. Figurez-vous que je suis tombé sur une statistique économique très claire : les villes coûtent cher à la campagne. Les villes ne sont pas à l'origine de la fortune économique des nations, contrairement à ce qu'on pourrait croire, mais elles sont à la charge des campagnes, qui doivent les nourrir, les financer, assumer la pollution qu'elles engendrent et, sommet du blues...les inconvénients sociaux!

En échange, elles traitent les campagnards de bouseux, les soumettent à leurs lois débiles...

Les villes sont des parasites dont le seul intérêt est de concentrer la populace de manière à ce qu'en cas de pandémie, la pathologie puisse appliquer son traitement de manière plus efficiente. Il en va de même en situation de guerre, bien évidemment. Vu le prix d'une bombe, entre une ferme et un building, y'a pas photo...à petite cause, grands effets! :geek:
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Répondre

Retourner vers « Economie »