Energies renouvelables

Avatar du membre
LaFiLLeDuPèReNoëL
Financier
Financier
Messages : 1141
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Energies renouvelables

Message par LaFiLLeDuPèReNoëL » dim. 30 nov. 2008, 20:03

" Stressée, l'algue produit du carburant"

Certaines microalgues peuvent contenir plus de 50% de leur poids sec en acides gras.
Des capacités exceptionnelles qui présagent de rendements trente fois supérieurs à ceux d’oléagineux terrestres tels que le colza.

Certaines espèces de micro-algues produisent des stocks de lipides allant jusqu'a 80 % de leur poids lorsqu'elles sont soumises a des stress comme la privation d'azote ou une augmentation brutale de lumiere
voir: http://fr.wikipedia.org/wiki/Biocarburant

Ca ne rigole plus.

En revanche, l'homme stressé, lui, dépense du carburant sur les routes en roulant trop vite... :lol:
Image

Técé
Invite
Invite

Re: Energies renouvelables

Message par Técé » mar. 02 déc. 2008, 11:49

L'homme stressé ne dépense pas du carburant en roulant trop vite, mais celui qui stresse l'homme le fait consommer du carburant en roulant trop vite...

Quand à connaître le fin mot de la comparaison entre les hommes en surpoids et le comportement de cette algue géniale.....je ne sais pas....

Difficile de mélanger les citrons et les oranges.

Néanmoins, en considérant que les deux sont biologiques, il doit bien y avoir corrélation. Par conséquent, si les deux phénomènes ne sont pas du tout pareils, il est certainement vraisemblable que si on les exprimait en courbe il y aurait peut-être superposition?

De même, toujours dans le même ordre d'idée, il n'est pas à exclure que la connerie des maigres soit proportionnelle à leur maigreur....??

J'explique ceci comme ça : Les hommes en surpoids, généralement plus intelligents, ayant un plus gros volume disponible peuvent assimiler toutes sortes de choses sans les gêner outre mesure. Les maigres, en revanche, ne disposant pas de ce volume, doivent assimiler toutes ces sortes de choses ailleurs. Le seul endroit ayant de la place étant leur crâne vide. Comme dans notre monde il y a beaucoup plus de sortes de choses à assimiler qu'il n'y a d'espace dans le crâne d'un maigre et comme le crâne à pour faculté essentielle de protéger le cerveau, lorsqu'il y en a un, comme chez les hommes en surpoids, il est complètement rigide, n'offre aucune ductilité. Par conséquent, la pression monte, STRESSANT l'environnement direct de toutes ces sortes de choses, ce qui se traduit par une connerie aïgue devenant chronique avec le temps.

Avatar du membre
bolivar
Contremaître
Contremaître
Messages : 389
Enregistré le : mer. 03 déc. 2008, 07:49

Re: Energies renouvelables

Message par bolivar » jeu. 21 mai 2009, 22:49

USA: prête à transformer le CO2 en essence, start-up cherche partenaires

NEW YORK - Une société californienne qui se dit en mesure de transformer le dioxyde de carbone en essence a annoncé jeudi qu'elle était à la recherche de partenaires pour bâtir sa première usine pilote.

"Notre partenaire peut être quiconque produit beaucoup de CO2: une centrale à charbon, une cimenterie, une raffinerie", a expliqué à l'AFP Byron Elton, directeur opérationnel de la société Carbon Sciences.

Si un partenariat était scellé dans les neuf mois, ce nouveau type de biocarburant pourrait commencer à être produit dès la fin 2010, a affirmé M. Elton, tout en reconnaissant que l'échéancier "pourrait être un peu ambitieux".

La technologie développée par Carbon Sciences, pour laquelle elle a déposé des brevets, recourt à des micro-organismes, qu'elle appelle "bio-catalyseurs". Dans un premier temps, il faut "déstabiliser" le dioxyde de carbone en le mélangeant avec de l'eau, puis les micro-organismes, protégés par des coquilles de polymère spécialement mises au point, se chargent de recomposer hydrogène et carbone pour produire des hydrocarbures.

Le mécanisme est le même que celui mis en oeuvre dans la nature, lors de la genèse des hydrocarbures. Mais dans le procédé de Carbon Sciences, "les biocatalyseurs sont protégés" et réutilisés, si bien que l'essence peut être produite avec un prix de revient "très, très compétitif".

Carbon Sciences, une petite société cotée employant 8 personnes et basée à Santa Barbara (Californie, ouest) affirme être la seule à être aussi avancée dans ses projets, mais elle n'est pas la seule à explorer cette piste.

L'investisseur-chercheur Craig Venter, dont l'équipe avait été la première à annoncé avoir réussi à décoder le génome humain en 2000, avait annoncé dès février 2008 qu'il pensait réussir en l'espace de 18 mois à produire de l'essence à base de dioxyde de carbone.

Ces initiatives suscitent un grand intérêt parmi les responsables américains, alors que les économies d'énergie et la réduction des gaz à effet de serre sont une priorité de l'administration Obama et du Congrès.

Au début du mois, lors d'une audition parlementaire, les avancées réalisées par Carbon Sciences avaient été citées parmi les initiatives les plus prometteuses en la matière par une responsable du laboratoire de recherche Sandia, géré par Lockheed Martin pour le compte du département de l'Energie.

M. Elton a indiqué que sa société envisageait de demander des subventions publiques dans le cadre des sommes dégagées pour la recherche sur les gaz à effet de serre dans le plan de relance américain.

(©AFP / 21 mai 2009 23h11)
voila du nouveau, au moins pour moi.

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Energies renouvelables

Message par Técé » ven. 22 mai 2009, 12:49

Le procédé était connu depuis très très longtemps. Disons les années 50. Le problème était qu'on ne savait pas le faire....ou qu'on nous prétendait qu'on ne savait pas le faire, pour ne pas contrarier les interêts des lobbys pétroliers.

Ca m'étonnerait que ce genre de technologie aie pu être développé en deux ans. A mon avis, c'était au point depuis longtemps, mais comme ça n'allait pas dans les interêts des puissants, on nous l'a caché, comme tout un tas d'autres technologies qui ne tarderont pas à faire surface, les unes après les autres.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
bolivar
Contremaître
Contremaître
Messages : 389
Enregistré le : mer. 03 déc. 2008, 07:49

Re: Energies renouvelables

Message par bolivar » lun. 09 nov. 2009, 11:43

Espagne: l'électricité éolienne a dépassé 50% de la production

MADRID - L'Espagne a enregistré un record de production d'électricité par éoliennes dimanche matin en raison des forts vents, et pour la première fois les moulins ont fourni plus de 50% de l'électricité produite en Espagne, selon le journal El Pais de lundi.

Le gestionnaire du réseau de transport électrique, REE, n'était pas disponible dans la matinée de lundi, férié à Madrid, pour confirmer l'information.

Le président de REE, Luis Atienza, a déclaré au journal que ce record "est une borne qui nous remplit d'orgueil".

Entre 03H20 et 08H40 (02H20 et 07H40 GMT) dimanche, plus de moitié de l'électricité produite était d'origine éolienne, avec un pic à 53%, selon El Pais, alors que de très forts vents soufflaient sur une bonne partie de la péninsule.

L'Espagne a résolument parié depuis plusieurs années sur les énergies renouvelables, et les éoliennes ont poussé un peu partout dans le pays. La capacité installée en énergie éoliennes peut atteindre 17.700 méga watts, plus de dix fois celle de 1999, rappelle El Pais.

Le gouvernement socialiste espagnol de José Luis Rodriguez Zapatero a décidé de sortir progressivement l'Espagne de l'énergie nucléaire, en exploitant les centrales jusqu'à leur fin de vie, au profit des renouvelables.

(©AFP / 09 novembre 2009 09h54)
Magnifique.

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Energies renouvelables

Message par Técé » mar. 10 nov. 2009, 00:55

Impressionnant! :shock:

C'est l'avantage du réchauffement climatique : de plus en plus de vent! :mrgreen:

Donc, plus on produira de CO2, plus il y aura de réchauffement et donc plus il y aura de vent pour faire tourner les éoliennes.

Donc il faut continuer à produire du courant avec des centrales thermiques. D'un côté, on a de l'énergie, et de l'autre on a du CO2 pour faire tourner les éoliennes... :mrgreen:
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
LaFiLLeDuPèReNoëL
Financier
Financier
Messages : 1141
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Energies renouvelables

Message par LaFiLLeDuPèReNoëL » mar. 12 janv. 2010, 09:16

Qui connaît les fameuses îles flottantes de Nolaris?

Image

Voici un article du Temps paru ce jour:
Les îles flottantes de la start-up neuchâteloise pourront alimenter un immeuble en eau chaude. Elles devraient également être reliées à des systèmes de réfrigération alimentés par les rayons du soleil
Les liens
Le temps de la relève au CSEM

«Le projet d’île solaire dans le désert de Ras al-Khaimah aux Emirats arabes se poursuit», souligne Thomas Hinderling, inventeur du concept. Toutefois face aux difficultés révélées à la mi-décembre, l’ex-directeur du Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique (CSEM) planche sur la deuxième application de son invention. «J’aurais dû y penser plus tôt», souligne-t-il avec le sourire.

«Le projet aux Emirats montre clairement, d’un point de vue technique, l’intérêt du principe de l’île solaire, explique Thomas Hinderling. Le succès des premiers tests de la plateforme mécanique nous laisse optimistes. Néanmoins, les îles solaires de grande envergure nécessitent un très long processus décisionnel des gouvernements.» Il a choisi de réorienter Nolaris, la start-up neuchâteloise en charge du projet, vers des îles solaires de plus petite envergure destinées dans un premier temps au marché suisse.

A défaut de finir sur mer, une première île solaire flottante pourrait éclore sur un toit de Suisse romande dans le courant de l’année. «Nous sommes en discussion pour plusieurs projets concrets en Suisse romande, confirme Thomas Hinderling. Un tel système pourrait alimenter un immeuble en eau chaude.» Un canal circulaire, rempli d’eau, permettra de faire flotter une membrane d’une dizaine de mètres de diamètre sur une sorte de bouée. Rien à voir avec les 80 mètres de diamètre dans le désert de Ras al-Khaimah. Le principe reste toutefois le même: des miroirs thermo-solaires seront «clipés» sur la membrane. Ceux-ci permettront de réfléchir les rayons du soleil sur un tube positionné à l’horizontale au-dessus de chaque module. Dans chaque tube circule de l’eau qui, chauffée par le rayonnement solaire, sera injectée dans le réseau de distribution existant.

Un moteur permettra la rotation de l’île pour l’aligner avec l’azimut du soleil. «Un tel système coûte de 20% à 25% de moins qu’une installation de miroirs thermo-solaires mécaniques offrant une énergie renouvelable à prix compétitif», affirme Thomas Hinderling.

Autre application possible de la technologie commercialisée par la start-up Nolaris: optimiser les installations, nouvelles ou existantes, de panneaux solaires photovoltaïques qui transforment les rayons du soleil en électricité injectée dans le réseau existant. «En Suisse, une grande partie des installations photovoltaïques sont montées de manière fixe, affirme l’ex-directeur du CSEM. Les mettre sur une île solaire permettrait d’augmenter de 30 à 40% la quantité d’électricité produite!»

Enfin, Nolaris pense également connecter ses îles à des systèmes de réfrigération dénommés «chillers». Au lieu d’être alimentés par de l’électricité, ces convertisseurs de chaleur en froid contiennent en général un liquide à base d’un mélange d’eau et d’ammoniac. De manière simplifiée, la chaleur du soleil évapore l’ammoniac de l’eau. Le gaz va céder sa chaleur de condensation puis passer dans un échangeur de chaleur où il s’évaporera, créant ainsi du froid. Ensuite, il sera recyclé dans le mélange d’eau et d’ammoniac et pourra créer un nouveau cycle. «La chaleur générée par les rayons du soleil permettra de rafraîchir les immeubles», explique Thomas Hinderling.

Pour mener à bien les projets en cours, Nolaris, créée en 2007, cherche à lever 5 à 7 millions de francs ces prochains mois. «Un chiffre d’affaires de 20 millions peut être envisageable d’ici trois à quatre ans», espère Thomas Hinderling, qui assume le rôle de président et directeur de la start-up.
le lien vers le site de Nolaris, ici: http://www.nolaris.ch/24-0-Solar-Islands.html
Image

Avatar du membre
Pierrel91
Maçon
Maçon
Messages : 174
Enregistré le : mer. 15 juil. 2009, 18:35

Re: Energies renouvelables

Message par Pierrel91 » mar. 12 janv. 2010, 10:57

SAlut

Excellent les îles Nolaris !!!
VIve le progrès !
Si ils perfectionnent leur îles elles pourraont devenir (j'espère) bien plus performante et dance ce cas ... :)

A+++
Pi

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Energies renouvelables

Message par Técé » mer. 13 janv. 2010, 00:10

Ces îles sont une invention géniale à plus d'un titre. Non seulement elles sont très largement plus efficaces que des panneaux photovoltaïques en production d'électricité et permettent de produire de la chaleur et/ou du froid en sus, donc d'en économiser par-dessus le marché mais elles offrent également la possibilité de déssaler l'eau de mer.

Dans le monde entier le problème de l'eau se posera très vite. De gigantesques îles solaires pourraient être construites et, dans ce cas, de produire du courant produirait d'immenses volumes d'eau désalinisée. ;)
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Répondre

Retourner vers « Techno/Eco/High-tech/Environnement »