Page 1 sur 1

Mon inculpation

Posté : jeu. 05 mars 2009, 10:30
par Técé
J'ai été convoqué chez le juge d'instruction :

Image

La plainte a été déposée par Gobat et la Bourquin, son adjointe.

J'ai donc été inculpé de diffamation, calomnie, injures manquées de menaces contre des fonctionnaires de l'Etat de Neuchâtel.

Je ne peux bien sûr pas, pour raison de stratégie que je suis bien obligé de développer pour me défendre, vous parler des échanges qu'il y a eu dans le bureau, je les publierai ultérieurement, au fur et à mesure de l'avancement de l'affaire.

...Mais n'allez surtout pas croire avec cette phrase que je suis emprunté...bien au contraire! ;)

M'est avis que ces idiots de Gobat et Bourquin n'auraient pas dû faire ça et si Napoléon Gobat Bonaparte souhaite conserver sa villa-manoir-chateau-grand-luxe et son chalet à Tête-de-Ran...il ferait bien mieux d'arrêter tout de suite!

Les pauvres ne vont pas en revenir de ce qui va leur tomber sur la gueule! Avec moi, ils vont découvrir que outre le fait que je ne risque pas grand-chose, le fait d'introduire une instruction judiciaire dans LEUR comportement, parce que, je le rappelle, c'est LEUR comportement qui est à l'origine de toute l'affaire, peut tout aussi bien tourner dans un sens que dans l'autre.

Grosso modo, le juge m'a lu scrupuleusement tout ce que j'avais dis, il m'a lu les faits comme il les avait vus ou qu'on les lui avait rapportés, j'ai tout admis, sans la moindre discussion et je lui ai même donné quelques précisions supplémentaires.

Le combat commence! J'ai déjà reçu les premiers messages de soutien et il est déjà question de la fondation d'un comité de soutien!!!

Va y avoir de la casse dans les manoirs... :mrgreen: :mrgreen:

Je préciserai enfin qu'après les élections, ce cher Soguel ne sera plus là pour défendre son chef de service.

J'ai obtenu la certification que si un UDC passe (ou plusieurs, ce qui ne va pas manquer avec le comportement de ce Conseil d'Etat, les gens sont révoltés et quand ils se révoltent...), cet, ou ces, UDC seront interpellés directement.

Si un UDC ne passe pas, ce sera le président de l'UDC qui sera interpellé.

Non pas pour moi, bien entendu, mais pour déterminer le sort de Gobat....qui, à mon avis, est tout tracé!

Lorsqu'un individu a semé un tel bordel en appliquant à sa façon des lois dénoncées par l'UDC et qu'il est allé chercher du soutien, qu'il a obtenu, chez son ministre de tutelle socialiste, je ne vous dis pas ce qu'il peut se produire!!! :mrgreen: :mrgreen:

Ce type est un tyran! A un tel point que des personnes avaient refusé, dans la rue, de signer la pétition lancée pour sauver Azzaro (je rappelle que le but final n'était pas seulement de sauver Azzaro, mais surtout de faire cesser la gabegie) PARCE QU'ILS AVAIENT DES CHIENS ET CRAIGNAIENT LES REPRESAILLES!

Est-ce tolérable dans une démocratie que le public doive avoir peur de ses propres institutions? Franchement, si vous avez un jardinier qui vous fait peur, il va jardiner longtemps chez vous?

Gobat supporte des responsabilités. Chez lui, dans son petit cerveau, ce terme se traduit par : "POUVOIR". ...Et le pouvoir, c'est dominer, commander, diriger, ordonner....

Finalement, en tant que simple chef de service il se considère comme un magistrat. Seulement voilà, un magistrat a besoin d'une très grande force morale pour supporter quelquechose qui n'est pas dans la nature humaine, qui n'est pas présent chez tout être humain digne de ce nom : le désaveu. Un magistrat, un juge, ou un procureur, est désavoué tous les jours, toute la journée! Une fois il inculpe, ou condamne, ou juge une personne et la personne fait recours...et gagne. Pire : son collègue du Ministère Public, éventuellement son ami, s'est fait débouter de sa demande, il va faire recours contre la décision dudit collègue....et tout ça en public.

...C'est dur le désaveu! Un magistrat passe sa vie à être désavoué!

PAS GOBAT! Gobat, lui, c'est un Dieu! Il a ordonné....que la sentence soit exécutée, POINT FINAL!

...Et si la SPA veut me voir, je lui donne un rendez-vous....et je me fais porter pâle le jour du rendez-vous (oui, il l'a fait!)!!

...Je me demande s'il a pensé que j'allais trembler de peur?? :mrgreen: :mrgreen:

...Ce qui lui arrivera sera bien fait pour lui!

Re: Mon inculpation

Posté : sam. 07 mars 2009, 06:10
par Técé
Bel article Monsieur Pauchard....même si je sens un petit doute à un moment donné lorsque vous dites qu'il paraît vraisemblable que j'ai dit la verité en déclarant que j'avais tout admis sans discussion.... :mrgreen: :mrgreen:

Pas grave, je ne vais pas vous en vouloir pour ça! D'autant que vu ce que l'affaire va s'enliser, ce que le comportement du SCAV et du monde politique qui gravite autour va être étalé sur la place publique ces prochains temps, vous aurez tout le loisir de voir, très vite, qui dit la verité....ou pas! ;)

Avant toute autre chose, j'aimerais préciser, je tiens vraiment à le souligner, je n'ai pas cherché à sauver Azzaro, le mouvement qui s'est crée autour de l'affaire s'est crée spontanément, profitant très opportunément de la situation que j'avais créee. Non, j'ai cherché à sauver tous les gentils toutous et autres animaux appartenant à de gentils maîtres qui ne se seraient jamais doutés qu'on pourrait leur envoyer la Police un jour pour leur tuer leur compagnon d'infortune. Un chien dangereux doit être abattu, c'est clair! Je dis : UN CHIEN DANGEREUX!

Image

http://www.arcinfo.ch/journal/region/la ... tonal.html

Pour le grand public, j'aimerais rappeler qu'au moment des faits qui ont engendré mon comportement, j'avais recu, par mail, cette lettre :

Image

Donc, il faut bien comprendre que :
  1. Malgré le fait que la pauvre Mme Faivre se soit battue comme une lionne, la machine judiciaire l'a écrasée....et ça alors même qu'on sait maintenant que le SCAV avait tort, Azzaro N'EST PAS UN CHIEN DANGEREUX! Mais juste un gentil toutou retiré à sa gentille maîtresse qui n'avait que lui dans la vie...
  2. Le SCAV ne se gêne pas pour user de METHODES PLUS QUE DISCUTABLES en anti-datant la présente lettre au jour ou la Police est allée chercher le chien au chenil et à partir duquel il a COMPLETEMENT DISPARU...alors que ladite lettre, fixant un dernier ultimatum au 10 janvier n'est arrivée que....le 07 janvier (et non pas le 09 comme indiqué plus haut, j'ignore pourquoi il y a ce chiffre de 09)!
  3. Et, LE PLUS IMPORTANT : il est écrit en toutes lettres que le SCAV appliquera ses décisions abjectes QUELLES QUE SOIENT LES OBSERVATIONS FOURNIES!
En fait, l'affaire était réglée! Maintenant le SCAV voudrait se cacher derrière le fait que c'est moi qui n'ai pas su communiquer, que les autres ont été "corrects", alors que grâce à mon intervention, UNIQUE SOLUTION POSSIBLE FACE A DES BUTES PAREILS....radicale et qui, elle seule après que la méthode considérée par ceux qui avaient perdu comme "normale", l'affaire à connu une toute autre issue que celle qu'ils avaient dictatorialement décidée et que LE MONDE ENTIER a protesté contre l'attitude du SCAV à l'égard de ce chien, engendrant un BUZZ MONDIAL JETTANT L'OPPROBRE SUR LA SUISSE? (Le mouvement pour sauver Azzaro n'a pris l'ampleur qu'on lui connaît qu'après mon intervention, qui n'était donc pas inutile...)! Regardez plutôt les commentaires, quasi unanimes et venant du monde entier dans le sondage d'Arcinfo sur le sujet, sondage ayant obtenu un RECORD ABSOLU de participation :

Image
Image
Image
Image
Image
Image

Bon...j'arrête là, y'en a....10 PAGES!

Exemples de mails reçus (il y en a eu beaucoup, à plusieurs adresses) :

Bonjour,
Je suis maître chien et propriétaire d’un Léonberg.
J’éduque toute les races de chien des plus petits aux plus grands, actuellement nous avons notamment à l’école des Chihuahua, bichon mais aussi Berger Allemand,
Léonberg, Dogue de Bordeaux, Mastiff, Rottweiler etc…
Je ne peux pas comprendre comment il est possible de séquestrer voir d’euthanasier un chien tel qu’un Léonberg pour une pincette, même à un enfant.
Il y a 99% de chances que cette action du chien est la conséquence d’un geste ou d’une action maladroite de la personne concernée vis-à-vis du chien.
Dans les ¾ des cas les problèmes ne viennent pas du chien mais bien des personnes qui les entourent.
Le Léonberg n’est pas un chien dangereux, j’espère que les personnes responsables prendront une sage décision après examen sérieux de la dangerosité d’Azzaro.
Pour ma par, ayant un Léonberg de 9 ans qui ne me quitte jamais, je ne veux pas prendre de risque et j’annule aujourd’hui même mes vacances d’hiver à Zinal (Ch).
Bien à vous,
Michel Quittelier
Bruxelles - Belgique


Bonjour,
Je m'appelle Magali et vit en France , je suis l'heureuse proprietaire de trois Léonbergs , cette race a part !

Ce Chien si debonnaire et aimable , reconnu justement pour son caractere passif , la nounoue par excellence ....Ayant pris connaissance de l'affaire AZZARO , je voulais juste vous dire :

Que j'avais planifier un voyage cette été dans vos belles contrées, mais au vu de ce geste Que vous ne faites pas , envers Azzaro , j'ai tout annulé, car hors de question que je prenne le moindre risque avec mes Trois léos,( qui me suivent partout ou je vais ), si un accident arrivait (personne n'est a l'abri du stress) Pas meme moi ,que deviendraient mes chiens? je ne vais pas me poser la question longtemps, pour moi , Votre pays etait une legende , de + vous aviez signé le faite , qu'un chien n'etait pas une chose.............. ! Désormais, la Suisse est rayée de mes futurs voyages et de ma carte , et pas question de dépenser le moindre sous chez vous , pour permettre a des gens de tuer ou de laisser tuer des chiens.

Que font vos elus? pour ce chien!!! le peuple suisse , voir la proprietaire d'Azzaro vous avez voté pour eux!!! Ils font quoi pour vos chiens ?

Votre pays veut entrer dans l'UE , vous ne donner pas la , une bien belle image , je trouve , de la Suisse.Vous avez encore beaucoup de chemin a parcourir .
J'ai honte pour votre Pays.

Magali Garnier
46 rte de brette les pins
72230 RUAUDIN
FRANCE


Monsieur

Professeur des Ecoles en France, j'ai l'habitude de dire à mes élèves qu'on apprend toujours de ses erreurs. L'erreur est formatrice et qui plus est humaine. L'intelligence n'est pas de ne jamais se tromper, mais de savoir revenir sur soi-même pour s'améliorer. Le zéro défaut n'existe pas. Dans l'affaire du Léonberg Azzaro, il y a un tissu d'erreurs qui devraient permettre à votre pays de grandir dans l'estime du monde, si vous vouliez seulement les reconnaître.
Admettons qu'il y ait une erreur commise de la part de la maîtresse de ce chien "pinceur" (en Provence, on dit "pessuguer" : les chiens qui pessuguent les mollets des moutons ne cherchent qu'à les calmer et à éviter l'agitation, comme Azzaro le léonberg a certainement voulu le faire, mais je vous l'accorde, il n'avait pas à pessuguer un humain) : cette erreur d'éducation mineure peut être corrigée avec une grande facilité et la maîtresse d'Azzar est prête à s'y soumettre.
Mais, n'y aurait-il pas eu une immense erreur de la part du vétérinaire cantonal qui s'enfonce dans son obstination en voulant faire euthanasier ce chien envers et contre tous ? Pourquoi ce fonctionnaire s'obstine-t-il ainsi, alors que tous les témoignages convergent dans la direction opposée : Azzaro n'est pas dangereux. Il semblerait même que dans ce dossier, il y ait carrément une inversion de dossiers au niveau du secrétariat du vétérinaire de canton. Serait-il nourri de l'illusion que votre beau pays doive montrer une immage de "zéro défaut" ? Serait-il trop orgueuilleux pour revenir en arrière ? Alors, dans le cas de telles défaillances humaines, c'est à l'Etat, en toute magnanimité, de gérer ce qu'un individu n'arrive plus à contrôler, pris dans son orgueil et ses ambitions personnels. C'est à vous d'intervenir pour montrer au reste du monde que la Suisse n'est pas ce pays policé, aseptisé, pétri d'orgueil que le reste du monde est entrain de découvrir.
Ce besoin de perfection, que rien ne peut faire faiblir, n'est pas sans rappeler de tristes épisodes de l'histoire mondiale, qu'elle soit passée ou récente. Et cela va bien au delà de l'histoire d'Azzaro qui est aussi très symbolique de toute une mentalité.
Alors montrez nous, Monsieur, à nous vos voisins, que vous êtes capables d'accepter l'erreur, la vôtre comme celle des autres, pour faire grandir l'image de tout un pays et de tout un peuple aux yeux du reste du monde.
Veuillez recevoir, Monsieur, mes salutations les plus respectueuses et pleines d'espoir.

Joëlle HERRERIAS
France


Je m'appele Lionel et vit en France Je possède un croisé St Bernard - Landseer. J'ai trouvé ce chien à la SPA par hasard alors que je cherchais un Léonberg pour sa réputation d'avoir un caractère docile et passif malgré son air de lion arrogant.
A propos de réputation, je pense que l'histoire d'Azzaro va très vite altérer celle du SCAV.
Je suis d'autant plus déçu par la Suisse que j'imaginais ce beau pays avec une vraie justice.
Si j'avais du euthanasier mon chien à chaque pincement, le pauvre serait mort depuis longtemps. Pourtant mon chien n'a jamais eu d'expertise par un comportementaliste. N'avez vous pas en Suisse des caniches qui mordent tout ceux qui s'approchent de trop? Et ces chiens sont-ils tous euthanasiés?
Cette histoire est une aberration qui me fait peur et je ne me rendrais jamais en Suisse sans avoir peur du pire pour mon chien, et pourquoi pas, pour moi même. Cela ressemble en tous points à un délit de faciès!
Personne n'a le droit de vie ou de mort sur un simple préjugé, même pour un chien.
De plus, il existe bien d'autres solutions comme expliquées dans d'autres lettres, mais certainement pas l'enfermement..
Pour finir, je crois que si on peut tuer un chien parce qu'il a pincé, pourquoi pas ensuite tuer ceux qui grognent, puis ceux qui aboient???
Il est plus sage de s'en remettre aux experts: si eux ne le considèrent pas "dangereux", alors vive la liberté Azzaro!
L'Europe doit rester une union de justice.

Lionel Peyraud (Nantes, FRANCE)

Etc...etc..etc...

Le SCAV est COUTUMIER de ces faits! Ce n'est pas la première fois que cela se produit, et pas seulement sur des chiens. Mais aussi des chevaux par exemple.

...Et ça alors qu'en pleine crise d'hystérie nationale à l'époque du drame d'Oberglatt ou un petit garçon avait été carrément bouffé par une meute de pittbulls ETRANGERS ET MALTRAITES ET APPARTENANTS A UN TARE, dans un élan de courage politique et émergent des brumes de l'incohérence, une tête apparaissait au-dessus de quelques autres, défendant les chiens, en tenant les propos les plus modérateurs qui soient : Pierre-François Gobat, le patron du SCAV, la personne que j'ai incriminée! Que s'est-il passé depuis? ....Mystère! Toujours est-il qu'il a décidé de soutenir une thèse bien différente...

...Maintenant, il est question de la création d'un comité de soutien pour ma défense...un nouveau buzz crée par ce type?

Cher public, je te le dis : il est temps de te poser la question si cet homme est bien capable de gèrer un si important service que le SCAV qui, dans le canton de Neuchâtel, je le rappelle, est aussi le service de la sécurité publique dans tous les domaines de l'alimentation. Le SCAV n'est pas juste un organisme dont le rôle, croît-il, est de tuer tous les gentils toutous du canton qui appartiennent à des pauvres femmes qui n'ont rien d'autre dans la vie.

Je donne un exemple concret : il y a quelques temps, une chienne batârde, que je connaissais bien (à noter que je connais aussi Azzaro qui, non content de ne pas être un chien dangereux, est un chien particulièrement gentil), un adorable toutou qui aimait tellement l'homme que dès qu'il voyait un être humain passant à sa portée s'asseyait, baissait la tête et tendait la patte dès qu'elle voyait qu'on s'interessait à elle...et tout ça en agitant tellement fort la queue qu'elle manquait de basculer sur le côté! Cette chienne si adorable, gentille, joueuse, câline à l'extrême, à eu le malheur de rencontrer un bambin de 3 ans à peine. Le bambin voyant le toutou, s'en est approché, comme tout bambin digne de ce nom. Ca n'a pas loupé : la chienne s'est assise, à remué la queue, l'enfant à tendu le bras, la chienne à donné un coup de patte affectueux à l'enfant, une griffe à fait un trou dans la peau fragile du bambin, une petite goutte de sang à perlé, l'enfant, pris de peur, à fait un bond en arrière en hurlant, à basculé, s'est cogné la tête sur un caillou. Pas de dommages, mais une blessure ouverte à la tête.

...Le chien a été sequestré en tant que chien dangereux. C'est en l'emmenant au chenil que la chienne s'est échappée et à été écrasée par le train!

Je n'irai pas plus en arrière dans les dates, ce ne sont que des arguments démontrant qu'il était temps de faire quelquechose contre le SCAV!

Le fait même qu'il se soit permis de déposer plainte contre moi démontre l'iniquité du mode de pensée de Napoléon Gobat Bonaparte et de sa courtisane....et donc l'inaptitude de ces personnes à prendre des décisions aux conséquences sociales graves, en plus de l'injustice face aux compagnons fidèles de toujours de l'Homme.

Bon, je vous laisse un instant, j'ai 60cm de neige sur le chemin, faut que je fraise. Il faut aussi que je rentre du bois...que je n'ai pas entassé avant qu'il se remette à neiger en raison de mon hypertrichose palmaire paroxystique aigüe ET chronique qui fait que maintenant je dois creuser pour aller le chercher.

A tout bientôt pour la suite de votre saga printanière qui ne manquera pas, j'en suis sûr, de vous divertir.

Re: Mon inculpation

Posté : sam. 07 mars 2009, 17:32
par LaFiLLeDuPèReNoëL
Merci à Técé pour le compte rendu de ses déboires avec la "Démocratie" et la "Justice".

Je relève son courage, son acharnement et sa transparence à vouloir démontrer à ceux et à celles qu'ils le veulent bien, que sa cause est noble et qu'elle vaut la peine d'être défendue. Il nous montre par son action qu'il est le défenseur des faibles et le partisan de la vérité.

Voici, entre autre, ce qui a grandement retenu mon attention:
je le rappelle, c'est LEUR comportement qui est à l'origine de toute l'affaire,
En fait, l'affaire était réglée! Maintenant le SCAV voudrait se cacher derrière le fait que c'est moi qui n'ai pas su communiquer, que les autres ont été "corrects",
Ce type est un tyran! A un tel point que des personnes avaient refusé, dans la rue, de signer la pétition lancée pour sauver Azzaro (je rappelle que le but final n'était pas seulement de sauver Azzaro, mais surtout de faire cesser la gabegie) PARCE QU'ILS AVAIENT DES CHIENS ET CRAIGNAIENT LES REPRESAILLES!
Est-ce tolérable dans une démocratie que le public doive avoir peur de ses propres institutions?
...Et le pouvoir, c'est dominer, commander, diriger, ordonner....
Finalement, en tant que simple chef de service il se considère comme un magistrat.
un magistrat a besoin d'une très grande force morale pour supporter quelquechose qui n'est pas dans la nature humaine, qui n'est pas présent chez tout être humain digne de ce nom : le désaveu.
Encore merci à Técé.

Nous restons dans l'attente de vos nouvelles, en espérant ardemment qu'un comité de soutien se fasse jour.

Re: Mon inculpation

Posté : sam. 07 mars 2009, 18:08
par LaFiLLeDuPèReNoëL
Je reprends parole, pardonnez-moi.

Je relève ceci, et c'est également un sujet grave:
l'inaptitude de ces personnes à prendre des décisions aux conséquences sociales graves, en plus de l'injustice face aux compagnons fidèles de toujours de l'Homme.
Oui, les conséquences sociales.... on en trouve aussi dans les EMS.... On leur prend décidément tout.

Sauf que dans certains homes, les grands-mamans peuvent avoir un chat à caresser, car il paraît, chose qui serait peut-être démentie par les SCAV, que le contact avec un animal leur serait favorable.

Qui pourrait avoir un avis sur les conséquences sociales engendrées par la solitude, par faute d'avoir à s'occuper d'un animal, de pouvoir lui parler, le caresser? Quelqu'un? ou quelqu'une?

Y-a-t-il des passagers dans l'avion à destination du Chantier?????

Re: Mon inculpation

Posté : sam. 07 mars 2009, 19:11
par Bobbi
Etait-ce le seul moyen pour éviter l’irréparable ?

Je regrette et pleure encore de ne pas avoir eu cette chance de vous connaître avant pour sauver mon chien Bobbi.

Je me suis défendue dans les formes et avec beaucoup de retenue.

Ils n’ont peur de rien ! Ils m’ont écrasé de manière impitoyable ! Ils ont justifié leurs actes sur des récits déformés et des déclarations mensongères !!
Je l'ai compris (vécu) à mes dépends. Je suis encore sous le choc et dans une grande souffrance à cause de leurs mensonges et leur négligence

Voir sous «Mon chien Bobbi lui est mort »
Je publierai tout sur un blog dédié à mon chien Bobbi, quand j’aurai retrouvé la force.

Vous pourrez compter sur moi, je ferai partie du comité de soutien. J’espère déclencher un mouvement national ou en tout cas romand!!!

Re: Mon inculpation

Posté : sam. 07 mars 2009, 21:50
par LaFiLLeDuPèReNoëL
Navrée, Técé, votre sort n'intéresse personne.... En fait, si vous deviez croupir plusieurs années en prison, personne ne s'en inquiéterait.... A DIEUT VAT !
Ce n'est rien, vous aurez juste perdu votre femme et vos chiens pour la Démocratie et la justice.. sans que personne ne s'en rende compte. C'est bô., c'est grand.

PS: les rats ont quitté le navire.....

Re: Mon inculpation

Posté : dim. 08 mars 2009, 07:55
par bolivar
Navrée, Técé, votre sort n'intéresse personne.... En fait, si vous deviez croupir plusieurs années en prison, personne ne s'en inquiéterait.... A DIEUT VAT !
Non, LFDPN, il faut pas le prendre ainsi.
J'ai bien lu ce poste jusqu'ici et je vais le suivre , mais pour le moment que puisse je faire?que peut on faire?
Moi je pense, attendre pour voir comment les choses se développent et si en un certain moment on peut être utile, je serais la et j'espère que aussi quelques autres.
Passez un bon Dimanche.
Bolivar.

Re: Mon inculpation

Posté : dim. 08 mars 2009, 09:34
par den22
lfdpn a écrit :Navrée, Técé, votre sort n'intéresse personne.... En fait, si vous deviez croupir plusieurs années en prison, personne ne s'en inquiéterait.... A DIEUT VAT !
Ce n'est rien, vous aurez juste perdu votre femme et vos chiens pour la Démocratie et un clébard... sans que personne ne s'en rende compte. C'est bô., c'est grand.

PS: les rats ont quitté le navire.....
Il est des circonstances où il vaut mieux agir en coulisse ;)

Re: Mon inculpation

Posté : dim. 08 mars 2009, 18:13
par Técé
Il est des circonstances où il vaut mieux agir en coulisse
Sûrement, sûrement....je me réjouis de voir le résultat! J'espère bien qu'ils ne s'en tirent pas aussi facilement.

Après tout, voyant que son attitude déplaisait, il aurait très bien pu changer d'attitude et ça depuis des mois et des mois...il ne l'a pas fait...il a ainsi démontré à quel point il était inapte et inepte...tant pis pour lui...et pour elle...