Ma chère gisèle

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Ma chère gisèle

Message par Técé » mer. 23 mars 2011, 07:14

Moi, ce que je vois, une fois de plsu, c'est que la dictature Suisse s'en donne à coeur joie.

Ce qui compte, c'est qu'ils ne diffusent pas les infos, sous peine de 10'000.- d'amende...xD

Vous savez, le nucléaire ne représente que quelques pourcents de l'énergie mondiale.

La Suisse comme la France ne peuvent se passer du nucléaire, dans l'état actuel des choses. Mais si on mondialisait la production d'énergie, ce serait facile de l'éliminer. Quelques centrales solaires en Libye, qui dessaleraient l'eau de mer par la même occasion, quelques îles solaires un peu partout, quelques éoliennes par-çi par-là en haute mer un peu partout sur la planète et la question est réglée.

Mais ça implique un gouvernement mondial, des entreprises tellement riches et tellement puissantes qu'elles sont au-dessus des Etats et des lois, de la corruption, des guerres...

....Bôf...finalement, une bonne éradication planètaire, il n'y a que ça de vrai. xD
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

madame Adonis
Architecte
Architecte
Messages : 699
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Ma chère gisèle

Message par madame Adonis » mer. 23 mars 2011, 09:40

Ce que j'aurais tendance à voir avec ou sans mes mes lunettes noires, c'est qu'ils ne peuvent se passer des retombées financières du nucléaire. Ils préfèrent jouer avec le pourcentage des retombées radioactives, nous dorer la pilule en nous rassurant à longueur d'année sur les bienfaits de leur saleté. Dans ce pays c'est triste, mais non seulement l'argent n'a pas d'odeur mais l'argent du nucléaire n'est pas radioactif c'est pourtant ce qu'il faudrait pour leur brûler les pattes à tous ces profiteurs. Regardez comment le solaire avance à la vitesse d'un escargot handicapé, rien n'est fait pour faire bouger une technologie pourtant au point et facile à installer, rien ! Ils veulent défigurer le jura suisse avec des éoliennes car leurs petits calculs les ont convaincus qu'elles ne serviraient pas longtemps leur machines à vent mais qu'au moins, elles mettraient un maximum de fric dans leurs poches....

Hier Tchernobil, maintenant le Japon, bientôt la France avec son quasi tout nucléaire et la Suisse qui fait semblant de temporiser alors qu'elle sait bien qu'elle ne fait qu'attendre que les choses se calment un peu pour repartir avec de nouvelles centrales, n'est-ce pas madame Doris Leuthardt ?

L'avenir de Tchernobil est ingérable et tous le savent. Rien n'avance là-bas, la détérioration progresse mais le monde entier s'en fout et l'Ukraine avec ses vieilles centrales, ses nouvelles centrales et celles qu'elle programme sait qu'elle est la poubelle nucléaire de l'Europe, qu'elle ne se relèvera jamais mais qu'elle pourra toujours vendre son énergie. Les ukrainiens continuent de procréer et ça je n'arrive pas à le comprendre, comment peut-on prendre le risque de mettre des enfants au monde dans un tel coin pourri ?

C'est sans espoir ! :( gisèle écoeurée

http://www.fil-info-france.com/actualit ... leaire.htm

http://www.nuclearforum.be/fr/actualite ... %C3%A9aire

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Ma chère gisèle

Message par Técé » mer. 23 mars 2011, 12:22

Vous savez, ils ne peuvent se passer de retombées financières tout court. Mais pas forcément nucléaires.

Nous sommes tout simplement BEAUCOUP trop nombreux, en particulier en Europe, Aussi peuplée que la Chine (la Chine est deux fois plus grande pour deux fois plus d'habitants).

L'Europe n'a pas un climat particulièrement chaud, ni particulièrement ensoleillé, elle n'a pas de ressources particulières, son agriculture a été tellement surexploitée que ses sols meurent.

Si vous prenez les USA, 10 millions de km2, le double de l'Europe, l'équivalent de la Chine, pour 300 millions d'habitants. Tout reste possible. Les USA sont très loin d'avoir exploité leur potentiel hydraulique. En plus, ils sont des déserts, comme l'Arizona, avec un ensoleillement de quasi 365j/an et des températures similaires à celles de la Libye.

Alors, votre remarque s'adresse certainement aux USA, où ils peuvent fort bien décider de passer à autre chose, leur problème étant qu'ils n'en ont plus les moyens. Pour espérer récupérer un peu de menue monnaie, ils en sont maintenant réduits à faire la guerre en Libye pour s'accaparer sa ressource après avoir fait de même avec l'Afghanistan et l'Irak.

Pour les USA, ça sent le sapin....mais pour l'Europe aussi! Parce que nous, nous sommes tellement surpeuplés qu'il n'est pas possible que chacun se fasse son petit jardin, tout simplement.

J'ai un peu lu votre fil sur les centrales nucléaires belges, c'est consternant...on peut y lire qu'ils ont pris des mesures aussi drastiques...que tous les autres, en particulier le Japon, et que donc le risque est nul.... :D

Et pour Tchernobyl, depuis le temps que je dénonce la situation...on y a mis un sarcophage, mais ce sarcophage ne protège de rien, juste quelques émanations et limite le rayonnement qui s'en échappe. Dessous, le feu nucléaire couve, et couvera...jusqu'à l'explosion. Maintenant, ou dans 1'000 ans, mais il ne s'éteindra jamais. Sauf à ce que la technologie évolue et permette un jour la maîtrise du feu nucléaire ou d'emporter carrément cette centrale dans l'espace pour la balancer dans les bras de son papa, le soleil, je ne vois pas...

Quand je vois tous ces pays qui s'acharnent sur le nucléaire et à être de plus en plus nombreux, moi je me demande si en réalité les chefs de gouvernement ne savent pas tout simplement que nous sommes perdus et qu'il n'est pas nécessaire de s'emmerder à faire quoi que ce soit?

De là à assimiler tant de bêtise à de la résignation, il n'y a qu'un pas, que je franchis aisément.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Répondre

Retourner vers « Bistrot »