Intermittents du spectacle, quels boulets...

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3244
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Intermittents du spectacle, quels boulets...

Message par Técé » lun. 31 janv. 2011, 01:26

Si on lit ça et ça on comprend à quel point les "intermittents du spectacle" sont chouchoutés sous pretexte de "l'exception culturelle française".

J'en ai connu des tas des intermittents du spectacle. Pour toucher leur rente, ils se faisaient faire de faux contrats par des festivaliers, sans réclamer leur salaire histoire qu'on accepte de leur faire le certificat de salaire et ils fournissaient une petite prestation, absolument ridicule, pour justifier en cas de contrôle. 2h de pseudo-mime en plein festival ou même juste à être grimés et attendre que le festival passe en buvant une bière.

J'en ai rencontré qui avaient trouvé une maison prise dans les arbres, une vieille bâtisse oubliée de tous. Ils l'ont achetée pour 20'000.-. Officiellement, le couple n'était pas un couple et ils ne vivaient pas ensemble, de sorte qu'ils ne touchaient pas une rente de couple, mais deux rentes. Ils ont dégagé la maison, qu'ils ont un peu rénovée, en réparant la toiture, en installant un escalier dedans (fort joli d'ailleurs, en le taillant dans un gros tronc d'arbre), puis ils ont vendu cette baraque 350'000.- et ont foutu le camp, on ne les a jamais revus.

Je ne peux pas dire que j'aie vu autre chose que des abus. Chaque intermittent du spectacle que j'ai rencontré ne faisait que vivre d'abus. Alors si en plus on doit lire des choses pareilles, je crois qu'il est bien temps que cette TRES onéreuse caisse revienne dans le giron de la caisse chômage.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Avatar du membre
Titou
Maçon
Maçon
Messages : 54
Enregistré le : ven. 19 mars 2010, 20:42

Re: Intermittents du spectacle, quels boulets...

Message par Titou » mar. 01 févr. 2011, 13:36

Moi je n'en connais pas des tas d'intermittents du spectacle. Mais ceux que je connais sont très honnête et apportent énormément pour la culture dans notre commune.
Alors ne mettons pas tout le monde dans le même sac. Les exemple cités se passent à un certain niveau de la hiérarchie.
Ce qui ne veut pas dire que la vigilance doit régner et surtout en haut de l'échelle.

Avatar du membre
Técé
Administrateur
Administrateur
Messages : 3244
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Intermittents du spectacle, quels boulets...

Message par Técé » mar. 01 févr. 2011, 19:24

Salut Titou,

Je n'ai jamais dit qu'il n'y en avait pas de corrects, j'ai juste dit que je n'en avais jamais rencontré. Il y a des exceptions partout. Mais bon, il ne faut pas maintenir un système en place pour quelques individus honnêtes tellement rares qu'ils font figure d'éléments étrangers, un peu comme l'élément parasite dans cette suite, qu'il faut deviner : pomme, poire, abricot, fraise, poisson, pêche, mûre, groseille, raisin.... :mrgreen:

Après, je suis d'accord qu'il n'est pas possible de mettre au chômage des artistes, bien évidemment, comment ferions-nous pour connaître leur revenu? Un statut intermédiaire entre le RSA et le chômage est donc bel et bien nécessaire. Reste à faire autrement, parce que là, c'est du vol.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier
Image
Le bon sens, c'est la direction que l'on prend si elle va là où on veut aller.
L'amitié entre les peuples concerne les peuples, l'amitié entre les Etats concerne leurs victimes.

Répondre

Retourner vers « Bistrot »