Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

ThierryC
Administrateur
Administrateur
Messages : 924
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par ThierryC »

Vous faites quoi comme gros caprices ? vous êtes dépendant au sucre ?
Ce sont les médecins qui sont capricieux, mafieux, plus exactement, pas moi, ce n'est pas le genre du bonhomme. Et je ne suis dépendant à rien, chez moi la dépendance est une notion qui n'existe pas. Pour dire, même quand j'étais un gros fumeur, si je n'avais plus de clopes, il m'arrivait d'aller au village et de rentrer en oubliant d'en acheter et je n'y retournais pas. Quand j'ai arrêté de fumer, alors que je fumais plus de deux paquets par jour et que ma femme fumait comme moi, je lui ai dis un jour, alors que ma clope était quasiment terminée : "après celle-ci, j'arrête". C'était en mars 2007 et je n'en n'ai jamais retouché une depuis. Alors qu'elle fumait devant moi, qu'il y avait partout des cendriers, pleins ou vides, des briquets, des paquets, des cartouches en réserve dans le buffet... la dépendance, ça n'existe pas chez moi. Je suis un caractère tellement fort que la frustration me glisse sur le plumage telles les merdes de pigeon sur le dos d'un canard.
personne n'est obligé de se soigner
Ben si on veut guérir il faut se soigner et les médecins vous font du chantage : "on ne vous soignera ça que si on peut vous refourguer ça en plus". C'est illégal, mais la mafia médicale étant toute puissante... Après, je pourrais aller en justice et leur faire rendre gorge et avec l'argent je pourrais aller me faire soigner ailleurs, mais on sait combien de temps dure un procès.

Cela dit, j'ai vraiment tout arrêté et je vais vraiment très bien, ma glycémie moyenne est à 1,11... et il faut voir ce que je m'envoie, des grandes coupes de dessert, brownie, gaufre, crumble, sachet de Maltesers... :clap:

On cherche également à m'imposer autre chose, mais là je vais me laisser faire, ce n'est pas contraignant et il faut bien que ces escrocs fassent fortune. :mrgreen:
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier

Image
ThierryC
Administrateur
Administrateur
Messages : 924
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par ThierryC »

Maintenant c'est plus seulement les bombes c'est la famine comme au début du 20ème :
Attention toutefois à la propagande... si elle est moins indécente chez nous qu'en Russie, elle n'est pas pour autant inexistante. Même si les faits relatés sont vraisemblablement authentiques, leur présentation est sciemment amplifiée avec emphase, à grands coups d'antonomases et de circonlocutions, ce qui donne un beau texte qui atteint sa cible, certes, mais il faut quand même faire preuve de discernement.

Quoi qu'il en soit, je vais stocker cet article dans LMC pour l'Histoire.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier

Image
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

:))) c'est quoi cette obsession pour la pâtisserie ? faites comme moi, mettez-vous au jardinage, les courgettes c'est pas mal aussi ! :)

Vous avez l'air du genre qu'on est obligé à pousser un peu pour qu'il se mette au boulot. Je connais le problème... pas facile c'est tout ce que je dirai ici..

je conprends mieux -et c'est en 2007 en novembre que je recevais un premier mail venant d'un forum alors que j'étais en partance pour un séjour de trois mois en Bourgogne... Lavie vous réserve de ces choses qu'on n'avait pas imaginé... :?:
ThierryC
Administrateur
Administrateur
Messages : 924
Enregistré le : ven. 16 janv. 2009, 14:03
Localisation : Au soleil

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par ThierryC »

les courgettes c'est pas mal aussi !
Faut aimer... avec beaucoup d'aromates et épices, ça peut passer. :D
Vous avez l'air du genre qu'on est obligé à pousser un peu pour qu'il se mette au boulot.
Je n'ai pas le temps pour ce genre de choses, le boulot c'est pour les glandeurs, moi je n'ai pas de temps à perdre.
Appropriez-vous la signature du Monde en Chantier

Image
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

allons, on remonte, on remonte, la reine est là pour vous encourager !
https://www.msn.com/fr-ch/actualite/oth ... ar-AAYSpkV
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

Mon nouveau jardin commence à bien sortir et je me retrouve avec différentes sortes de molènes Verbascum qui sont mellifères et qui poussent à la folie sur mes talus pauvres... Voilà qui va me consoler de la perte de mon jardin, les molènes ! :))

https://www.promessedefleurs.com/vivace ... scums.html

-et pour changer un peu de musique :
https://www.bing.com/videos/search?q=be ... &FORM=VIRE
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

Je ne suis plus dans la lecture comme par le passé car je n'ai plus trop les moyens mais j'aime toujours entendre parler de livres et parfois une nouveauté éveille encore mon attention :

La Seconde Femme - Ce que les actrices font à la vieillesse
par Murielle Joudet

Résumé trouvé sur internet :

" À un moment de nos vies, la jeunesse meurt et une seconde femme entre en scène. "
Gena Rowlands dans Opening Night
Comment faire avec le temps qui passe quand tout nous rappelle à notre image ? Nicole Kidman, Bette Davis, Isabelle Huppert, Mae West, Meryl Streep, Brigitte Bardot... Huit portraits d'actrices, comme autant de manières de composer avec cette " seconde femme " dont parle Gena Rowlands, qui entre en scène " lorsque la jeunesse meurt ".
Car en face de la puissance pétrifiante du regard masculin, il y a l'inépuisable ingéniosité des femmes, qui s'organisent en espionnes des apparences. Les actrices racontent l'histoire de cette ingéniosité : ce qu'il est possible de faire à l'intérieur d'un espace restreint, codifié. S'y tenir bien sagement ou faire seulement semblant, en pousser les murs, les dynamiter, ou finir par le déserter. Comme sur un ring, elles transforment les films en espaces symboliques où se raconte, se commente et se spectacularise la condition du féminin. Où l'on peut raturer, dévier et réécrire " le scénario femme ".
Elles sont, en somme, la métaphore étincelante de notre condition à toutes.

Géna Rowland parle de " la puissance pétrifiante du regard masculin" c'est dingue de lire encore ça à notre époque car on pourrait croire qu'on a dépassé ce cliché ? Non, on en est toujours là, les femmes sont toujours et encore des objets face à cette puissance pétrifiante du regard des hommes, c'est dingue... Comment faire pourr s'en sortir ? That is the question que je pose avec mes compagnes d'infortune ? :)

https://www.bing.com/images/search?q=li ... RE&first=1
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

Oui, la puissance pétrifiante du regard masculin nous quitte définitivement entre 40 et 50 ans et nous savons bien pourquoi puisqu' on ne peut plus nous fotographier, tout à coup nous sommes devenues moches et on ne peut plus nous photographier, la ménopause nous est tombée dessus et il n'y a pas grand chose à faire pour échapper à ce moment où on retombe dans un anonymat impressionant...
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

C'est jour faste aujourd'hui et pourtant je suis pressée. On vient de me conseiller "Sense and sensibility de Jane Austen et oui, il faudrait lire et relire Jane Austen si on en a le temps ?
Voir les films sut le sujet aussi ?
'

https://www.babelio.com/livres/Austen-R ... ments/3889
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

Si vous tenez à tous prix à vous lancer dans cette littérature anglaise qui dâte un peu je vous conseillerais plutôt " Pride and Prejudice " J'ai lu tous ces livres en anglais pendant un séjour linguistique chez Charles III
il y a des années lumière et je ne vais pas m'y recoller :)

https://www.bing.com/search?q=jane+aust ... A1&PC=HCTS

Non, je vous parlerai prochainenement, toujours en restant dans la littérature anglaise, de D. H. Lawrence que j'aime beaucoup - je vous rassure, il ne s'agit pas de L'Amant de Lady Chatterley car Dieu merci ce grand écrivain au style impeccable a fait beaucoup mieux que ça :) à+
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

suite... en parlant de l'Amant je me souviens d'une conversation entendue il y a quelques années des employés du bibliobus local qui se plaignaient de ne pas pouvoir récupérer ce bouquin... Les temps ont changés, y'a pas à dire... :)
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

http://telavivcat.unblog.fr/2013/02/01/ ... reverence/

https://raddo-ethnodoc.com/raddo/document/114638 :)

A la pension du père Simon on ne mangeait que du jambon,
Mais comme il est trop cher, eh bien
On mange des pommes de terre,
Et vous m'entendez bien
On ne mangeait que du jambon, on ne mangeait que du jambon
Maintenant qu'il est trop cher,ehbien, on mange des pommes de terre,
Et vous m'entendez bien
Aux enfants qui sont au berceau, Qui crient papa maman tout haut,
Leur mère pour les faire taire, eh bien
Les bourre de pommes de terre.
Et vous m'entendez bien-
Et puis pour le dessert eh bien,
encore de pommes de terre
et vous m'entendez bien ...
Des pommes de terre dans des grands plats,des pommes de terre dans des petits plats
Et quand on a mangé tout le plat, Eh bien
Encore des pommes de terre eh bien
Des pommes de terre dans des ptits plats, eh bien,
Et vous m'entendez bien.
on peut continuer comme ça...

http://collections.banq.qc.ca/ark:/52327/bs247381

Voir aussi du côté de Conrad Laforte :

https://en.wikipedia.org/wiki/Conrad_Laforte

Le monde des paysannes : https://www.msn.com/fr-ch/actualite/oth ... 30d55d344a
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

C'est marrant de choisir les heures d'insomnies pour relire ces vieilles pages de forum... dommage que ce ne soit plus à la mode comme tout le reste...

Cette nuit ma commune a éteint tous les feux, on est dans le noir absolu et seules mes fenêtres doivent donner un peu de lumière malgré les rideaux, Espérons qu'on ne reviendra pas au temps de 39/45 quand on devait coller des toiles sur les vitres pour ne pas être vu des allemands, maintenant ne pas être vu des autorités qui ont obtenu avec tant de facilité ce noir qui ne donne vraiment pas envie de sortir ? C'est une ancienne infirmière veilleuse qui vous parle :) , une amoureuse de la nuit...- mais trop de noir c'est trop ! On ne va pas tout mettre sur le dos des énergies ? On va éduquer le peuple d'accord, mais le peuple des pas trop nantis il y a longtemps qu'il a appris à ne pas gaspiller ses sous pour rien, vu qu'il ne mange déjà plus à sa faim depuis un moment.
Les frigos anti gaspi débarquent en suisses romande, = grands signes des temps qui nous pendent au nez :)

https://www.msn.com/fr-ch/actualite/oth ... 6446e8a0da

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/a ... res-235054

https://www.20minutes.fr/magazine/econo ... ans-la-rue
https://www.youtube.com/watch?v=UhgfzY7pVwE
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

mais bon, enfin des voix s'élèvent et parlent de cette immense connerie qu'est le vendredi noir... Attention à vous, c'est demain qu'il vous faut faire gaffe et programmer d'autres occupations que des courses pour vos cadeaux de Noël... ABE Perso je ne risque rien car je suis en mode fauchée depuis un bon moment :) donc, demain j'irai faire un tour en forêt, enfin si il ne neige pas trop :thumbup:

https://www.msn.com/fr-ch/finance/artic ... 41137f11c5

https://www.youtube.com/watch?v=UhgfzY7pVwE

https://www.dailymotion.com/video/x4d8p1c

https://www.actes-sud.fr/node/10101 La Suède à dos de cuillère, des recettes venues du nord de l'Europe...
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

- Paul-Jean Toulet, les Contrerimes et autres choses de cet auteur ( 1867- 1920


" Ce n'est pas drôle de mourir
Et d'aimer tant de choses
La nuit bleue et les matins roses
Le vergerplein de glaïeuls roses.
Les fruits lents à mûrir...
Enfance, coeur léger."


"Si vivre est un devoir, quand je l'aurai bâclé,
Que mon linceul au moins me serve de mystère,:
Il faut savoir mourir,Faustine, et puis se taire :
Mourir , comme Gilbert en avalant sa clé. "

https://www.babelio.com/livres/Toulet-L ... imes/51134
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

Noël noël Noël


https://www.msn.com/fr-ch/actualite/oth ... 9d0ce9157c

C'est à Londres qu'ils faut aller voir les illuminations de Noël, ou à Lyon peut-être ?
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

Et si on reparlait un peu de Gustave Roud ?

https://www.babelio.com/livres/Roud-Pet ... ne/1183455
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

Gondar
huttes de pailles et de pierres
dans les ruines s’écoulant en morceaux
Des jours durant
j’y fus amoureux d’une Abyssine
claire comme la paille
froide comme la pierre
Sa voix si pure me tordait bras et jambes
A sa vue
ma tête se lézardait
et mon coeur
s’écroulait
lui aussi
comme une ruine. De Michel Leiris, Extraits de la Néréide la mer rouge,

https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Leiris

"Le soleil qui se lève chaque matin à l'est
et plonge tous les soirs à l'ouest
sous le drap bien tiré de l'horizon
poursuit son destin circulaire
cadre doré enchâssant le miroir où tremblent les reflets
d'hommes et de femmes jetés sur une ombre de terre
par l'ombre d'une main qui singe la puissance" de Michel Leiris

Notes concernant Abba Jérôme :
MARCEL COHEN ET SES SUCCESSEURS OU CENT ANS D'ÉTUDES ÉTHIOPIENNES EN FRANCE | Jacques Bureau
Abba Jérôme
RECHERCHER DANS LE LIVRE

TABLE DES MATIÈRES
CITERPARTAGER
Abba Jérôme
p. 8-10
TEXTE
TEXTE INTÉGRAL
1Comment, dans la transition entre M. Cohen et ses successeurs, ne pas introduire le personnage d'Abba Jérôme (Gäbrä-Mädhen Gäbrä-Musé). Décédé en 1983, à l'âge de 98 ans, celui que J. Tubiana a décrit comme un "Diogène du vingtième siècle" et auquel il a dédié des mélanges intitulés Guirlande, Abba Jérôme mérite une mention toute particulière dans ce trop bref historique des études éthiopiennes en France.

2En effet, si Abba Jérôme ne publia rien qui fut mémorable, il fut par lui-même la mémoire d'une tranche de l'histoire éthiopienne, et il servit beaucoup plus que d'interprète à trois générations au moins d'éthiopisants français.

3Cette mention particulière d'Abba Jérôme n'est en rien exclusive du rôle des autres informateurs ou traducteurs éthiopiens des éthiopisants européens, dont Tèsfa Sellassié qui traduisit la chronique de Ménélik pour M. de Coppet, Agegnahou Engueda qui fut longtemps collaborateur de M. Griaule et de M. Cohen ou, beaucoup plus tard, Berhanou Abebe qui fut l'un de nos plus attentifs répétiteurs d'amharique aux Langues O’.

4Cette mention s'explique simplement par le rôle très particulier d'Abba Jérôme, à la fois scientifique et humain, au carrefour de plusieurs tendances de la recherche française, linguistique, religieuse, ethnographique ou historique.

5Beaucoup de mystère entoure encore la vie du personnage d'Abba Jérôme, même si Berhanou Abebe nous en dévoila certains voici quelques années, en publiant une partie de son journal lorsqu'il servait d'agent officieux du ras Tafari en Europe juste après la Grande Guerre.

6Il demeure qu'Abba Jérôme fut sans conteste l'une des muses qui inspira longtemps nos études éthiopiennes ; non pas qu'il ait été lui-même animé par quelque ambition scientifique que ce soit, mais parce que son personnage, sa connaissance du monde éthiopien aussi bien que du nôtre, en faisaient ce que dans, le langage peu châtié des universitaires, on appelle un informateur de choix.

7Aucun de ceux qui sont passés sur les bancs des Langues O’ n'oubliera jamais cette figure affable, assise à côté et non pas derrière le bureau du maître et qui, comme l'écrit A. Rouaud, "semblait vouloir s'excuser de savoir ce que les étudiants ignoraient." Et pourtant, n'ayant jamais posé en maître, Abba Jérôme s'en est révélé un de grande envergure si l'on en juge par la dette que lui reconnaissent tous ceux qui l'ont connu.

8Du fait de son extrême liberté, et de son grand détachement des choses de ce monde, Abba Jérôme rendit en effet d'immenses services à tous ceux, à quelque tendance qu'ils appartiennent, qui s'intéressaient de près ou de loin à l'Ethiopie.

9Son dernier et plus long séjour en France, quand il quitta son poste à la Bibliothèque nationale d'Addis-Abeba, bien longtemps après qu'il ait été l'un des premiers assistants de M. Cohen, fut consacré à l'enseignement de l'amharique et du tigrigna aux Langues O’ grâce à l'appui de J. Tubiana, de M. Leiris et d'A. Caquot. C'est qu'auparavant, Abba Jérôme avait été aussi le guide, l'interprète et l'inspirateur en Ethiopie même de deux autres des branches de nos études éthiopiennes ; de la Mission Dakar-Djibouti en 1931-1933, puis de la Section Française des Antiquités Ethiopiennes dans les années cinquante et le début des années soixante.

10Comme si le temps, comme si l'espace n'avaient eu point de prise sur lui, Abba Jérôme fut ainsi le lien entre plusieurs générations et plusieurs caractères de notre recherche.

11La présence d'Abba Jérôme nous sera d'ailleurs prochainement restituée par l'artifice d'une pièce de théâtre, en français et en amharique, dans laquelle Geneviève Rosset, en collaboration avec Berhanou Abebe, met en scène Abba Jérôme et M. Leiris face aux adeptes du culte du zar qu'ils étudièrent ensemble en 1932, lors du séjour, à Gondar, de la Mission Dakar-Djibouti.

© Centre français des études éthiopiennes, 1997

Licence OpenEdition Books
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

Voilà un peu plus des poèmes de Michel Leiris dans "La néréïde de la mer rouge, " vous verrez ça vaut le coup , il y a des jours ou j'adore vraiment Leiris :) En plus il y a plein d'autres liens sur ce site...

https://www.poemes.co/la-nereide-de-la-mer-rouge.html

https://www.babelio.com/livres/Leiris-L ... tome/25001

https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Leiris#Biographie
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

C'est fou ça, personne pour mettre un mot sur ce forum ? C'est pourtant plus sympa que facebouc, - enfin pour ce que j'en sais car je n'y suis pas là-bas... :) :mrgreen:


https://maitron.fr/spip.php?article136049

https://crosnierlyd.over-blog.com/2022/06/les-a.j.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alceste Histoire grecque: Alkistis

https://www.bing.com/search?q=alceste+m ... =QBRE&sp=1
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

méchante madame a écrit : jeu. 24 nov. 2022, 19:00 mais bon, enfin des voix s'élèvent et parlent de cette immense connerie qu'est le vendredi noir... Attention à vous, c'est demain qu'il vous faut faire gaffe et programmer d'autres occupations que des courses pour vos cadeaux de Noël... ABE Perso je ne risque rien car je suis en mode fauchée depuis un bon moment :) donc, demain j'irai faire un tour en forêt, enfin si il ne neige pas trop :thumbup:

https://www.msn.com/fr-ch/finance/artic ... 41137f11c5

https://www.youtube.com/watch?v=UhgfzY7pVwE

https://www.dailymotion.com/video/x4d8p1c

https://www.actes-sud.fr/node/10101 La Suède à dos de cuillère, des recettes venues du nord de l'Europe...
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

Ce fil a l'air un peu plus suivi, alors je vais revenir avec de la littérature, ça ne nous fera pas de mal :) et pour commencer un lien qui le situera pour ceux qui n'ont jamais entendu parler de Robert Walser, est né en 1878, à Bienne, dans le ccanton de Berne. Il avait sept frères et soeurs. Ils publiesont premier roman, Les enfants Tanner, en 1909, L'Institut Benjamenta. Il écrit ensuite des poèmes et de petits textes en prose. Son denier livre, La Rose, paraît en 1925. En 1933 il entre dans une clinique qu'il ne devait plus quitter. Il meurt en 1956, le jour de Noël

https://www.bing.com/search?q=images+de ... A1&PC=HCTS
= et d très beaux textes de cet auteur = Retour dans la neige
https://www.editionszoe.ch/livre/retour-dans-la-neige-1

https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Wa ... A9crivain)

https://www.bing.com/search?q=portraits ... A1&PC=HCTS


https://www.bing.com/search?q=images+de ... A1&PC=HCTS

voilà pour commencer à retrouver cet auteur suisse qu'il faut connaître ou retrouver absolument...
Il y a sur cette page une photo de Robert Walser marchant dans la neige que j'ai beaucoup :)
http://la-marche-aux-pages.blogspot.com ... alser.html

"Robert Walser, Le Brigand
Quatrième de couverture : Retrouvé dans les manuscrits difficilement déchiffrables (les microgrammes) ce « roman » écrit en quelques semaines pendant l’été 1925 résume tout l’art et toute la personnalité de Walser. Le « brigand » qui en est le héros n’est autre que l’auteur lui-même, ce marginal inoffensif sévèrement jugé par la société, et qu’un narrateur faussement naïf tente de voir de l’extérieur.
Les amateurs de ses autres romans ( Le commis, Les enfants Tanner, L’Institut Benjaminta), comme ceux de La promenade ou de La Rose, adoreront ce roman qui refuse d’en être un, et qui est sans doute la plus belle réussite de Robert Walser." (trouvé sur internet(
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

Un petit livre destiné à sensibiliser les jeunes à l'histoire, à une histoire tragique de la dernière guerre mondiale : Les enfants d' Izieu, écrit par Rolande Causse. J'ai ce livre depuis de nombreuses années sur mes étagères et il m'a été remis en mémoire par un film qui vient de passer sur France II

https://fr.wikipedia.org/wiki/Enfants_d%27Izieu


https://www.bing.com/images/search?

view=detailV2&ccid=fanuI707&id=782C9BB5B552F B1D19CB3BCE45D6FBB7E9B34365&thid=OIP.fanuI7073pQMGH_YOk82LAAAAA&mediaurl=https%3a%2f%2fpictures.abebooks.com%2fisbn%2f9782020114028-es-300.jpg&cdnurl=https%3a%2f%2fth.bing.com%2fth%2fid%2fR.7da9ee23bd3bde940c187fd83a4f362c%3frik%3dZUOz6bf71kXOOw%26pid%3dImgRaw%26r%3d0%26sres%3d1%26sresct%3d1%26srh%3d800%26srw%3d472&exph=500&expw=295&q=les+enfants+d%27izieu+rolande+causse&simid=608045169306459429&FORM=IRPRST&ck=CA5D9FC4262618D5DA5FBA366F1046F8&selectedIndex=0&idpp=overlayview&ajaxhist=0&ajaxserp=0

" Ne pas se contenter du souvenir,
faire naître la révolte, la réflexion
Chez des enfants d'aujourd'hui,
c'est l'objet de ce récit poignant
et poétique et tragique de
la déportation des enfants de
la Maison d'Izieu en 1944"
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 756
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le tout et le n'importe quoi de la lecture au jardin

Message non lu par méchante madame »

Relire Cyrano, pourquoi pas, que voilà une bonne idée... :)

https://www.msn.com/fr-ch/actualite/oth ... 2338fcb2f0
Répondre