Le Désert des Tartares

LaFiLLeDuPèReNoëL
Contremaître
Contremaître
Messages : 290
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Le Désert des Tartares

Message non lu par LaFiLLeDuPèReNoëL »

De Dino Buzzati, que tout le monde connaît, surtout mme denn ... ;) et méchante madame, forcément...

Je ne sais comment l'expliquer, mais cette histoire m'a beaucoup marquée, elle démontre l'esprit de l'homme
face à ses peurs et face à ses idées préconçues engendrées par une éducation trop catholique???, ou socialement trop dirigée? Je ne sais.

Si l'on creuse un peu, sommes tous soit un peu parano, soit schizo, (états issus de la peur?) mais c'est quoi qui fait que l'un ou l'autre prenne le dessus? Et d'abord, c'est quoi cette peur séculaire d'insécurité? Pourquoi la peur engendre-t-elle l'agressivité par exemple? Avoir peur de tartares qui ne viendront jamais, c'est fou ça, non?
Image
madame Adonis
Architecte
Architecte
Messages : 641
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2008, 20:30

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par madame Adonis »

Pour vous punir, car ça se voit très vite à votre mauvaise chronique que vous n'avez pas lu le désert des tartares chère mademoiselle, je vais vous en copier la fin comme ça vous n'aurez même pas le plaisir de le lire. Vous êtes certainement très bonne en grammaire mais comme lectrice...

"L'obscurité empli la chambre, ce n'est qu'à grand-peine que l'ont peut distinguer la blancheur du lit et tout le reste est noir. Sous peu, la lune devrait se lever.
Drogo aura-t-il le temps de la voir ou faudra-t-il qu'il s'en aille avant ? La porte de la chambre a un frémissement et craque légèrement. Peut-être est-ce un courant d'air, un simple coup de vent comme il y en a par ces inquiètes nuits de printemps. Mais peut-être aussi est-ce Elle qui est entrée, à pas silencieux, et qui maintenant s'approche du fauteuil de Drogo. Faisant un effort, Giovanni redresse un peu le buste, arrange d'une main le col de son uniforme, jette encore un regard par la fenêtre, un très bref coup d'oeil, pour voir une dernière fois les étoiles. Puis, dans l'obscurité, bien que personne ne le voie, il sourit. "

Voilà, ne me remerciez-pas, ce fut un plaisir et cela a occupé l'attente de mon rendez-vous nocturne MSN avec mon grand voyageur préféré. On m'appelle de Shanghai, Bye
Ourse
Manoillon
Manoillon
Messages : 7
Enregistré le : mar. 02 déc. 2008, 20:37

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par Ourse »

lfdpn a écrit :
Pourquoi la peur engendre-t-elle l'agressivité par exemple? Avoir peur de tartares qui ne viendront jamais, c'est fou ça, non?
Vous soulevez une question intéressante (comme d'hab ;-) ) Mais: la peur n'engendre pas toujours l'agressivité.. il y en a qui fuient ... et d'autres qui sont paralysés de peur... Donc la question s'élargit... pourquoi nos réactions, dans la peur, sont-elles à ce point différentes?

Avoir peur des tartares, ou autre chose qui ne viendra jamais... si je ne me trompe, un dicton (?) dit que ce que nous redoutons le plus n'arrivera jamais... du coup, pour ma part, j'ai tendance à prévoir des scénarios (scénarii?) catastrophe avec l'arrière-pensée que, à force de redouter que cela se produise, cela n'arrivera pas :lol:
Técé
Invite
Invite

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par Técé »

On m'a souvent raconté l'histoire de gens qui avaient une telle peur du cancer qu'ils ont fini par le développer....

...Et je sais que c'est vrai! Donc ça dépend du type de peur!

De même, lorsqu'on a peur, on use de nos ressources ataviques primaires en réaction. C'est la raison pour laquelle il ne faut jamais laisser notre mental réactif prendre le dessus. Ce n'est pas contre l'irrationalité en situation de stress qu'il faut lutter en faisant un profond travail sur soi....c'est à sa sensibilité aux situations stressantes en apprenant à ne pas se laisser envahir par le stress dès qu'on le sent pointer le bout de son nez! Je sens une petite pointe de stress....hop! Reflexion (pourquoi je stresse?), analyse (origine, moyen d'y remédier), mise en application de la synthèse (la fuite peut en être une dans certaines situations, de se figer aussi.... :mrgreen: )...

N'oubliez jamais que le courage n'est pas d'avoir peur, mais d'être capable d'en faire abstraction. Si l'on est pas capable d'en faire abstraction (par exemple en faisant preuve d'agressivité, de résignation, de passivité, d'inertie, etc...)...c'est qu'on a paniqué! Si on a paniqué, c'est qu'on est pas courageux et si on est pas courageux, c'est qu'on est lâche!

Point! ;)

Je crois que je vais lire le Désert des Tartares moi...comme la LFDPN. A mon avis, c'est la MM qui est simplement....M...
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 640
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par méchante madame »

LaFiLLeDuPèReNoëL
Contremaître
Contremaître
Messages : 290
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par LaFiLLeDuPèReNoëL »

de méchanteadonis:
Pour vous punir, car ça se voit très vite à votre mauvaise chronique que vous n'avez pas lu le désert des tartares chère mademoiselle
Pour vous punir: 1989/gymnase du soir/cours d'italien/.... :o

et peut-être pas si mauvaise, pour preuve: vous avez daigné répondre.... :mrgreen:
je vais vous en copier la fin
Si cela peu vous rassurer... en tout cas, nous le sommes pour vous à présent ! heu-heu!
On m'appelle de Shanghai, Bye
Grand bien vous fasse! Bye!
PS: Moi on m'appelle de la chambre à coucher....
Image
LaFiLLeDuPèReNoëL
Contremaître
Contremaître
Messages : 290
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par LaFiLLeDuPèReNoëL »

de mme ourse: [quoteMais: la peur n'engendre pas toujours l'agressivité.. il y en a qui fuient ... et d'autres qui sont paralysés de peur... Donc la question s'élargit... pourquoi nos réactions, dans la peur, sont-elles à ce point différentes? ][/quote]

Bien vu, mais dans tous les cas il y a une réaction naturelle d'auto-défense issue de l'éducation et du vécu (ou du non-vécu), non?
un dicton (?) dit que ce que nous redoutons le plus n'arrivera jamais... du coup, pour ma part, j'ai tendance à prévoir des scénarios (scénarii?) catastrophe avec l'arrière-pensée que, à force de redouter que cela se produise, cela n'arrivera pas
Pareil pour moi: toujours prête à retomber sur mes pattes puisque le pire est déjà prévu... :)

de Técé:
Si l'on est pas capable d'en faire abstraction (par exemple en faisant preuve d'agressivité, de résignation, de passivité, d'inertie, etc...)...c'est qu'on a paniqué! Si on a paniqué, c'est qu'on est pas courageux et si on est pas courageux, c'est qu'on est lâche!
Donc..., faire abstraction de la peur et donc de surmonter cet atavisme qui engendre agressivité, passivité, etc... c'est être courageux. Etre courageux, c'est avoir quoi comme attitude? (témérité?, inconscience?), quelle genre pensée? (honneur?)
Image
LaFiLLeDuPèReNoëL
Contremaître
Contremaître
Messages : 290
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par LaFiLLeDuPèReNoëL »

de méchantemadame:
Ces réflexions dénotent un méconnaissance totale du livre. Giovanni Drogo n'a pas peur des tartares au contraire, comme tous ses compagnons du fort Bastiani il est là pour attendre les tartares et dans l'ennui de la routine du fort tous les attendent avec impatience les tartares.
Je passserai sur la pique et me concentrerai donc sur l'essentiel que vous débiter, sans en prendre conscience, que justement!, ils ont les pépettes de ne rien voir venir! C'est comme dans la salle d'attente du dentiste, c'est long, et l'on ne pense plus qu'à le voir venir .... :mrgreen:
Comme Sisyphe, comme chacun d'entre-nous, il remontera chaque jour sa pierre en haut de la montagne. Il y a probablement du bonheur dans la routine de Sisyphe, dans celle de Drogo, dans la notre. Il y a des moments de bonheur en tous cas...
Bien vu, les moments de bonheur on les trouve si on veut bien les chercher....
Image
Técé
Invite
Invite

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par Técé »

Bien vu, mais dans tous les cas il y a une réaction naturelle d'auto-défense issue de l'éducation et du vécu (ou du non-vécu), non?
Non, pas du tout! C'est le cas pour ceux qui ignorent le courage....
Donc..., faire abstraction de la peur et donc de surmonter cet atavisme qui engendre agressivité, passivité, etc... c'est être courageux.
Exact! Et cela engendre un certain mérite d'être capable de faire preuve de cette abstraction dans certaines situations.
Etre courageux, c'est avoir quoi comme attitude? (témérité?, inconscience?), quelle genre pensée? (honneur?)
de mme ourse: [quoteMais: la peur n'engendre pas toujours l'agressivité.. il y en a qui fuient ... et d'autres qui sont paralysés de peur... Donc la question s'élargit... pourquoi nos réactions, dans la peur, sont-elles à ce point différentes? ]
Bien vu, mais dans tous les cas il y a une réaction naturelle d'auto-défense issue de l'éducation et du vécu (ou du non-vécu), non?
un dicton (?) dit que ce que nous redoutons le plus n'arrivera jamais... du coup, pour ma part, j'ai tendance à prévoir des scénarios (scénarii?) catastrophe avec l'arrière-pensée que, à force de redouter que cela se produise, cela n'arrivera pas
Pareil pour moi: toujours prête à retomber sur mes pattes puisque le pire est déjà prévu... :)

de Técé:
Si l'on est pas capable d'en faire abstraction (par exemple en faisant preuve d'agressivité, de résignation, de passivité, d'inertie, etc...)...c'est qu'on a paniqué! Si on a paniqué, c'est qu'on est pas courageux et si on est pas courageux, c'est qu'on est lâche!
Donc..., faire abstraction de la peur et donc de surmonter cet atavisme qui engendre agressivité, passivité, etc... c'est être courageux. Etre courageux, c'est avoir quoi comme attitude? (témérité?, inconscience?), quelle genre pensée? (honneur?)[/quote]

Les téméraires ne sont pas courageux, ce sont des inconscients. Ce qui signifie qu'ils ne peuvent pas être courageux puisqu'ils n'ont pas peur.... ;)

L'honneur, on commence à s'approcher. Non pas qu'il ne doive pas être pris en compte, mais il n'est qu'un des arguments valables en faveur du courage. Il peut y avoir aussi des causes jugées nobles à certains moments. Par exemple le courage des soldats qui défendirent les lâches Catarrhes au lieu de les donner purement et simplement à l'ennemi...ce qu'ils méritaient pourtant très largement!

On peut continuer à lutter contre l'ennemi pour protéger la fuite de l'ami en situation de guerre, en se battant avec un pistolet à 1 contre 1000 armés de canons et de mitrailleuses....

On peut mesurer 1m38 et demi handicapé et se battre contre un agresseur de 2m 10 champion du monde de karaté pour défendre quelqu'un ou quelquechose....

Si cela est de l'inconscience, alors oui, le courage c'est de l'inconscience.

Maintenant, plus basiquement, le fait de comprendre qu'on doit fuir et d'être capable de fuir au lieu de rester figé par la peur, ça aussi c'est du courage! Si vous pensez que tout est prévu chez vous, vous vous trompez! Le moindre élément inhabituel vous fera paniquer. Par exemple une agression dans la rue ou la voiture dont vous perdez le contrôle dans un virage que vous aurez sous-estimé et ou vous planterez les freins dans un ultime reflexe qu'il ne fallait justement pas avoir...

...Moi pas! ;)
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 640
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Message non lu par méchante madame »

LaFiLLeDuPèReNoëL
Contremaître
Contremaître
Messages : 290
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par LaFiLLeDuPèReNoëL »

Gentille méchantedona:

Grazie mille per la linea (the link) pero esamire a fondo molto sujeti come le farfalle! alla salsa ;)
Buo poverrigio!
Image
LaFiLLeDuPèReNoëL
Contremaître
Contremaître
Messages : 290
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par LaFiLLeDuPèReNoëL »

meuhhh non, Fufu! il suffit d'aller sur le site que la méchante nous a hummmblement donné en lien...

L'espéranto, ntn!nt!nt!

Le portuguais pendant que vous y êtes!....
Image
méchante madame
Architecte
Architecte
Messages : 640
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 21:39

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par méchante madame »

LaFiLLeDuPèReNoëL
Contremaître
Contremaître
Messages : 290
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par LaFiLLeDuPèReNoëL »

de méchantemadame: Y a-t-il un espérantiste dns le salle ?
Bonne question! Moi c'est non, ce qui est bien sûr inintéressant.
En revanche, j'ai pris connaissance de la belle histoire de dame Latchô et Lespérantiste, mise en lien par méchante, et ça c'est très intéressant!

Je me permets de copier un morceau de texte que je qualifierais de très démonstratif:
Dès le départ, la cité horlogère offre un terreau fertile pour cette langue visant à la compréhension mutuelle dans le monde.

Edifiée en damier dans un environnement inhospitalier, La Chaux-de-Fonds se caractérise par un esprit libertaire, ses inclinations pour la tolérance et l’avant-garde.
N'ai-je pas toujours dit que les neuchâtelois sont des frondeurs? des fortes têtes? des esprits inventifs? des esthètes? des presque français?

Perso, je connais la Tchaux depuis 82 grâce à Couleur3 qui nous annonçait des concert rock au Bikini Test, puis pour sa belle gare rénovée, puis pour y être allée en 2005 afin de visiter la Villa Turque et le musée de l'horlogerie...

Ville aux larges avenues, aux belles bâtisses, tout rappelle la grandeur de l'architecture communiste; on s'y sent bien avec ses airs alternatifs, progressistes, ses musées, et pour le naturel ses habitants.

Et vous qu'en pensez-vous?
Image
LABRUTI
Invite
Invite

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par LABRUTI »

lfdpn a écrit :
de méchantemadame: Y a-t-il un espérantiste dns le salle ?
Bonne question! Moi c'est non, ce qui est bien sûr inintéressant.
En revanche, j'ai pris connaissance de la belle histoire de dame Latchô et Lespérantiste, mise en lien par méchante, et ça c'est très intéressant!

Je me permets de copier un morceau de texte que je qualifierais de très démonstratif:
Dès le départ, la cité horlogère offre un terreau fertile pour cette langue visant à la compréhension mutuelle dans le monde.

Edifiée en damier dans un environnement inhospitalier, La Chaux-de-Fonds se caractérise par un esprit libertaire, ses inclinations pour la tolérance et l’avant-garde.
N'ai-je pas toujours dit que les neuchâtelois sont des frondeurs? des fortes têtes? des esprits inventifs? des esthètes? des presque français?

Perso, je connais la Tchaux depuis 82 grâce à Couleur3 qui nous annonçait des concert rock au Bikini Test, puis pour sa belle gare rénovée, puis pour y être allée en 2005 afin de visiter la Villa Turque et le musée de l'horlogerie...

Ville aux larges avenues, aux belles bâtisses, tout rappelle la grandeur de l'architecture communiste; on s'y sent bien avec ses airs alternatifs, progressistes, ses musées, et pour le naturel ses habitants.

Et vous qu'en pensez-vous?
Je pense comme vous.
LaFiLLeDuPèReNoëL
Contremaître
Contremaître
Messages : 290
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par LaFiLLeDuPèReNoëL »

merci, c'est un honneur.

Je vous offre ceci:
http://www.youtube.com/watch?v=SiiOC2HmBd4
Image
LABRUTI
Invite
Invite

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par LABRUTI »

lfdpn a écrit :merci, c'est un honneur, surtout que je viens de me faire traiter de sale conne....
C'est justifié.
LaFiLLeDuPèReNoëL
Contremaître
Contremaître
Messages : 290
Enregistré le : dim. 30 nov. 2008, 16:00
Localisation : Juste ici!

Re: Le Désert des Tartares

Message non lu par LaFiLLeDuPèReNoëL »

Alors, pour vous punir, voici:
http://lfdpn.spaces.live.com/
et voici!
http://www.youtube.com/watch?v=3O4BxW206OU
:mrgreen:
puisque vous êtes un abruti, je vous en jette un autre: http://www.youtube.com/watch?v=SiiOC2HmBd4

PS: attention, rien à voir avec le Désert des Tartares....
Image
Répondre